Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 1er mars 2017

Mée-disances du 1er mars 2017

Ecrit le 1er mars 2017

 Les Japonais absents

leFigaro.fr du 24/02 : Les Japonais sont les salariés les plus présentéistes du monde. Et le Japon est également le pays où le taux de burn-out épuisement est le plus important... Les autorités et les entreprises multiplient les initiatives pour lutter contre ce fléau. Dont la mise en place du « Premium Friday ». Il s’agit d’une campagne soutenue par le gouvernement pour inciter les hordes de salariés harassés par les heures sup à quitter le bureau plus tôt et aller dépenser leur argent. Désormais, le dernier vendredi de chaque mois, il sera désormais possible de s’éclipser à 15 heures précises.
Cette initiative   porte en elle plusieurs objectifs. Le « Premium Friday » vise d’abord à revigorer la troisième économie mondiale et doit également contribuer à changer la façon de travailler des Japonais. D’un point de vue commercial, c’est également une aubaine, comme pour le brasseur Suntory Holdings qui offre le premier verre de bière dans certains restaurants et a affrété un train spécial pour une excursion alcoolisée d’une durée de quatre heures.

Un employé japonais sur cinq travaille plus de 49 heures par semaine en moyenne contre 16,4 % aux Etats-Unis, 12,5 % en Grande-Bretagne et 10,4 % en France... et un Japonais sur cinq risque de mourir au travail en raison d’un surmenage. Plus de 20 % des entreprises interrogées en 2016 ont déclaré que certains de leurs employés accomplissent plus de 80 heures supplémentaires par mois - 80 heures étant le seuil officiel à partir duquel il existe un risque sérieux de mourir par surmenage.
Partir à 15 heures le vendredi est un bon début. Désormais, il faudrait que les Japonais prennent également des vacances ! Nombre d’entre eux se contentent en effet des 15 jours fériés annuels pour se reposer, se culpabilisant de prendre des congés tandis que leurs collègues font leur travail à leur place.

 Athée ou catholique hypocrite ?

Ouest-France.fr du 23/02 : Le pape François a de nouveau critiqué certains catholiques, suggérant qu’il valait mieux parfois être athée que de se dire catholique et de ne pas mettre en pratique les principes de sa religion. « C’est un scandale de dire une chose et d’en faire une autre. C’est une double vie », a déclaré le pape François, lors de commentaires tenus dans le cadre de la messe du matin qu’il donne à sa résidence.
 « Il y a ceux qui disent : « je suis très catholique, je vais toujours à la messe, je fais partie de telle et telle association » », a poursuivi le souverain pontife. Mais une partie de ces gens, a-t-il ajouté, devraient également dire : « Ma vie n’est pas celle d’un chrétien, je ne verse pas de salaire correct à mes employés, j’exploite les gens, […], je blanchis de l’argent, (je mène) une double vie. »
« Il y a beaucoup de catholiques qui sont comme cela et c’est un scandale », a dit François. « Combien de fois avons-nous tous entendu des gens dire : « Si cette personne-là est catholique, il vaut mieux être athée » ».
Ndlr : Il va finir par se faire excommunier !

 Résistance magique

Lexpress.fr du 24/02 : Pour lutter contre la présidence de Trump, des internautes ont lancé une « résistance magique », appelant à jeter un sort au président des Etats-Unis, ce vendredi soir, à minuit, devant la Trump Tower à New York.
Enfourchez vos balais, direction la Trump Tower ! C’est en substance le message de ralliement posté sur Facebook pour donner rendez-vous ce vendredi minuit, « sous la lune décroissante », aux sorcières et sorciers en résistance contre Donald Trump. 
L’objectif ? Jeter un sort au 45è président des Etats-Unis. Les organisateurs de l’événement, qui a déjà été liké plus de 5000 fois, indiquent que ce rituel « sera réalisé à minuit, à chaque lune décroissante, jusqu’à ce que Trump quitte le bureau ovale ». 
Alors, marchera ou marchera pas ? Toujours est-il que nombre de chrétiens nationalistes pro-Trump ont peu goûté l’initiative  , comme l’association Christian nationalism, qui appelle ses fidèles à contrecarrer la magie des sorciers en priant « contre ce blasphème ». 

