Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Histoire autour de Châteaubriant > Hippac - recherches sur l’histoire de la région de Châteaubriant

Hippac - recherches sur l’histoire de la région de Châteaubriant

Ecrit le 21 novembre 2007

 Le numéro 5 de la revue, est paru

L’association Histoire et Patrimoine du Pays de Châteaubriant   (Hippac) continue ses recherches sur l’histoire de la Région. Depuis un an ses membres ont publié divers ouvrages :
- Le fer, le pouvoir et la forêt, par Jean-Claude Meuret, dans les Mémoires de la société d’histoire et d’archéologie (2007, pages 101-185)
- Jules Huard, industriel de la charrue (1868-1933) - par Christian Bouvet, dans le même ouvrage pages 281-299
- Les Voltigeurs castelbriantais, par Christian Bouvet
- Nozay sous la Monarchie de Juillet, par Jean Bouteillier.

Christian Bouvet, Fernand Havard, Franck Tes

Un certain nombre de documents supplémentaires se trouvent sur le site internet …..http://www.chateaubriant-histoire.com/

 Etudes et témoignages

Le numéro 5 de la revue vient de paraître avec des monographies intéressantes :

- la vie religieuse de 1800 à 1914 (par Dominique Beloeil), fait notamment le recensement des « tombes de mémoire » (la tombe des Fombrayeux en forêt de Juigné, la tombe à la fille en forêt de Teillay, etc.) et évoque les relations entre l’Eglise et le pouvoir royal avec la relance des écoles chrétiennes.

- Le manoir du Bois-Briant, par Christian Bouvet et Alain Gallicé

- Le sous-préfet Nicolas Bernard-Dutreil, par Marc Bouvet, analyse sur la situation de l’arrondissement vers 1800-1804

- la pierre de Nozay et ses techniques de travail, par Olivier Lavigne

La meilleraye

- L’abbaye de la Meilleraye à la Belle Epoque par Christian Bouvet et Alain Gallicé

La revue de l’Hippac permet aussi de sortir de l’oubli des témoignages essentiels :

- Madeleine Charron-Crespel raconte l’aventure du Docteur Bernou et de la clinique des Fougerays

- Les 29 clichés de Félix Létang montrent Rougé dans le premier quart du XXe siècle.

- enfin un document rare : un dessin aquarellé sur Châteaubriant réalisé au milieu du XVIIIe siècle, permet de situer l’immense château posé sur une campagne nue, le site de Béré, le faubourg de Couëré, l’Hôpital de l’Enfant Jésus et le couvent des Trinitaires.

 Des sorties

L’Hippac projette des sorties culturelles (une par trimestre), et notamment une visite de carrières de schiste, une histoire des routes et des transports, une histoire des noms de lieux, etc. Contact : Christian Bouvet (02 40 81 09 34) ou Fernand Havard (18 rue Lavoisier Châteaubriant) - Adhésion annuelle : 25 € incluant la revue gratuite (celle-ci est vendue au prix de 15 € pour les non adhérents)


Note de La Mée : notre journal poursuit, à son niveau, la publication de dates et faits de la vie municipale à Châteaubriant, sans prétendre à la qualité « d’historien ». Il est cependant étonnant qu’il ne figure pas en lien sur le site de l’Hippac. … Un certain mépris pour notre travail ?


Huard Burzudus : une maquette illuminée


Ecrit le 25 janvier 2017

 Ciel mes aïeux, quel temps !

La société historique HIPPAC vient de publier le dernier livre de Chrstian Bouvet consacré aux événements climatiques dans la région de Châteaubriant. « Ces données concernent les malheurs qui frappent les hommes dans leur chair, dans leurs récoltes, dans leurs constructions : rigueur des hivers froids, sécheresses, tempêtes, orages, inndations, en définitive tout ce qui concerne les excès météorologiques ». Et tout ce qui accompagne ces excès ! Le livre évoque les malheurs de Saffré vers 1570, la chute du clocher de La Chapelle-Glain en 1645, et une forte tempête à Châteaubriant le 30 décembre 1705, arbres arrachés, clochers renversés, maisons ébranlées, toitures emportées, … Avec toutes les conséquences sur les récoltes, famine, misère, voire triplement des décès comme à Châteaubriant lors des canicules de 1705-1706-1707. En 1709 les pauvres gens de St Julien de Vouvantes ont fait du pain avec des racines d’asphodèle pétries avec de la farine de blé noir….Un livre fort intéressant avec de nombreux détails sur la région. En vente 20 €, éd. de l’Hippac.