Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Services publics > Un nouveau Sous-Préfet à Châteaubriant, décembre 2016

Un nouveau Sous-Préfet à Châteaubriant, décembre 2016

Ecrit le 30 novembre 2016

Selon le Journal officiel de 23 novembre 2016, M. Mohamed SAADALLAH, sous-préfet hors classe, sous-préfet de Molsheim, est nommé sous-préfet de Châteaubriant-Ancenis. Il devrait prendre ses fonctions dans quelques jours.

A Figeac, où il se trouvait précédemment, il est décrit comme Homme probe, affable, disponible, humble, rigoureux et très soucieux des problèmes de l’emploi. Bienvenue à lui mais, né en 1955, il ne restera pas longtemps. Espérons qu’il pourra faire un peu bouger les choses dans notre coin.


Ecrit le 8 février 2017

 Les vœux du Sous-Préfet

M. Mohamed Saadallah, sous-préfet de Châteaubriant-Ancenis, a présenté ses vœux le 27 janvier 2017.

Arrivé depuis un mois seulement, il n’a pas pu brosser un tableau de l’arrondissement mais il ne manquera pas de le faire un jour car il sillonne le territoire à la découverte des communes [Certains maires d’ailleurs se vantent de l’inviter ensuite dans un restaurant sélect de Châteaubriant]. « Je suis un homme de terrain, dit-il. Ma porte est toujours ouverte. Je cherche à bien connaître les élus, leurs préoccupations au service de l’emploi et de la protection de l’environnement ».

Le site https://frama.link/sp-ch-anc donne tous les numéros de téléphone et la répartition des services entre la sous-préfecture située à Châteaubriant et la Maison de l’État située à Ancenis. On y trouve aussi le RGAA (Référentiel général d’accessibilité des administrations) qui donne des indications précises sur l’accessibilité des sites internet. Et, là, il y a aussi du boulot à faire, M. Le Sous-Préfet !

 Dites-le, avec des fleurs

Aux vœux du Sous-Préfet, des képis soigneusement rangés sur une table, auprès du pot de fleurs.

J’ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l’oiseau sur la tête
Alors on ne salue plus a demandé le commandant
Non on ne salue plus a répondu l’oiseau (J.Prévert)