Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Divers > Député Ducoin > La cagnotte de Michel Hunault

La cagnotte de Michel Hunault

Ecrit le 16 juillet 2014

Cagno-gnotte

Qui a reçu quoi ? L’association « Pour une démocratie directe » dévoile l’usage de la ’’réserve ministérielle’’ en 2011.

Cette année-là, pas moins de 32 millions d’euros d’« aides exceptionnelles aux collectivités territoriales » ont été alloués par le président et certains ministres. Résultat, les terres d’élection des membres du gouvernement ou de personnalités de la majorité se retrouvent grandement favorisées.

Surprise : [l’ex-député Michel Hunault occupe la 10e place, derrière François Baroin, François Fillon, Jean-François Copé, et six autres plutôt inconnus. Etait-ce pour le ’’consoler’’ de n’avoir décroché aucun poste de secrétaire d’Etat ? Il a pu répartir, en 2011, la somme de 490 798 €. A qui ? À ses amis, pas toujours de sa circonscription d’ailleurs.

  • 100 000 € pour le futur espace aquatique de Châteaubriant
  • 100 000 € pour le bourg de Fercé
  • 60 000 € pour l’extension du groupe scolaire de Conquereuil
  • 60 000 € pour l’église du Petit Auverné
  • 60 000 € pour le complexe sportif de la commune de Petit-Mars
  • 40 000 € pour un restaurant scolaire aux Touches
  • 24 898 € pour l’accueil périscolaire et la cantine de Juigné-des-Moutiers
  • 20 000 € pour terrain de foot et vestiaires au Gâvre  
  • 15 000 € pour vestiaires de football au Grand Auverné et 4 900 € pour la restauration de l’église du Grand Auverné.
  • 6 000 € pour la crypte de l’église de St Julien de Vouvantes

On ne sait pas comment a été répartie la réserve parlementaire de Michel Hunault, pendant les années où il a été député.

En revanche on sait ce qu’il advient de la réserve parlementaire de son successeur Yves Daniel : la liste figure sur son site internet et les communes ou associations attributaires sont de différents horizons politiques.