Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Echos > Echos 2008 > Echos 2008-02

Echos 2008-02

 Expliquez-nous : ya plus d’gosses ?

La commune de Puceul a connu une augmentation de 283 habitants, passant de 631 à 914 habitants depuis 1999. En même temps le nombre d’enfants à l’unique école du bourg a augmenté de 67 élèves. Fort bien.

Venons à Châteaubriant : le maire de la ville a annoncé une augmentation de population de 500 personnes depuis 1999. Si le rythme avait été le même qu’à Puceul il aurait dû y avoir 118 enfants de plus !

Or il y a eu 151 enfants de moins dans les écoles primaires
- 2000-2001 : 1537 élèves
- 2008-2009 : 1386 élèves
- Bizaâaâaâaâre ! Qu’on nous explique !

 AMF : n’importe qui !

Nous avons appris avec étonnement que M. Alain Hunault, notre bien-aimé maire, a été élu au Comité Directeur de l’Association des Maires de France (AMF), dans toute une liste de candidats. Dans ce cas, quand on ne connaît pas, on vote en confiance ! On peut ainsi voter pour n’importe qui, n’importe quoi ! Quand on voit le comportement de M’sieur Not’Mai(t)re on se dit que l’AMF ne va pas être déçue !

 CMJ : 62 votants pour 34 candidats

34 candidats, 32 à élire, 62 votants (seulement !) sur les quelque 800 électeurs potentiels Le Conseil Municipal des Jeunes, à Châteaubriant, a réussi à soulever l’enthousiasme !

 Kuhn investit et achète

Heureusement il y a des entreprises qui vont bien. Kuhn par exemple, vient d’ouvrir une usine à Monswiller (Alsace) (inauguration en janvier 2009) « La crise des matières premières alimentaires a eu un effet positif sur notre marché parce qu’elle a démontré le caractère essentiel du secteur agricole », explique Michel Siebert, président de Kuhn SA.

Par ailleurs Kuhn vient de reprendre les pulvérisateurs Blanchard, à Chéméré en Loire-Atlantique.

 Séché et le biogaz

Séché environnement dispose d’un site de stockage des déchets à Changé (Maine et Loire). C’est là que le syndicat mixte du pays de Châteaubriant   dépose ses déchets : un km en camion, ça coûte, ça coûte ….

D’après La Lettre de l’API du 6 décembre, la société Séché Environnement a le projet de transformer en électricité les biogaz de Changé et même de fabriquer un CDD (Combustible Dérivé de Déchets) à partir de la biomasse issue du tri mécano-biologique. Parallèlement, toujours à Changé, la coopérative agricole Codema va récupérer la vapeur de la cogénération pour déshydrater la luzerne des producteurs laitiers : un tapis sécheur sur lequel sera propulsé de l’air chaud entrera en service début 2009, une première en France.

La démarche de Codema intéresse toute la France agricole. Des agriculteurs du bassin de Châteaubriant sont allés visiter le site mayennais avec un représentant de la chambre d’agriculture. Le groupe travaille sur un projet similaire avec l’usine d’équarissage de Saria à Issé.

En effet, en novembre 2007 on a entendu parler d’un projet d’usine de méthanisation qui utiliserait 30 à 40 000 tonnes de déchets et co-produits venant de la Saria et autant de tonnes venant des agriculteurs (fumiers, lisiers, résidus de céréales). Mais on ne sait rien de plus.

 Classes vides

180 élèves sur 450 ont participé à l’opération « Classes vides » le 5 décembre à Châteaubriant au lycée Guy Môquet. La manifestation prévue à 11 h place de la Motte a été annulée, sans que tout le monde soit au courant. Environ 70 élèves se sont rendus à la manifestation de Nantes en prenant le car Lila.
http://classesvides-5dec.new.fr/

 22 heures !

Un Conseil Municipal a eu lieu lundi 8 décembre au Grand Auverné, à 22 heures (oui 22 heures !) à la suite d’une « réunion privée » organisée pour les seuls conseillers municipaux !

Pôle d’excellence du cœur de ville