Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Echos > Echos 2005 > Echos 2005-02

Echos 2005-02

Page 1806

Hâtive : Un conseil municipal aurait lieu le 7 juin 2005 à Châteaubriant soit 4 mois après le précédent (10 février). C’est de la démocratie non-participe-hâtive !

Forum : Un forum des associations devait avoir lieu à Châteaubriant les 2-3 juillet. Certaines associations, sans doute pas convenables, n’ont pas été invitées. Et celles qui l’ont été ne se sont pas bousculées. « Faible participation recensée, voire absence de réponse ». La manifestation est annulée et sera reportée .... « dans les années à venir » Ah que voulez-vous ma p’tite dame, suffit pas de dire « je veux » !

Permanence des élus à la Ville aux Roses : c’était une proposition phare de la municipalité. D’abord programmée deux fois par mois, de 15 h à 18 h, elle a ensuite été réduite à une seule fois, le 4e vendredi du mois. La dernière 27 mai, a été limitée à une heure. Dame ! On ne s’y presse pas en foule ! Que voulez-vous ma p’tite dame, suffit pas de dire « je veux » !

Escapades : l’opération du Conseil Général « Escapades atlantiques » est venu d’une initiative   d’animateurs du canton de Derval qui proposaient le site de la Hunaudière   en Sion-les-Mines. N’en entendant plus parler, ils ont fini par apprendre que Châteaubriant souhaitait récupérer l’opération et l’organiser à l’hippodrome. La quarantaine d’associations qui, sur place, préparaient la manifestation depuis des mois, a réussi à prouver que les courses hippiques ne sont pas les seuls sports valables dans le nord du département et que les cantons autres que Châteaubriant ont bien le droit d’avoir leurs propres activités sans se faire « bouffer ». Le projet monté autour du site de la Hunaudière   a fini par prévaloir. Il a attiré 3000 personnes. Ce fut le plus gros succès du département. Opération à renouveler dans deux ans ?

Vestiaires : L’ouverture des plis, pour de nouveaux vestiaires au stade de la Route de Vitré à Châteaubriant, aurait dû se faire fin avril 2005. Mais aucun entrepreneur n’a fait de proposition. Un nouvel appel d’offres est lancé depuis le 20 mai , toujours pour des éléments modulaires. Date limite de dépôt des offres : d’ici le 23 juin . La ville voulait que les travaux soient faits pour septembre. Râpé.

Salle de sports : un autre appel d’offres a été lancé le 10 mai 2005 dans le but de concevoir un gymnase à proximité de la Cité Scolaire à Châteaubriant. L’enveloppe prévisionnelle est de 1 300 000 € HT  . Les maîtres d’œuvre doivent répondre pour le 1er juin. Les études commenceraient à la mi-juillet.

Foot : Il est question d’un nouveau terrain de foot à Châteaubriant sur gazon synthétique. Nous en reparlerons.

Pendant ce temps-là on attend toujours la maison des associations qui était promise.

Un euro pour qui ? La Chine augmente ses taxes à l’exportation. Le prix de base d’un T-Shirt va ainsi passer de 0,80 € à 0,87 €. En y ajoutant 7 % de frais de transports et 12 % de taxes imposées par l’Union Européenne, le T-Shirt reviendra à 1,04 €. C’est pas ça qui va faire reculer les importateurs. A propos, il coûte combien le T-shirt pour le client ? 7 €, 8 € ? La différence sert-elle à créer de l’emploi ?

Pandémie : On dit que la grippe aviaire se transmettrait désormais d’humain à humain. Albert Osterhaus, expert du Centre médical Erasmus (Pays-Bas), fait allusion à une épidémie de grippe aviaire qui pourrait toucher 20 % de la population mondiale. Selon un éditorial de la revue Nature, le « vrai scénario de cauchemar » serait le retour d’une pandémie de même ampleur que la grippe espagnole de 1918, qui avait fait 40 millions de victimes dans le monde. [voir aussi p.1200]

Deux fois quatre = huit. : Un colleur d’affiches s’est présenté dans une commune du canton de St Julien de Vouvantes et n’a trouvé que 4 panneaux officiels. « Mais il en faut huit ! » a-t-il fait remarquer à l’employé municipal. « J’sais pas moi ! les élus m’ont dit de mettre les panneaux mais ne m’ont pas dit combien ! Et puis d’abord, ya que le oui ou le non, alors ..... ». C’est vrai mais il y avait 8 partis pouvant appeler à oui ou à non. Sans compter ceux qui appelaient et qui n’avaient droit à rien.

