Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Défendons la langue française > Blanc

Blanc

Ecrit le 24 mai 2017

BLANC

L’adjectif blanc (du germanique blank) qualifie quelque chose dont la couleur résulte de la combinaison de toutes les fréquences du spectre solaire : ainsi la neige, le lait, la farine de blé, qui sert à la confection des sauces blanches et en particulier à celle du « beurre blanc », la craie, l’albâtre (1), les cheveux, des personnes âgées sont blancs, de même que le sel et le sucre raffiné ; mais le blanc d’œuf n’est blanc que monté en neige ou lorsque l’œuf est cuit au plat De son côté, le pain blanc n’est pas de couleur blanche à proprement parler mais plutôt d’une couleur claire qui le distingue de celle du pain bis .
(Au figuré on dira « Nous avons mangé notre pain blanc en premier » pour dire que l’avenir s’annonce sombre, voire noir »).
Quant au vin blanc , à la viande blanche ils ne sont pas non plus de couleur blanche : cette appellation les distingue du vin et de la viande rouges Le blanc de blanc(s) est un vin qui ne s’obtient qu’avec des raisins blancs, et non avec des raisins noirs , qui, eux, sont plutôt violet foncé.
Enfin, les grandes surfaces ne vendent pas que du linge blanc lors des opérations commerciales appelées mois ou quinzaine du blanc.

Au figuré également, le mot blanc symbolise l’innocence, la pureté, la candeur (2) : « Il est blanc comme la colombe », « Je m’épris de cette âme que j’imaginais blanche comme l’hostie dans l’ostensoir »(Simone de Beauvoir). « Si vous aimez les oies blanches , vous serez servis  » (Proust). Notons que, contrairement aux oies, un blanc-bec n’est pas un oiseau, mais un jeune homme sans expérience et souvent prétentieux.
Au figuré toujours, le syndrome de la page blanche ( la ...leucosélophobie !!) est fréquent chez les écrivains : il fait allusion à leur angoisse de ne pas trouver l’inspiration.

Il reste que, dans certaines expressions, le mot blanc n’évoque aucune couleur : les personnes qui perdent momentanément la mémoire sont sujettes à des blancs. Une voix blanche traduit l’émotion de celui ou celle qui parle ; un crime est parfois perpétré à l’arme blanche ; tirer à blanc signifie qu’on tire avec un projectile inoffensif ; passer un examen blanc est un simple entraînement avant l’examen final ; et voter blanc signifie qu’on choisit de ne pas voter pour un des candidats en lice afin de ne donner ni carte blanche ni blanc-seing à aucun !

(1) Albâtre appartient à la famille du mot latin albus (blanc mat). Notons qu’au sens premier le mot album désignait un petit cahier blanc.
(2) Candeur est un substantif issu du latin candor (blancheur, clarté) qui a donné l’adjectif candide (du latin candidus, blanc éclatant) et qui signifie pureté de l’âme.

DEVINETTE : d’où vient l’expression « de but en blanc  » ?

REPONSE à la DEVINETTE de la semaine dernière : l’air célèbre « Toreador…, songe bien qu’un œil noir te regarde et que l’amour t’attend » est tiré de Carmen, opéra de Bizet créé en 1875 d’après une nouvelle de Prosper Mérimée.

Elisabeth Blondel