 Cooptation

LeFigaro.fr du 21/02 : Coopté « à l’unanimité » en tant qu’administrateur indé-pendant, l’ex-chef de l’État Nicolas Sarkozy, éliminé le 20 novembre au premier tour de la primaire de la droite, présidera un nouveau comité de « stratégie internationale ». « Je suis très heureux de participer au développement et au rayonnement international d’AccorHotels, un des fleurons des entreprises françaises, a déclaré Nicolas Sarkozy. La réussite de ce groupe et la qualité de son management en font une des plus belles vitrines du paysage économique français. »
Sébastien Bazin, le PDG d’AccorHotels, dont le premier actionnaire est le groupe chinois Jin Jiang (12,6 % du capital), a estimé que « l’expertise internationale de Nicolas Sarkozy et sa parfaite connaissance des enjeux politiques mondiaux seront de formidables atouts pour le groupe ». Le PDG du groupe hôtelier et l’ex-chef de l’État se connaissent depuis de nombreuses années et sont toujours restés très proches.
AccorHotels présente ce mercredi ses résultats annuels, marqués par l’intégration du groupe (Fairmont, Raffles, Swissôtel). Cette acquisition fait d’AccorHotels un des leaders mondiaux de l’hôtellerie de luxe. En plein bouleversement, le groupe a également engagé la filialisation de ses murs d’hôtels, qui doit être effective en juin. Il multiplie aussi les initiatives, pour riposter à Airbnb et Booking, qui sont des menaces à la fois pour son chiffre d’affaires et ses marges.

 Marine ne collabore pas.

Slate.fr du 24/02 : Non. Marine Le Pen n’ira pas répondre aux questions de la police judiciaire dans le cadre d’une audition libre à propos de l’affaire des assistants parlementaires du Front National au Parlement européen. Cette décision fait suite à la mise en examen de Catherine Griset, sa cheffe de cabinet, pour recel d’abus de confiance. L’avocat de la candidate à la présidentielle a expliqué que sa cliente a refusé de se justifier, et qu’elle ne répondrait à aucune convocation avant les élections législatives de juin prochain.
Lors d’une perquisition en mai 2016, toujours à propos de l’affaire des assistants au Parlement européen, elle avait refusé déjà de donner son téléphone à la police... et l’avait caché dans son soutien-gorge. En octobre 2015, elle avait refusé de se rendre chez le juge pour parler du micro-parti Jeanne.
Cette nouvelle décision de la patronne du FN   sonne faux quand on la replace dans son discours politique à l’égard des policiers. « Par principe je soutiens la police, déclarait-elle encore le 12 février dernier à propos des débordements, en marge d’une manifestation en soutien à Théo, à Bobigny. Il est grave que des responsables politiques jettent l’opprobre sur nos forces de l’ordre. » […]
Toutes ces années, Marine Le Pen n’a cessé de dénoncer les suppressions de milliers de postes de policiers qu’elle impute à Nicolas Sarkozy. Elle remet régulièrement sur la table « la présomption de légitime défense », ce qui l’a poussé à défendre les forces de l’ordre dans le cadre de l’affaire Théo. Il y a quelques jours à peine, elle affirmait encore que « la moitié des gendarmes et des policiers souhaitent voter pour [sa] candidature à la présidentielle. » 
Finalement, son soutien ne fléchit que lorsqu’elle est directement en prise avec la police : sur cette affaire d’abus de confiance donc. Ou précédemment le 3 mai 2015 : la candidate s’en était prise à la police qui n’avait envoyé personne pour « défendre » le Front National contre les Femen.