Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Cybercentre > Cybercentre et résidence jeunes à Nozay

Cybercentre et résidence jeunes à Nozay

 Résidence-jeunes et cybercentre à Nozay

« Accueillir le monde », telle est l’ambition de la Communauté de Communes de la Région de Nozay, illustrée le 31 octobre 2003 par une triple inauguration : la Résidence jeunes « L’Odyssée », le cybercentre et sa connexion haut-débit satellitaire, ainsi que les huit sites Internet du territoire intercommunal, autour de Christian de Grandmaison Maire de Nozay, Conseiller Régional et Président de la Communauté de Communes de la Région de Nozay.

Plein de beau monde ce jour-là, à commencer par le Président de la Région Pays de Loire, le Préfet et de nombreux élus des Communautés de Communes de Nozay et de Derval. Curieusement le député Michel Hunault était absent et la Communauté de Communes de Châteaubriant brillait très fort par son absence. Jalousie ? Désintérêt ? Le « Pays de Châteaubriant   » n’est qu’un vain mot et il faut toute l’énergie de Christian de Grandmaison et de Michel Houllier pour sauver les apparences.

 L’Odyssée

La réflexion devant conduire à la construction d’une Résidence Jeunes, a débuté en 1998, à partir d’un constat : besoin de 50 lits par an pour les jeunes, saturation du Foyer de Châteaubriant, logements sociaux en nombre insuffisant. Le Foyer du Jeune Travailleur, a été construit à Nozay, route de Nort sur Erdre à proximité de « La Mano » (Maison des Jeunes et de la culture), de la piscine et des gymnases, du centre sportif et de la maison des associations. Quand le FJT de Châteaubriant s’est construit, c’était déjà une première dans une commune du milieu rural, de 12 000 habitants. Pour Nozay, c’est une gageure : la commune ne compte que 3200 habitants.

L’Odyssée (résidence jeunes de Nozay), offre 26 chambres à un ou deux lits, soit 37 places. Les 22 lits occupés à ce jour, le sont, pour plus de la moitié, par des jeunes en apprentissage dans des entreprises locales. Les loyers mensuels entre 300 et 400 € tout compris (prix maximum) séduisent d’autant plus que les occupants peuvent être bénéficiaires de l’APL dès le premier mois, ce qui laisse un faible résiduel. Les porteurs du projet n’ont pas lésiné sur la qualité de la construction et sur l’animation.

Coût global : 1 598 498 € ( 10 500 000,00 F) avec 55 % de subventions (Etat, Département, Région, fonds européens, caisse d’allocations familiales)

 Cyber ... quoi ?

Au rez-de-chaussée de l’Odyssée, se trouve le cybercentre « réseau cyberbase » de la Région de Nozay. Ouvert aux jeunes comme à tout public, à des coûts très attractifs (entre 4 et 8 € pour l’année), il permet d’avoir accès au monde de l’informatique et de l’Internet. Apprendre à taper un courrier, créer son site Internet, télécharger des données... Sébastien Pignol et Astrid Jannée, animateurs du cybercentre et de la Résidence sont à la disposition de tous.

Ce « cybercentre réseau cyberbase » (quelle appellation simple !) a coûté (équi-pement et fonctionnement) 100 312,20 € (658 000 F) avec 77 % de subventions.

L’espace est pourvu des logiciels et équipements les plus modernes et propose, en dépit de l’absence de l’ADSL   (qui devrait arriver sur Nozay en février 2004), une connexion haut-débit.

 Mégalis

« La Communauté de Communes de Nozay a en effet voulu montrer à l’ensemble des acteurs du monde rural que des possibilités, autres que l’ADSL  , existent pour assurer la transmission de données à grande vitesse » souligne Christian de Grandmaison.

Pour enfoncer le clou, la Communauté de Communes de Nozay profite de l’occasion pour présenter son site Internet, http://www.cc-nozay.fr, ainsi que celui de chacune de ses communes membres. Un projet qui revêt une symbolique forte puisque l’ensemble bénéficie d’une charte graphique et d’une architecture communes. Toutes les adresses sont du même type. Exemple : http://www.treffieux.fr

 Les huit

Un site pour la Communauté de Communes de Nozay, un site pour chacune des 7 communes de la CCNozay : ça fait huit sites internet, avec des mises à jour qui peuvent être effectuées dans chaque commune.
- Compte-rendu de Conseil Municipal
- Liste des artisans-commerçants
- Liste des associations
- Agenda des activités
- Adresses utiles, etc

Coût global : 41 227,87 € (270 000,00 F) avec 50 % de subventions.

Renseignements : 02 40 79 51 51

fil santé jeunes