Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Pays (international) > Haîti 2011 - avec Médecins sans frontières

Haîti 2011 - avec Médecins sans frontières

Ecrit le 19 janvier 2011

 Un an après ...

Les grandes catastrophes provoquent de grandes émotions. Et puis on oublie ….

Bien avant le tremblement de terre dévastateur du 12 janvier 2010, les Haïtiens luttaient au quotidien contre les aléas de l’existence. Présente depuis 1991 en Haïti, l’organisation médicale Médecins Sans Frontières (MSF) est témoin des souffrances et des négligences auxquelles les Haïtiens sont confrontés, au péril de leur vie, même lorsque la violence est moins prégnante. Le pays pouvait difficilement être plus désarmé face au poids supplémentaire qu’une catastrophe naturelle allait faire peser sur ses ressources médicales.

Au moment du drame, MSF gérait trois hôpitaux à Port-au-Prince et a apporté une réponse aussi rapide et complète que possible aux besoins médicaux et humanitaires des sinistrés. En quelques jours, des millions de particuliers à travers le monde ont donné plus de 104 millions d’euros à MSF pour permettre l’organisation des secours – la plus grosse opération d’aide d’urgence jamais entreprise par MSF.

La destruction quasi totale d’un système de santé déjà défaillant, et les engagements non tenus de certains organismes de secours censés couvrir des besoins non médicaux de la population sinistrée, ont façonné la réponse de MSF au fil des jours, des semaines et des mois qui ont suivi la séisme.

Bilan de la réponse au séisme : entre le 12 janvier et le 31 octobre, MSF a traité plus de 358 000 personnes, effectué plus de 16 750 interventions chirurgicales, et procédé à plus de 15 100 accouchements. MSF a également mis en place des dispensaires fixes ou mobiles pour offrir des soins de santé primaires et pour fournir du matériel d’urgence aux personnes déplacées, regroupées dans différents camps de Port-au-Prince. MSF a également fourni de l’eau potable et un service d’assainissement dans les bidonvilles de Cité Soleil et de Carrefour.

MSF a mis en place une réponse d’urgence à l’épidémie de choléra dans tous les départements du pays. Au 26 décembre, le ministère de la Santé a recensé 150 000 cas et plus de 3 300 morts à travers le pays

Un bilan en chiffres et en images est disponible ici


Ecrit le 14 août 2013

 Cela fait trois ans

Appel pour Haïti

Le gouvernement haïtien et l’ONU ont lancé le 6 août 2013 un appel urgent pour collecter 100 millions de dollars pour l’aide humanitaire en faveur de deux millions d’Haïtiens menacés par la famine, les maladies et des catastrophes naturelles en 2013. 

« Cet appel à l’aide concerne les besoins les plus critiques pour des gens dont la vie est en danger. Il y a toujours des gens dans des camps, trois ans après le séisme (de janvier 2010), il y a des pics de malnutrition dans le pays  », a précisé à l’AFP M. Johan Peleman responsable de la coordination de l’aide humanitaire de l’ONU en Haïti.

Le financement recherché devrait couvrir des besoins immédiats pour le reste de l’année, pour notamment 935.500 personnes les plus vulnérables n’ayant pas reçu d’assistance à ce jour et qui seraient potentiellement des victimes de choléra et de la saison cyclonique en cours. 

Pas de sacs plastiques en Haïti


Ecrit le 15 mars 2017

 Solidarités, Haïti

Haïti

Le CCFD a réuni 151 personnes, le 9 mars dernier, pour une soirée d’information sur Haïti, autour d’un repas frugal : soupe et pain-confiture. La collecte a rapporté 2031 € destinés à l’association Elmita-Jérémie qui, depuis 2000, par la récolte de dons et grâce au soutien sur place d’Oddy Naval, coordinateur pour « Médecins du Monde » finance la scolarité de 17 enfants et jeunes âgés aujourd’hui de 8 à 25 ans. Le CCFD soutient également sept associations locales haïtiennes.