Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Divers > L’isolement : entrée de jeu

L’isolement : entrée de jeu

Ecrit le 25 juin 2014.

1. Je me sens si seule

Mme Gaubert est une personne âgée très entourée, sa fille passe tous les jours et s’occupe des courses, son fils lui téléphone deux fois par jour, ils organisent régulièrement des repas de famille, des propositions de sorties… Mais ce n’est jamais comme Mme Gaubert voudrait que ce soit. Et dans ses exigences, elle se sent très seule.

2. Il est grand temps de m’arrêter

M. Rémy était un retraité très actif, engagé dans différentes associations. Mais il a décidé soudainement d’arrêter ses différentes activités bénévoles car il se sent diminué. Mais pour son équilibre psychique, ne vaudrait-il pas mieux qu’il garde certaines activités ?

3. Je suis bien mieux chez moi

Pour Jeannette, retraitée très active, c’est important d’avoir beaucoup d’activités et des projets. Elle va voir sa sœur Mélanie pour lui proposer différentes sorties, mais Mélanie préfère rester chez elle. Elle ne ressent pas le besoin de s’occuper, ou de se distraire. Même si parfois elle se sent un peu seule, elle préfère rester chez elle avec sa télévision, son tricot et ses mots fléchés.

4. Mon foyer, mon refuge ?

M. Coulon est dans un foyer logement depuis 6 mois. Son fils vit en Allemagne et passe rarement le voir. Il ne sort guère de sa chambre, ne se mêle pas aux autres résidents et se nourrit à peine. Il est triste et se sent malade, mais il pense qu’il n’intéresse plus personne…

5. Je me débrouille toute seule

Marie-Louise a eu un accident et rentre chez elle après un séjour à l’hôpital. Sa fille est inquiète et veut la protéger. Elle met en place une organisation lui permettant de ne plus avoir besoin du tout de sortir ! Mais Marie-Louise est une femme encore pleine de vie et d’entrain…

La compagnie « Entrée de jeu » proposera les cinq petites scènes ci-dessus, mardi 1er juillet de 14h à 18 h à la Halle de Béré   à Châteaubriant. Places limitées (150), s’inscrire au CLIC   : 02 28 04 05 85, gratuit.

La manifestation est organisée par le Conseil Général (pôle PA/PH  ), le CLIC   du Pays de Châteaubriant  , le CCAS   de Châteaubriant et l’ORPAC  . Il s’agit d’informer les personnes âgées des possibilités existantes près de chez eux pour les aider à sortir de la solitude et/ou de l’isolement.

  • - Axer l’information plus précisément sur les actions ou aides proposées par les CCAS   et/ou mairies, associations locales.
  • - Traiter ce sujet difficile sous un angle dynamique et positif : Que l’action puisse être un temps, une pause dans leur éventuelle solitude.
  • 13h45 : Ouverture au public
  • 14h00 à 16h00 : spectacle interactif Compagnie « Entrée de Jeu »
  • 16h00 à 18h00 : les participants ont la possibilité de rencontrer les intervenants du territoire, de se voir proposer des activités, des groupes de parole.

Dans le même temps, une collation sera offerte aux participants, temps d’échange et de convivialité.

Monalisa


Un Français sur quatre de plus de 18 ans est susceptible d’être exposé, en cas de rupture, à l’isolement social : Près d’un quart de la population concerné par cette
situation d’isolement relationnel (23%) est âgé de plus de 75 ans. La lutte contre l’isolement des personnes âgées s’impose donc comme un enjeu de société et devient concrète et opérationnelle, en ce début d’année 2014, avec la création de l’association Monalisa où l’on trouve : la Croix-Rouge, les Aînés Ruraux  , la MSA  , St Vincent de Paul, Restos du cœur, Secours Catholique, Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale (UNCCAS), etc.

L’association propose la mise en place d’équipes ’’citoyennes’’, composées de citoyens bénévoles s’associant pour agir ensemble contre la solitude et l’isolement social des personnes âgées dans leur quartier, ville ou village

Voir le site monalisa-asso.fr
et le rapport monalisa