Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Délinquance, incivilités > Délinquance : l’ADAVI pour l’aide aux victimes

Délinquance : l’ADAVI pour l’aide aux victimes

Ecrit le 18 mars 2009

ADAVI : 1250 infractions, et après ?

ADAVI- 02 40 89 4

Ah les temps sont durs ! D’une part il importe de laisser penser, à la population, qu’il n’y a pas de délinquance à Châteaubriant . Et d’autre part il importe d’assister les victimes d’infractions. Et il y en a beaucoup parce que, selon la gendarmerie, cela fait 1250 par an environ, sur les 19 communes qui dépendent de la brigade de Châteaubriant : escroquerie, vols, coups, discrimination, abandon de famille, droit de garde des enfants, versement de la pension alimentaire, etc.

C’est pourquoi la municipalité a accepté de mettre en place, depuis le 3 mars 2009, une permanence juridique de l’ADAVI 44

ADAVI : association départementale d’aide aux victimes d’infractions, rattachée au réseau INAVEM (Institut National d’Aide aux Victimes et de Médiation). Son rôle :

- Accueillir les victimes d’infraction pénale (violence, agression, vol, accident de la circulation…)
- Leur apporter écoute et soutien psychologique
- Les informer sur leurs droits
- Les orienter et les accompagner dans leurs démarches

L’ADAVI reçoit, sur rendez-vous, toutes les victimes, même si elles n’ont pas porté plainte. L’entretien, gratuit et confidentiel, est assuré par une juriste, Mme Raphaële Rigaud.

Exemple : Guillaume R. vient de se faire agresser dans la rue. Bénéficiaire du RMI, il s’est fait voler 305 € qu’il venait de retirer à la banque. Il dépose plainte au commissariat. Et après ? Comment fait-il pour subvenir à ses besoins immédiats ?

L’action de l’association est double : elle prend immédiatement contact avec l’assistante sociale dont dépend Guillaume R. pour le faire bénéficier d’un secours financier d’urgence ; elle l’aide également à remplir une demande d’aide juridictionnelle, puis à contacter un avocat pour qu’une requête soit déposée devant la Commission d’indemnisation de victimes d’infractions (CIVI).

La permanence aura lieu tous les premiers mardis du mois, de 10h à 13 h au CCAS   de Châteaubriant (place Charles de Gaulle) - Prendre rendez-vous au 02 40 89 47 07 avec Mme Raphaële Rigaud

Service gratuit et confidentiel

En cas d’urgence, les victimes peuvent aussi téléphoner au 08VICTIMES (ou encore 08 842 846 37 begin_of_the_skype_highlighting 08 842 846 37 end_of_the_skype_highlighting)