Nuit : Le comité des femmes pour le oui (voir La Mée de la semaine dernière), estimait que l’Europe n’avait fait que de bonnes choses pour les femmes. « Même la remise en cause de l’interdiction du travail de nuit ? » Oui oui, ont répondu les socialistes, c’est un grand progrès dans l’égalité hommes/femmes, et cela permettra aux femmes de prendre des postes de responsabilité.

Ne lisez pas : tel est le conseil donné par Dominique Strauss-Kahn (socialiste) excédé de voir les Français décortiquer le texte du projet de traité constitutionnel. De son côté Jean-Pierre Raffarin a recommandé : « Si vous avez envie de voter non, abstenez-vous ». Si le peuple ne plaît pas aux zélites, faut-il changer le peuple ?

Lotissements voir page 33


Ecrit le 22 juin 2005 :

Voie Verte et cagoules noires

Mercredi 8 juin, une femme se rend au marché. Elle passe à la banque, comme d‘habitude et rentre chez elle à vélo. Comme d’habitude. En empruntant le raccourci de la Voie Verte. Comme d’habitude.

Des individus avec cagoules noires
L’attendent au détour de la voie.
La pauvre femme est frappée, dépouillée.
Elle n’a plus qu’à aller porter plainte.

On n’en a rien su :
Il n’y a pas d’insécurité à Châteaubriant

Invités : au Conseil Municipal du 7 juin à Châteaubriant, il est question d’une réunion avec l’école des Terrasses pour le 10 juin. « Ne faites pas les étonnés, dit le Maire, vous avez été invités ». « Le courrier n’est pas arrivé » réplique JP.Le Bourhis. Suite à un petit aparté entre deux adjoints, le courrier d’invitation est parti ... le lendemain 8 juin.

Evités : le maire a expliqué pourquoi les élus d’opposition n’étaient pas invités à l’inauguration du Jardin des Remparts : c’est que ce n’était pas une inauguration, mais une ouverture. ......... Nuance !!!

Le jardin des remparts :

Toits_de_la_ville
Toits de Châteaubriant, vus du Jardin des remparts

La ville de Châteaubriant a acheté une maison au n°8 rue Basse. La belle façade en blocs de tuffeau et brique cache, derrière le garage, un jardin enchanteur, allée centrale, magnifique tilleul odorant en cette saison, escalier d’accès à une ancienne tour de la ville, qui domine La Chère. Un lieu de repos et d’ombre par temps de canicule.. Voilà une excellente initiative   municipale. Inauguration : 17 juin 2005. Le jardin sera ouvert tous les samedis de 9 h à 19 h (dommage que ce ne soit pas aussi le dimanche). A voir en tout cas.


Ecrit le 29 juin 2005 :

Braderie : grande braderie à Châ- teaubriant les 24-25 juin. On a sorti les policiers municipaux (qui se promenaient, comme dab !) mais aussi des vigiles au crâne rasé (et queue de cheval !) et des chiens. Explication : l’association des commerçants a confié l’organisation de la braderie à une société spécialisée. Et a découvert, en paquet-cadeau, ces vigiles+chiens. Pour protéger les commerçants des chalands violents ? Ou pour protéger les commerçants des autres commerçants ? Samedi matin 24 juin, l’un des commerçants défendait son bout de trottoir à coups de barre de fer !

Tradition : faire appel à un société extérieure, cela peut se comprendre. L’organisation représente un énorme travail. Mais il ne faut pas prendre un produit « clé en mains ». Les Castelbriantais ont déploré la disparition de la braderie du vendredi, celle qui était réservée aux commerçants locaux. On y trouvait certes des rossignols (pas désagréable ! Ça chante bien :) mais aussi quelques trouvailles de derrière les fagots, qui donnaient envie de flâner et de chiner. Cette année, les produits proposés à la vente étaient quasiment les mêmes d’un stand à l’autre. Qui en voyait un voyait les autres. L’ennui naquit un jour de l’uniformité ...


