Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations diverses et partis politiques > Un p’tit dèj contre l’isolement

Un p’tit dèj contre l’isolement

Article précédent - [Article suivant- ]

Ecrit le 12 juin 2013

Humour, écoute, échanges, rencontres, politesse, respect, sympathie, modestie, créativité, tolérance, ensemble : ces mots sont inscrits sur un tableau au local de l’association IFDT (Initiatives de Femmes et Développement pour Tous), un local bien modeste, étroit mais un lieu (et un esprit) accueillant.

Deux fois par mois s’y déroule un petit déjeuner convivial, le samedi de 10 h à 12h. Ceux qui le désirent restent déjeuner ensemble. Et puis, tous les samedis après-midi une dizaine de personnes s’y retrouvent pour des jeux de société, ou pour discuter ou pour tricoter ou pour passer le temps tout simplement.

Au petit-déjeuner C’est qu’il y a des gens, à Châteaubriant, à qui la solitude pèse et qui ont besoin de retrouver d’autres humains. Colette, Marie-Thérèse, Nicole, Christine, Lola, Micheline, Yannick, Michael, Martine, Marie, Anne-Marie, Sophie, Bruno … et d’autres. Et, parfois, des gens de passage qui, voyant du monde, entrent pour parler un peu de leur détresse. « Nous avons pu les aiguiller efficacement » disent les personnes présentes cet après-midi là. « Il va falloir qu’on se documente davantage » disent-elles, soucieuses du bien-être des autres.

L’association dispose d’un én....haurme budget : 723 euros pour 2012 (y compris la subvention de la mairie de Châteaubriant et celle de la mairie d’Issé) et elle a dépensé 574 € dans l’année. Mais elle n’a plus les moyens de payer un abonnement internet pour le local ! Ici les participants paient 0,50 € par jour ce qui permet de financer l’achat du café ou de renouveler une bouilloire ou une cafetière. L’été, le groupe se retrouve encore pour organiser des sorties en co-voiturage.

Cela paraît incroyable : pourquoi cette association, alors que d’autres associations proposent des activités variées ? La réponse comporte plusieurs éléments : le premier est financier, les personnes qui viennent là sont en grande difficulté économique et ne peuvent s’offrir une adhésion annuelle (à l’ORPAC par exemple). La deuxième raison est psychologique : le sentiment de n’être pas grand chose, la peur d’affronter des personnes que l’on croit au-dessus de soi ! La troisième raison : le samedi, il y a très rarement des activités associatives. L’été encore moins. Et les week-ends sont longs !

L’association a donc organisé un chocolat chaud le soir de Noël, et un réveillon à la

St Sylvestre. Ni foie gras, ni champagne, ni ortolans, juste une grande amitié « et une satisfaction : celle de voir des gens venir ici reprendre des forces et nous quitter, parce qu’ils vont mieux » disent la présidente Colette Moquet, la secrétaire Marie Thérèse Boumard, Marie Billard et Nicole Dupin les Trésorières, Bruno Blais vice-président et animateur et Sophie Joly chargée de la communication.

Alors, si le cœur vous en dit, poussez la porte, c’est au 3 rue Pasteur à Châteaubriant. Tél 06.83.35.03.80 / 02.40.28 07 43.

« L’accueil est chaleureux, je suis fière de le dire » insiste une participante.


Au local du 3 rue Pasteur, des « peuillettes » tombent du plafond et les prises de courant bringuebalent au bout des çâbles. Des réparations seraient bien nécessaires … même si les deux associations qui s’y retrouvent n’ont pas la classe et l’entregent de certaines autres ….

Article précédent - [Article suivant- ]