Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Transports, routes, SNCF > Tram-train > Lila et le Tram-train, 2016

Lila et le Tram-train, 2016

Ecrit le 24 février 2016

 Bilan mitigé pour le transport collectif sur l’axe Nantes-Châteaubriant

Le réseau Lila a évolué autour de l’axe Nantes-Châteaubriant en septembre 2014 afin d’organiser des navettes en correspondance avec le tram-train Nantes-Châteaubriant (navettes N1 à N6). A cette même époque, il a été décidé d’expérimenter des dessertes locales depuis les communes en périphérie de Châteaubriant vers la ville centre (lignes 80 à 84). La ligne urbaine Castel bus a par ailleurs été remaniée pour assurer des correspondances avec le tram-train en continuant à desservir en partie le cœur de ville.

Afin d’optimiser la desserte du secteur, le Département a partagé un bilan du fonctionnement de ces différents services avec les élus locaux :

- Lignes 80 à 84 :

La fréquentation des lignes 80 à 84 est quasi-nulle avec moins d’un voyage par service en moyenne. Un ratio qui ne permet évidemment pas de maintenir un transport collectif : l’expérimentation de ces lignes s’arrêtera à partir du mercredi 6 juillet 2016.

- Navettes N1 à N6 :

Les navettes en correspondance avec le tram train affichent un bilan inégal.

Les navettes N1 Casson <-> Sucé-sur-Erdre et N2 Trans-sur-Erdre <-> Nort-sur-Erdre sont assez bien fréquentées aux heures de pointe mais peu utilisées en heures creuses et le week-end. Ces deux lignes sont donc maintenues aux heures de pointe mais l’offre sera arrêtée en heures creuses à partir du 6 juillet 2016.

La navette N3 Nort-sur-Erdre <-> Saffré est peu utilisée, même si elle est fréquentée par des scolaires en heure de pointe. Elle sera arrêtée à partir du 6 juillet 2016. Son remplacement par un circuit Lila scolaire, plus adapté aux élèves de collèges et lycées de Nort-sur-Erdre, est étudié et pourrait être proposé dès septembre 2016

– Les navettes N4 Puceul <-> Abbaretz, N5 Abbaretz <-> Châteaubriant via Louisfert et N6 Abbaretz <-> Châteaubriant via La Meilleraye-de-Bretagne sont très peu fréquentées, même aux heures de pointe (moins de 3 voyages par service en moyenne). Les navettes N4 à N6 seront donc arrêtées à partir du 6 juillet 2016.

- Castel bus :

Ce service est maintenu, une évolution est même à l’étude en partenariat avec la Communauté de communes du Castelbriantais.

L’offre de transport collectif multimodale sur l’axe Nantes/Châteaubriant va ainsi perdurer grâce au tram-train, aux navettes N1 et N2 ainsi qu’à l’ensemble des circuits scolaires desservant le secteur (près de 300 circuits allers-retours).

 Lila à la demande

Le service Lila à la demande (02 40 07 54 71) est également à la disposition des habitants pour des trajets de proximité ponctuels. Celui-ci permet des déplacements en porte-à-porte, sur des créneaux horaires spécifiques :
– du mardi au vendredi, 9h-9h30 et 11h30-12h
– les mercredis et vendredis, 14h-14h30 et 17h30-18h

 Co-voiturage

Le dispositif Mobil’actif s’adresse aux personnes en situation d’insertion qui ont besoin de louer ponctuellement un scooter ou une voiture. Il complète aussi l’offre de transport existante.

Enfin, le covoiturage ouvre des possibilités alternatives lorsque l’offre de transport collectif ne répond pas aux besoins particuliers. Le Département propose un service de mise en relation des covoitureurs sur le site covoiturage.loire-atlantique.fr

Toutes les informations sur le réseau Lila sur lila.loire-atlantique.fr ou en contactant allo Lilla au 09 69 30 40 44 (prix d’un appel local).

NDLR : le Castel-bus est surtout destiné aux correspondances avec le Tram-Train, il n’est pas du tout adapté au transport urbain.

La ligne Lila Châteaubriant-Nantes n’existe plus depuis septembre 2014, elle est très regrettée par les usagers qui bénéficiaient d’un tarif de 2,40 € soit quatre fois moins que le tarif Tram-Train.

Une réflexion est à mener au niveau de la Com’Com’   en y intégrant d’autres services comme le Transport Solidaire   du RAP   et en organisant un bon co-voiturage interne à la Com’Com’   .