Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enfance, jeunesse > CAF - Caisse d’allocations familiales

CAF - Caisse d’allocations familiales

 La CAF en relais à Châteaubriant

La CAF (caisse d’allocations familiales) a inauguré ses nouveaux locaux castelbriantais le 31 janvier 2006 : elle est logée gratuitement par la Communauté de Communes du Castelbriantais.

Le relais Caf du castelbriantais qui vient de s’ouvrir, est le 3e ouvert sur le département, après ceux de la presqu’île guérandaise et du pays de vignoble.

Il regroupe plusieurs professionnels de la Caf en un même local :

- un technicien-conseil « prestations »,
- des conseillères en économie sociale et familiale,
- des médiatrices familiales
- et une coordonnatrice sociale.

Les permanence s « prestations » ont lieu tous les mercredis, de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 16 h : renseignements sur les droits et aide à la constitution des dossiers de prestations familiales.

Les conseillères en économie sociale et familiale (ESF) apportent des conseils pratiques pour la gestion du budget familial. Elles peuvent aussi apporter leur appui pour faire une demande de prêt ou d’équipement ménager ou mobilier ou constituer un dossier de surendettement. Elles animent également des activités de groupe.

Les médiatrices familiales proposent leur aide aux allocataires de la Caf séparés ou divorcés ou en instance de l’être, avec au moins un enfant à charge. Elles s’attachent à trouver avec les parents des accords sur la résidence des enfants, la contribution financière, le partage de l’autorité parentale...

La coordonnatrice sociale intervient dans certaines situations difficiles (décès d’un conjoint, famille monoparentale, blocage de dossier...)

L’originalité de ce relais est qu’il est établi en partenariat avec les Caf de Loire-Atlantique et de l’llle et Vilaine : un allocataire de Retiers peut venir à Châteaubriant, et inversement. Ce qui offre deux périodes d’ouverture : le mardi après-midi et le mercredi (journée).

JoellePetitjean-MichelleTaillandier-CAF
Joëlle petitjean
Michelle Taillandier

 Conseillère ESF

Les conseillères en Économie sociale et familiale (ESF) de la Caisse d’allocations familiales ont un rôle fondamental : aider les allocataires qui le souhaitent à gérer leur vie de tous les jours.

Le premier contact est souvent lié à une demande d’information sur les droits ou de prêt d’équipement ménager. Ce sont presque toujours les femmes qui se renseignent ainsi.

« C’est surtout l’occasion d’une discussion. Nous constatons alors que la femme est seule avec ses enfants, ou qu’elle sort peu de chez elle. Peu à peu nous proposons des activités de rencontres  . Mais il n’est pas rare qu’il faille attendre une année pour y arriver »

« Maladie, chômage, divorce : depuis le début de l’année 2005 nous constatons une nette aggravation des conditions matérielles et psychologiques des familles. De plus en plus de personnes « plongent » et ont besoin d’être écoutées et non jugées ».

Le rôle de la CAF est donc, en plus des prestations financières, d’aider les familles à faire face aux dures réalités de la vie.

 Des ateliers pratiques

Gérer son budget, monter un dossier de prêt ou de sur-endettement, trier les documents familiaux : au-delà du suivi individuel, la CAF propose des activités de groupe : cuisine, bricolage, arts décoratifs, et même sortie s familiales.

Trois thèmes principaux sous-tendent les activités de groupe :

- la mise en valeur de la personne pour aider les femmes à se mettre en valeur, à se sentir bien dans leur peau (apprendre à mieux connaître sa silhouette, à choisir des vêtements qui mettent en confiance, à tester les couleurs les plus seyantes..., dans le cadre d’ateliers « look ».)

-  La convivialité et I’entraide : échanger des recettes et faire connaître des plats régionaux ou nationaux, prévoir des menus équilibrés et variés, aborder le budget alimentation ou encore réaliser des objets décoratifs, s’initier à des techniques de bricolage, décorer et aménager le logement :.

- le soutien à la parentalité : à partir de la fabrication d’objets simples soit avec le parent (qui peut le refaire ensuite avec son enfant), soit avec le parent et l’enfant ensemble, la conseillère s’attache à développer de meilleures relations familiales ; « en travaillant ensemble, on apprend à mieux se connaître ». Ces ateliers peuvent contribuer à mettre en évidence des comportements, un nouveau regard sur l’autre.

C’est dans ce cadre aussi que la CAF organise des sorties d’une journée, pique-nique où les adultes découvrent les problèmes et les façons de faire des autres et réfléchissent à leur propre comportement.

 Médiatrices familiales

Les médiatrices familiales cherchent à faciliter la communication ou la reprise du dialogue entre les parents qui sont amenés à se séparer.

Il s’agit de trouver une nouvelle organisation familiale en prenant en compte les besoins de chacun, pour que les deux parents continuent à être parents dans une démarche de partage des responsabilités.

 Coordination sociale

La coordinatrice sociale tente de trouver une solution dans les dossiers « inextricables » afin de régulariser les droits des allocataires. Elle assure aussi une liaison avec les partenaires extérieurs.

Contacts :

Pour tout renseignement, se présenter au siège de la CAF, 7 rue Gabriel de la tour à Châteaubriant

Les Conseillères :
- Joëlle Petitjean (02 28 04 03 31)
- Michelle Taillandier (02 28 04 03 00)

- Les médiatrices familiales :
(02 51 83 45 43)

 Nouveau local... et difficultés

Le nouveau local de la CAF est très fonctionnel : plain-pied, bureaux d’accueil, vaste salle d’activité bien équipée.

Mais ces aspects matériels ne résolvent pas tous les problèmes : nombre de femmes seules sont privées de moyens de locomotion : déposer l’enfant à la halte-garderie de la Ville aux Roses, venir au local CAF du quartier des Vauzelles, retourner chercher l’enfant .... Heureusement il se fait peu à peu un co-voiturage. « Mais nous savons que les jours de pluie nous aurons moins de personnes » disent les conseillères

La CAF, avec d’autres partenaires comme le relais-Rencontre et l’ACPM  , cherche à mettre en place de façon permanente un « atelier look ». Le premier à démarrer se situe sur Nozay.

 Contrats avec la CAF

Le 31 janvier 2006 la Communauté de Communes du Castelbriantais a signé un « contrat enfance » et un « contrat temps libres » avec la Caisse d’Allocations Familiales, sur la période : 1er janvier 2005-31 décembre 2007 (soit 3 ans), faisant suite aux contrats signés le 28 mai 2002 et le 28 janvier 2003.

Le contrat enfance apporte un financement CAF pour l’accueil des enfants de moins de 6 ans. Le Contrat Temps libres s’intéresse aux jeunes de 6 à 18 ans et soutient notamment les activités organisées hors du temps scolaire.


Ecrit le 24 novembre 2010

 La CAF change de numéro

Depuis le 1er novembre 2010, les personnes désirant joindre la Caf (Caisse d’allocations familiales) doivent composer un nouveau numéro de téléphone : le 0 810 25 44 10 au lieu du 0 820 25 44 10 (coût d’un appel local depuis un poste fixe). Les services restent les mêmes.

Contrat enfance

Contrat temps libres

Formation pour des femmes

Femmes sans freines