Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations diverses et partis politiques > UFCV : une maison de la ruralité à Sion-les-Mines

UFCV : une maison de la ruralité à Sion-les-Mines

[rouge]Attention, la Maison de la Ruralité se situe, depuis septembre 2011, au village de l’Outre, sur la route de Sion-les-Mines à St Sulpice des Landes[/rouge]

Eric Pa

Au village de " La Chaussée " en Lusanger, depuis plus de 5 ans (6e saison pour les ateliers vannerie et 5e édition pour le rempaillage de chaises) : des habitants de tout le Pays de Châteaubriant, et même au delà, participent à des ateliers de transmission de savoir-faire de la vie rurale.

Cette action locale est coordonnée par l’association UFCV avec Eric Papion (animateur) et de nombreux bénévoles Paul Goude, Christian Paitier, Charles Picot, Bernard Bossard, Simone Lorand, Hilaire Leblay, Alexandre Koanda, Serge Creulet, Yvonne Menoret et d’autrest.

Aujourd’hui les ateliers sont reconnus sur le territoire du Pays de Châteaubriant, à travers le projet éducatif de La Maison de la Ruralité, comme instruments de création de lien social. Il n’est que de voir le plaisir qu’ont les aînés et les plus jeunes, à se retrouver pour échanger leurs connaissances et leur envie de "faire quelque chose".

DSCF3579-400
DSCF3581-400

Un partenariat a été noué depuis 5 ans avec le groupement forestier de Domnèche (Régis Lefeubvre, gérant et Yannick Robert, garde forestier) pour la valorisation de la ressource locale en l’occurence ici le bois, la forêt, etc.

Pour cette année 2006, l’action est soutenue par la Mairie de Lusanger, le Conseil Général de la Loire-Atlantique, la Direction Départementale Jeunesse et Sports de la Loire Atlantique, et la Fondation Caisse d’Epargne, pour financer l’animateur à temps partiel (50 % de son temps).

Dans une société qui se fragilise, l’action se propose de « tresser de nouveaux échanges entre les habitants, pour la valorisation des ressources locales, pour la construction d’un bien vivre ensemble. » comme dit Eric Papion.

Objectifs de l’action
- un lieu d’animation permanent ouvert toute l’année
- des activités basées sur la solidarité entre les générations
- la redécouverte du patrimoine local (vieux métiers, savoir-faire, ressources naturelles)

Il s’agit de permettre aux personnes d’être actrices dans la vie associative et locale et d’inventer de nouveaux espaces de citoyenneté.

Yvonne Menoret, au four à
DSCF3595-400
Goude, Yvonne Menoret, Alexandre Koanda, Bernard Bossard, Christian Paitier, Serge Creulet, Régis Lefeubvre

L’été 2006, une cinquantaine de personnes sont parties en " journée d’étude " au musée des vieux métiers vivants, à Argol dans le Finistère.

Pour cette fin d’année 2006, les activités suivantes sont proposées :

- Atelier tricot, avec Yvonne Menoret -chaussettes, bonnets, mitaines, gants
- Reprise des ateliers vannerie (mardi après-midi et vendredi soir) et rempaillage (jeudi après-midi)
- Restauration du four à pain, avec de nombreux bénévoles : une convention a été passée avec le groupement forestier de la forêt de Domnèche qui fournit du bois pour l’action de la Maison de la ruralité.

Niche du four à pain
Poêle à châtai

Le four à pain (voir photo) était en partie effondré et totalement caché dans les broussailles. « Nous avons pu constater la motivation des personnes qui sont venues débroussailler » dit M. Lefeubvre. Le four à pain est actuellement en réfection. Il a fallu apprendre à choisir les pierres, à les monter en utilisant la chaux. Un charpentier retraité, après avoir retrouvé les repères de l’ancienne toiture, a dessiné et construit la charpente.

« Nous ferons du pain, et peut-être du cidre car le groupement forestier fournira les pommes » « au sol ! » précise Yannick Robert. Mais il y a déjà une trentaine de personnes pour les ramasser et faire le cidre. Déjà on échange les recettes de jus de pomme et de pommeau...

Un homme de Châteaubriant propose du labour à cheval. Une femme d’Erbray propose d’apprendre à faire du beurre... Aussitôt les échanges repartent bon train sur le goût du « lait de beurre », de la bouillie de bié naï (surtout le lendemain quand on la fait fricasser). L’antique poële à trous attend les châtaignes et Christian Paitier a sorti son accordéon.

La Maison de la Ruralité sera pleine de musique, de joyeuse complicité et d’amitié

Contacts : 02 40 28 10 00 - 06 88 13 77 19


Ecrit le 26 novembre 2006

Du châtaignier, des ronces ...

Avant que les ardoises ne la cachent, voici la charpente construite par M. Robert Briand, au dessus de la boulangerie et du four à pain du village de la Cibotière à Lusanger.

Suite à une convention signée entre le Groupement Forestier de Domnaiche et l’UFCV, le chantier est coordonné par l’association d’éducation populaire UFCV dans le cadre de l’action de La Maison de la Ruralité.

