Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Commerce-artisanat > "Action" devient "Castel-Com"

"Action" devient "Castel-Com"

Ecrit le 28 mars 2012

 Effraction en Centre-Ville

Il s’agit d’un « hold-up » mais restons français, parlons « effraction ». Comme nous l’avons déjà signalé, un sans-gêne castelbriantais a acheté le nom de domaine de « Action.fr » avec l’intention de le vendre à l’association des commerçants. Ceux-ci, point contents, ont refusé et voilà comment « Action » est morte et a donné naissance à « Castel Com’ » qui a vocation à regrouper les commerçants mais aussi les artisans.

Les commerçants castelbriantais se bougent ! « Nous avions prévu une réunion par mois, nous sommes à une réunion par semaine » dit le Président Maurice Darras. Et les idées fusent ! Cinq commissions ont été créées :

  • - Finances avec Blandine Ricou
  • - Communication et Relations publiques avec Frédéric Houtteville
  • - Animations avec Alain Bizet et Pascal Michel
  • - Urbanisme avec Mikaël Ermine
  • - Recrutement avec Carole Bonnier

Les treize membres du bureau se répartissent dans ces commissions, en lien avec le Président Maurice Darras et les deux vice-présidents Mikaël Ermine et Frédéric Houtteville.

En projet : la dynamisation du centre-ville (notamment le samedi), un système de chèques-cadeaux, un site-vitrine pour chaque commerçant adhérent, une soirée festive entre commerçants.

 Animations prévues

  • - Foire aux œufs le 7 avril
  • - Vide-grenier le 15 avril
  • - Soutien à Castel-deuche 12-20 mai
  • - Braderie d’été 22-24 juin
  • - Soirée accueil des nouveaux commerçants le 28 juin
  • - Participation à la Foire de Béré
  • - Soirée festive artisans-commerçants le 29 septembre
  • - Braderie d’automne 12-13 octobre
  • - Quiz chaque samedi d’automne
  • - Marché de Noël 8-22 décembre

 Chèques cadeaux

Comme à Flers, il sera créé un système de chèque-cadeau ou bons d’achats, valables chez TOUS les commerçants souhaitant participer à l’opération. « C’est un moyen d’aider les consommateurs tout en injectant de l’argent dans le commerce local » explique F. Houtteville. Ces chèques-cadeaux pourront être achetés par les entreprises, l’hôpital, la municipalité, les comités d’entreprise qui les offriront à qui ils voudront (leurs salariés, leurs clients, etc). [Ndlr : n’oubliez pas les retraités !] Le chèque-cadeau est créateur de pouvoir d’achat pour les consommateurs et oriente la consommation vers le centre-ville. Il bénéficie d’une législation incitative pour les PME et les Comités d’entreprise par l’intermédiaire d’une fiscalité attractive (exonération de charges sociales induisant des économies par rapport à d’autres systèmes de rétribution des salariés) .

 Développeur

La municipalité (qui ne parvient pas à animer le centre-ville sauf en de rares occasions) a tout intérêt à soutenir l’action des commerçants. Elle s’est engagée à prendre en charge un « manager de centre-ville » [ndlr : développeur ce serait mieux que ce mot anglais de « manager » !] chargé de vendre les chèques-cadeaux, mais aussi de réfléchir au commerce du centre-ville, d’être l’interlocuteur privilégié des porteurs de projets, d’aller chercher les franchiseurs qui manquent, de proposer un programme d’actions et d’animations entre les commerçants, la collectivité, les commerçants et les habitants.

Ce qu’on ne sait pas : le financement de ce poste. On parle de la municipalité de Châteaubriant, mais aussi de la Com’Com’ car ce développeur pourrait intervenir sur d’autres communes.

 Local en centre-ville

L’association des commerçants demande un local en centre-ville pour recevoir les adhérents mais aussi les consommateurs. Des élèves de BTS vont mener une enquête sur les attente de ces derniers.

Bref « Cette union des commerçants, on y croit très fort » dit le bureau de Castel’Com.