Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Expositions > Blotti dans les entrailles de la terre : le schiste

Blotti dans les entrailles de la terre : le schiste

Ecrit le 27 juin 2007

Palis de schiste devant une vieille maison.
Cadran solaire
Cadran solaire
Cheminée du château
Cabane
« Blotti dans les entrailles de la Terre, le schiste habille le paysage et le teinte de bleu » . « Discret, caché sous son enduit, il reste fiable et solide dans la maçonnerie. Protecteur, il couvre les charpentes et les préserve des intempéries. Pieux, il s’érige en croix, en calvaires ou en clochers dans les villages, au bord des routes et des chemins. Fidèle, il défend les propriétés en se dressant en haies de palis ». Dans la Salle des Gardes du Château de Châteaubriant, dans une demi-pénombre, laissez crisser vos pas sur les paillettes d’ardoise en découvrant la très belle exposition réalisée par le Conseil Général autour de la « pierre bleue » qui peut d’ailleurs aussi être grise, verte, jaune ou rouge. Il ne s’agit pas d’une exposition didactique, mais plutôt d’une évocation onirique, avec une mise en scène très épurée destinée à rendre visibles les éléments forts du patrimoine local.

Un recensement a été fait dans la région de Nozay, mais aussi à Soulvache et Villepôt (en tout 4000 fiches) . Il reste à faire ... partout, à Châteaubriant, Moisdon, Grand-Auverné, etc.

Dans la Galerie Renaissance, comme dans la Salle des Gardes, l’exposition présente de nombreuses photos mais aussi un wagonnet et un treuil qui viennent de la carrière de Marsac sur Don, des marteaux taillants, une scie à pédales et une cuillère à poudre et le « cabinet » d’un « schistomaniaque » qui renferme plein de curiosités comme un billard en schiste et des petits tableaux en dentelle de pierre.

En plus de son utilisation dans la construction (arschistecture !) le schiste a servi à faire des soues à cochons, des palis, des piquets de vigne, des pieux pour l’élevage des moules de bouchot. On l’a utilisé par faire des sceaux, des blasons, des pierres tombales (comme celle de Françoise de Foix qu’on peut voir à l’expo). Des cadrans solaires de 1655 et 1759, présentent des dessins très fins, chiens, biches, signes du zodiaque, soleil, épis ... On peut bien dire que le schiste est une pierre précieuse.

Parmi les curiosités : un « faux » attribué aux Phéniciens, fabriqué au XIXe siècle par des « érudits » qui cherchaient à prouver la venue des Phéniciens le long des côtes armoricaines...

Exposition gratuite, présentée jusqu’au 28 janvier 2008. Ouverte tous les jours (sauf mardi) de 11 h à 18h30 (1). Un médiateur est à disposition des visiteurs.

Une visite découverte du château est possible tous les jours à 14h30 (2,50 €) sauf le mardi.

Cinq visites « Suivez le schiste » auront lieu les 12 et 26 juillet, 9 et 23 août, et 6 septembre.


Ecrit le 11 juillet 2007

Schiste-totem à Treffeux

Au bord de l’étang de Gruellau, à Treffieux, se dressent de curieux totems de pierre bleue. Le Totem chez les Indiens, est l’emblème protecteur d’un clan. Ici il est l’emblème d’une culture propre au pays : celle du schiste qui a marqué le paysage de Treffieux.

De hautes lauzes de schiste ont été dressées le long du sentier piétonnier : creusées à hauteur du regard, elles mettent en valeur quelques trésors de la commune, photos issues des 300 fiches et quelque 1000 clichés issus du recensement fait par l’association Détente et Culture (que dirige Pierre Moisdon) en lien avec l’Asphan   et le Conseil Général.

« Cette exposition permanente, dit Loïc Daubas, veut montrer aux habitants l’intérêt qu’ils ont à conserver ce patrimoine ancien, ce qui n’exclut pas les possibilités de créations nouvelles ».

Puits en demi-voute, puits avec lavoir, angle de grange en pierre plantée, palis de champ, pignon de maison. Utilisations multiples, assez rares en Europe (où il n’existe que deux autres sites semblables)

Exposition libre et gratuite à l’étang de Gruellau à Treffieux.


Ecrit le 9 janvier 2008

Schistes de Goulaine

Dégustation et présentation des vins Schistes de Goulaine,
samedi 12 janvier, de 15h à 17h30
au Château de Châteaubriant

Des produits du terroir qui voyagent…

A la fin du XIXe siècle, après la crise du phylloxéra, le vignoble nantais s’est reconstruit en utilisant des piquets de vigne en pierre bleue de Nozay. Aujourd’hui, nombre de ces piquets ont été arrachés depuis la mécanisation des vendanges pour ne pas abîmer les batteurs des machines.

Pourtant, le schiste, roche caractéristique du massif armoricain comme les grès et les granits, affleure partout dans le vignoble nantais et confère au terroir toute son originalité. Schiste et vignoble se mélangent ainsi pour créer un muscadet très particulier, aux reflets jaune or et aux arômes de fruits, d’épices et de miel.

Jeu d’échecs, par Bozo

Les piquets de vigne, sculptés par Bozo , sont devenus jeu d’échecs. http://expo.artactif.com/bozo/

« Authenticité et respect d’un terroir, maîtrise des cultures »

Les Schistes de Goulaine sont issus de vignes centenaires plantées sur des sols schisteux. Le raisin y est récolté très mûr et la vinification sur lie pendant plus de 18 mois, assure au vin une qualité excep-tionnelle. Celle-ci est certifiée par un jury d’experts avant la mise en bouteille.

Un vin à découvrir… et à déguster !

Juste retour des choses : après que le schiste de Nozay se soit exporté au pays du muscadet, c’est maintenant le mus-cadet qui voyage vers le pays cas-telbriantais ! Les viticulteurs des Schistes de Goulaine et le syndicat de défense de l’AOC Muscadet invitent donc à une dégustation, le samedi 12 janvier de 15h à 17h30 au château départemental de Châteaubriant, dans les salles d’expo-sition (Salle des Gardes).

Cet après-midi de dégustation s’inscrit dans la volonté du Conseil Général de Loire-Atlantique de promouvoir les patri-moines de proximité et de valoriser les territoires.

Une autre façon de découvrir les multiples facettes du schiste à travers le vin et la gastronomie !


NOTES:

(1) à partir du 1er octobre ce sera tous les jours (sauf mardi) de 14 h à 17h30