Ecrit le 6 juillet 2005 :

Travaux : Tout le monde l’a remarqué : les travaux sont stoppés dans la ville de Châteaubriant. Il se dit d’ailleurs, dans un établissement bancaire finançant habituellement la ville, que celle-ci a quelques difficultés pour faire face à ses promesses. Pour mettre en valeur, cependant, les travaux qui se font ou se feront, rien de tel qu’une conférence de presse. Alors ??
- Le parking Guy Môquet,31 places, est fini depuis le 23 juin. Il reste des bricoles d’éclairage et plantations.
- la maison de quartier de Renac   sera terminée mi-septembre
- Le cimetière paysager va bientôt commencer ainsi que la plateforme de services (mais on n’en est qu’à l’avant-projet)
- Enfin il se fait des travaux de voirie, de trottoirs et de réfection de l’éclairage. Comme chaque année.

Ce qui n’est pas annoncé ... (et pour cause !), c’est l’implantation de nouveaux emplois

Insécurité : gros titre dans Presse Océan du juin 2005. On parle de Châteaubriant à la Une ! Pour dire que : un ex-capitaine de police, 45 ans, résidant à Nozay, a braqué des jeunes gens dans la nuit du 25 au 26 juin, avec une arme, pour leur voler leur voiture. Mais non, mais non, c’était juste pour les empêcher de commettre une bêtise avec !

Béton : La Mée a signalé, en son temps, l’implantation hideuse de gros blocs de béton, devant le château, dans lesquels étaient piqués des tubes-supports d’affiches. Avec l’inauguration de la future exposition « des charrues et des hommes », l’ensemble a heureusement disparu....

Farines : depuis la crise de la vache folle les farines animales sont interdites dans l’alimentation des animaux. Il a fallu stocker celles qu’on ne pouvait détruire. Les Éts Richet, situés aux Cohardières, route de Juigné à Châteaubriant, ont mis un entrepôt à disposition : 1200 tonnes stockées entre 26 mars et le 27 avril 2001 soit 960 big-bag de 1250 kg. La Préfecture de Loire-Atlantique a lancé un avis de marché, le 24 juin 2005, d’une part pour transporter et détruire ces farines par incinération, d’autre part pour nettoyer et désinfecter l’entrepôt. Le financement sera assuré par le ministère de l’Agriculture

Voie équestre : un sympathique sentier équestre de 3 km a été inauguré à Châteaubriant le 2 juillet, entre la Bruère et le Pont de la Morinais, avec passage à gué au Pont Pirraud. Coût 14 181 € TTC.


Ecrit le 31 août 2005 :

Courrier d’un lecteur.

Hardy a quitté Vent d’Ouest

1) moins d’un an après leur ouverture, les cuisines HARDY remballent le matériel et laissent le magasin qu’elles avaient ouvert dans l’ensemble « Vent d’ouest ! » sur la zone industrielle de Châteaubriant. Ces cuisines haut de gamme n’étaient pas pour les bourses des clients castelbriantais.

 Bougies

2) A la fin du mois de juin, les deux dernières salariées d’une petite entreprise de bougies, installée à Châteaubriant, n’ont pas reçu leur salaire de juin. En juillet l’entreprise était vide de machines et de matériaux : les deux salariées se sont obstinées à venir le matin à l’heure, à leur « travail », attendant le soir pour le quitter. Le patron espérait les dégoûter et les pousser à la démission. Elles ont tenu le coup. Il a fini par les licencier avec les indemnités prévues par la loi. Elles ont maintenant signé une CRP (convention de reclassement personnalisé). De ce fait elles ne sont pas chômeuses mais « stagiaires de la formation professionnelle » même si elles n’ont pas de stage.

Chômage : baisse Magique

Les chiffres magiques du chômage : baisse de 1.4 % en juin

Depuis le 1er juin les 17 000 salariés licenciés économiques (moyenne mensuelle 2004) peuvent bénéficier de la CRP (convention de reclassement Personnalisé) et voir leurs revenus maintenus (pratiquement) pendant 9 mois. Mais en contrepartie ils quittent la liste des demandeurs d’emploi pour basculer vers les chiffres de stagiaires de la formation professionnelle !

