Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enfance, jeunesse > Assistantes maternelles : relais, formation

Assistantes maternelles : relais, formation

(écrit le 6 mars 2002)

 Relais Assistantes Maternelles

Le Relais Assistantes Maternelles, créé d’abord à Châteaubriant puis étendu à 11 autres communes, concerne maintenant les 19 communes de la Communauté de Communes du Castelbriantais. Il a vocation à :

- Agir sur la qualité d’accueil des enfants, en proposant des formations, en incitant les assistantes maternelles à utiliser des lieux d’éveil (halte d’enfants, bibliothèques, ludothèques)
- Informer les familles, et les assistantes maternelles, de leurs droits et obligations
- Contacter et sensibiliser les personnes non agréées, les inciter à abandonner le travail clandestin
- Favoriser les rencontres   entre les assistantes maternelles.

La Caisse d’allocations familiales (CAF) participe pour 40 % aux coûts de fonctionnement du Relais.

On compte actuellement

- 129 assistantes maternelles à Châteaubriant pour 322 enfants
- 84 assistantes maternelles dans le secteur nord pour 230 enfants
- 119 assistantes maternelles dans le secteur sud pour 231 enfants

Deux animatrices Sophie Jonesco (secteur Nord) et Céline Huruguen (secteur Sud) s’occupent du relais avec une secrétaire à mi-temps : Florence Pourias. Des permanences fixes, ou des passages sur rendez-vous, sont organisés, de même que des animations, soirées à thème et activités d’éveil.

Renseignements au 02 40 28 13 98


Ecrit le 9 juillet 2008

juillet

 Formation assistantes maternelles

Elles assistent les mamans en accueillant les enfants dans la journée ou quelquefois le soir. Ce sont les 15 0000 assistantes maternelles de la Loire-Atlantique. Chaque année 2000 d’entre elles quittent le métier, lorsque leurs propres enfants sont assez grands. Et seulement 1700 femmes sont candidates. C’est donc un métier qui offre des perspectives d’emploi.

Mais on ne s’improvise pas « assistante maternelle ». La loi impose un contrôle de l’habitation (fait par le Conseil Général), un pré-agrément, une formation de 126 heures sur 3 ans et un agrément. La première partie de la formation, sur 66 heures, s’est déroulée à Châteaubriant. Elle équivaut à la première année du CAP « Petite enfance » : éducation des jeunes enfants, sécurité, hygiène, gestes de premiers secours, relations avec les parents, etc. Une véritable professionnalisation mise en place par le Conseil Général et le GRETA  .

Contact : 02 40 81 08 59


Une assistante maternelle par ordinateur

http://www.journal-la-mee.fr/2472-une-assistante-maternelle-par