Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Le Manoir de la Petite Haie

Le Manoir de la Petite Haie

Ecrit le 28 septembre 2016

Manoir de la Petite Haie

Créée en 1958 par Anne de Amodio et reconnue d’utilité publique en 1963, l’association Vieilles Maisons Françaises se consacre à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine bâti et paysager depuis plus de 50 ans. Elle est présidée actuellement par Philippe Toussaint, et rassemble près de 18 000 adhérents, propriétaires ou passionnés. Les délégués aident et conseillent leurs adhérents en matière de restauration, assurances, fiscalité, montage de dossier de protection, etc. Chaque année, elle décerne des prix départementaux et nationaux. C’est ainsi que le Manoir de la Petite Haie, au Grand Auverné en a bénéficié.

Manoir de la Petite Haie

Le bourg d’Auverné, qui dépendait de la Baronnie de Vioreau, était particulièrement bien situé au milieu des bois. La seigneurie de la Haie était tenue en 1427 par un certain Thébault. Ce furent sans doute des princes qui, au XVIe siècle, à une demi-lieue de la Haie, firent construire le magnifique Manoir de la Petite Haie, comme rendez-vous de chasse.

La petite Haie fut ensuite terre noble de Girard de Châteauvieux, d’où elle passa en 1775 à la famille Boisgenlin de Cucé. Puis, de père en fils jusqu’à Célestin Le Roux Dassault qui en fit hériter sa famille, Mme Henry de Rochebrune qui la légua à Guillaume Blancpain de Saint-Mars. Ce dernier la transmit à sa fille Christiane Blancpain de Saint-Mars, épouse de François Jalaber. Maintenant le manoir appartient à leur fils Guillaume Jalaber et à son épouse Virginie.

Jointoiement des façades à pierre-vue, réfection des menuiseries extérieures, charpente, couverture, drainage des sols… il reste à rénover la chapelle (supprimer les planchers, consolider la charpente et remettre des vitraux) et le pigeonnier-four-à-pain.

Appel est fait aux artisans traditionnels : charpentier et maître verrier.