Alors si on prend en compte les 70 000 radiés (annoncés par la CGT ) qu’on y ajoute 60 % d’adhérents à la CRP (10000) on n’arrive plus à une baisse de 1.4% ( - 35 200 DE) mais à une hausse de 1.4 %. Mâââ... gique :

Les Djeunes

Après avoir supprimé 62 000 emplois-jeunes à la fin de l’année 2003, le gouvernement vient d’annoncer 45 000 emplois « vie scolaire » pour des jeunes dans l’Education Nationale, sur la base de 26 h payées au SMIC (soit un peu plus de 700 €) par mois. Mais 45 000 ça ne fait que 20 000 car il faut compter les derniers 25 000 CES et CEC qui ne seront pas remplacés. Les jeunes recrutés qui, a priori, seront des chômeurs de longue durée en difficultés d’insertion, seront chargés d’encadrer les élèves.... On attend de voir.

Contrats

Contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE  ), contrats d’Avenir (CA), contrat nouvelle embauche (CNE). ... les sigles sont nouveaux, les contrats ne sont pas bien ajustés, les circulaires ministérielles tombent les unes après les autres, complétant voire contredisant les précédentes. Dans toutes les structures d’insertion et d’emploi, c’est l’incertitude maximum : on attend la prochaine circulaire !

BOR-LO-O ... le BORdel LOnguement Organisé !

A propos : CFDT, CFTC, CGC rejoignent CGT et FO pour attaquer le CNE devant le Conseil d’Etat.


Ecrit le 7 septembre 2005 :

Gens du Voyage : l’appel d’offres pour la réalisation de 8 emplacements (16 places) à Châteaubriant, a été lancé au cours de l’été 2005. Les entrepreneurs intéressés doivent répondre pour le 7 septembre.

Cimetière paysager à Châteaubriant : le marché de travaux, en 15 lots, a été attribué (communiqué du 25 juillet).

Centre hospitalier de Châteaubriant : le marché de travaux, pour la construction d’une maison de retraite de 48 lits, rue de Maumusson, a été attribué le 29 août 2005. Les travaux de démolition d’une partie de la Maison de Retraite de Béré sont commencés.


Ecrit le 14 septembre 2005 :

McDo

La rentrée se fait bien à Châteaubriant : un braquage à main armée dans la nuit du 2 au 3 septembre, au Mc Do, vers 22 h .Très vite la gendarmerie a bouclé la ville. Pas assez vite !


Ecrit le 21 septembre 2005 :

 Quelques fausses-bonnes nouvelles

Elus locaux : le ministre Christian Estrosi voir Foire de Béréest arrivé avec un discours tout préparé. Où il dit que « l’aménagement du territoire doit se faire au contact ... des élus locaux ». Sauf qu’il n’a pas pris le temps de les rencontrer.

Faurecia : selon le ministre, l’un des « pôles de compétitivité » concerne les véhicules automobile haut de gamme et implique des groupes comme PSA Peugeot, Citroën Heuilliez « mais également l’entreprise Faurecia, implanté, ici, à Chateaubriand ». (orthographe respectée). Personne ne sait où est cette entreprise Faurecia, mais enfin bon, puisque le ministre le dit ......

Services publics : le ministre a dit qu’une circulaire aux Préfets, « signée le 2 août dernier avec Nicolas Sarkozy », « met un terme au démantèlement des services publics ». En fait, dans son texte, il parle de « suspendre toute fermeture pour une durée de 6 mois ». Nuance ........

Choix : dans son discours, le ministre a parlé 3 fois de Nicolas Sarkozy et pas une seule fois du Premier Ministre ou du Président de la République ... Comme s’il voulait dire « enfoncez vous bien ça dans la tête » ...


Ecrit le 12 octobre 2005 :

 Matière grise et mensonge

Selon des chercheurs américains, les menteurs pathologiques présenteraient une anomalie au cerveau. L’étude menée par Yalling Yang et Adrian Rain, réalisée sur 108 volontaires, tend à montrer que la proportion dans le cortex cérébral entre matière grise et matière blanche influerait sur cette pathologie. Les recherches ont prouvé que les grands menteurs ont un quart de plus de substance blanche dans le cerveau que les autres et moins de matière grise. Cette capacité au mensonge demande tout de même des efforts qui seraient permis par cette masse supérieure de substance blanche, correspondant en fait au câblage de l’influx nerveux.