L’architecture de la charpente est originale : c’est une charpente de type impérial (coque de bateau renversé). A noter aussi les « coyaux » : les pièces de bois en sifflet ajustées sur la partie inférieure des chevrons pour faire tomber l’eau, en cas de pluie, à bonne distance des murs.

Four à

Sur la photo : M. Robert Briand, ancien artisan aujourd’hui retraité du Vieux Bourg de Lusanger. Et M. Yannick Robert, technicien forestier du groupement forestier de Domnaiche, qui a préparé la volige en châtaignier issue de la propriété.

L’utilisation du châtaignier est volontaire : c’est cette essence de bois qui existait auparavant sur la charpente avant d’accueillir les ardoises.

Le châtaignier est un bois quasiment imputrescible souvent préféré au chêne. Il présente un aubier plus réduit (4 à 5 cernes) que celui du chêne et son duramen est plus élastique et imperméable.

Sur le chantier de nettoyage et de maçonnerie, une dizaine de personnes bénévoles inscrites dans l’action de la Maison de la Ruralité ont déjà participé à la restauration.

Pour tout renseignement : Eric Papion, animateur à l’UFCV 02.40.28.10.00 .

... et des osiers

Depuis maintenant plus de 5 ans, des habitants du Pays de Châteaubriant se retrouvent au village de La Chaussée à Lusanger (route de Lusanger à Jans). Paul Goude, Christian Paitier, Charles Picot, Bernard Bossard, Simone Lorand, Hilaire Leblais, Jean Corbin, Yannick Phelippot sont les maîtres vanniers et rempaillage.

Jean Corbin maître ès-pan
Vannerie à Lusa

A la Maison de la Ruralité (une bien vieille bâtisse où l’on se chauffe au feu de bois), des osiers vanniers poussent à côté d’un buisson de ronces, non loin de touffes de guinche, cette mauvaise herbe qui pousse sur les landes et dans les marais.

Savez-vous que la tige de la ronce a cinq côtés où l’on peut lever les lanières qui retiendront et décoreront le grenat qui sert à faire des gèdes ? ... Le grenat ? C’est tout simple : c’est la hampe florale de la guinche .... Un fendoir, un petit racloir artisanal, un couteau, et beaucoup de patience : on écorce, on gratte, on plie, on assemble, on tresse. Huit brins au départ et on alterne dessus-dessous ... et on rit ! Le plaisir des mains, la chaleur de l’amitié.

A la Maison de la Ruralité les savoirs s’échangent, les coups de main et les coups de pouce se donnent. Mélange des âges et des origines. Envie de sauvegarder ou de retrouver les savoir-faire ruraux.
Echange de lien social coordonné par Eric Papion de l’UFCV.

- Vannerie : mardi après-midi
et vendredi soir (19 h)
- Rempaillage : vendredi après-midi
- Atelier tricot avec Yvonne Menoret
le mercredi après-midi
- Restauration du four à pain de
La Cibotière

Samedi 25 novembre 2006 a eu lieu la fabrication du cidre dans un four à paille.

Une soirée café-tricot-musical est en préparation - rens. 02 40 28 10 00


Ecrit le 18 avril 2007

Et un potager

La maison de la ruralité, association créée en mars 2007, reprend les activités de vannerie et de rempaillage que pilotait Eric Papion animateur de l’UFCV, Fédération d’éducation populaire. Son lieu d’activité reste une maison traditionnelle sur Lusanger, à la Chaussée (route de Jans)

Après l’activité tricot, après l’expo du 1er avril qui a réuni 600 personnes, l’association lance « un potager à l’ancienne » , jardin de légumes, de fruits et de fleurs dans le respect de l’environnement, et bien sûr en excluant l’utilisation de produits chimiques. Le potager débouchera un jour sur une activité cuisine.

Vann

Les connaissances, savoir-faire, trucs et astuces de tous permettront de construire un « mieux vivre ensemble », idée maîtresse de l’association. Rendez-vous Mercredi 18 et samedi 21 avril de 10 h à 12 h à la Chaussée (Lusanger, route de Jans)

Gilles Malandain 02 40 28 48 37


Ecrit le 31 octobre 2007

Maison de la ruralité

Située au Village de la Chaussée (à droite, à 2 km de Lusanger sur la route de Jans), la Maison de la Ruralité propose une journée conviviale le mardi 6 novembre 2007 :
- 12 h, repas galettes-saucisses (6 €)
S’inscrire auprès de Nicole Plaquin
(02 40 07 05 90)
- 14 h, sortie en forêt : coupe du châtaignier pour la vannerie, ramassage d’herbe des marais.
- 14 h : atelier menuiserie
- 14 h : atelier tricot et tressage de tapis
(cet atelier se poursuivra le 12 novembre)

<diapo1554|center>

Site internet

Maison de la ruralité, site internet : http://lamaisondelaruralite.com/


NOTES:

L’UFCV est une association nationale d’éducation populaire) privilégiant l’action pour les personnes, l’évolution des mentalités, la prise en compte de l’intérêt général et l’amélioration des conditions d’existence pour une société plus solidaire.

(1) " Coyau " pourrait être une abréviation populaire de « Cueille-eau » . Autre nom : égout retroussé ou retroussis