Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Histoire autour de Châteaubriant > 2014, nouvelle exposition à la Sablière

2014, nouvelle exposition à la Sablière

Ecrit le 22 octobre 2014

  La libération des camps nazis

La septième exposition, réalisée par les Amis du Musée de la Résistance   à Châteaubriant, est consacrée à la Libération des Camps Nazis, en lien avec le Concours National de la Résistance. Elle sera visible au Musée de la Résistance   à Châteaubriant, jusqu’au 30 septembre 2015. Elle comporte 12 panneaux sur les thèmes suivants :

  • - la connaissance du système concentrationnaire nazi, depuis 1933, à travers les dénonciations des antinazis allemands reprises par la presse : une double page dans Paris-Match par exemple, le 11 janvier 1940.
  • - la libération des camps et la découverte des atrocités nazies par les soldats alliés.
  • - les images de camps, notamment dans la presse française et les actualités cinématographiques
  • - Revenir et témoigner de l’enfer, avec le témoignage des Déportés survivants, et leur difficulté à se réinsérer dans la vie professionnelle et familiale. On a pu dire qu’ils ne sont jamais vraiment revenus des camps.
  • - Ce que les Déportés ont raconté : les convois, l’arrivée au camp, la vie quotidienne, le travail dans les camps.
  • - les marches de la mort et particulièrement l’incendie du Cap Arcona en baie de Lübeck.
  • - Le retour : l’émotion, le mauvais était de santé, le ressenti des enfants et notamment des orphelins des Déportés qui ne sont pas revenus.
  • - et une liste impressionnante, avec plus de 1300 noms, sur les personnes de Loire-Inférieure arrêtées et déportés.
Photo Patrice Morel -

Photo Patrice Morel

Le tout avec des photos, des témoignages (notamment de résidents de la région de Châteaubriant), des poèmes (Yves Cosson par exemple), des articles de presse de l’époque et des dessins originaux de Pierre Fertil. Réalisation technique : Agence Zoan de Lusanger, de très grande qualité. A voir aussi les récits-vidéos de René Losq (Nantes), et Victor Perahia (St Nazaire).

L’exposition (et les précédentes), peut être prêtée en modèle itinérant. Ecrire pour cela à archives-amrc@orange.fr

 De tant d’horreurs …


Les Amis du Musée de la Résistance   soutiennent la création de la Compagnie du Saut de l’Ange, intitulée « De tant d’horreurs, mon cœur devint immense » écrite à partir du témoignage de quatre femmes déportées, et notamment de Gisèle Giraudeau (St Nazaire) et Marcelle Baron (Nantes). La pièce sera jouée au Théâtre de Verre   à Châteaubriant le 7 mai 2015.