Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Brèves de Philou > Un seul choix possible le 7 mai

Un seul choix possible le 7 mai

Ecrit le 3 mai 2017

fl5 Certains à gauche comme à droite, pour de petits calculs boutiquiers, refusent d’appeler clairement à voter Macron en se contentant d’un appel à voter contre le FN  . Des lycéens et même des syndicats manifestent contre les deux candidats restants, ce qui ne peut que favoriser Le Pen. D’autres ne veulent pas choisir entre « la peste ou le choléra » : on ne peut pas mettre E Macron et M Le Pen sur le même plan. Il faut savoir faire la différence entre un adversaire républicain et un ennemi politique ! Il y a même des pétitions qui circulent demandant de refaire le 1er tour ou de mettre les quatre finalistes au 2e : quand je perd on change les règles du jeu jusqu’à ce que je gagne...

fl5 E. Macron est attaqué à droite comme à gauche pour avoir travaillé à la banque Rothschild. Il est donc être au service de la finance : cqfd ! H. Emmanuelli y avait travaillé mais n’a jamais été attaqué sur ce point. Si E. Macron avait travaillé au Crédit Bouse ou avait fait une carrière de sénateur ou de député comme tant d’autres, on ne le lui aurait pas reproché… Mais chez Rothschild : c’est le mal absolu pour les gardiens de l’orthodoxie à gauche. C’est aussi exploité par l’extrême droite. Ouh là ! l’argent c’est pas bien (sauf celui des banques russes) ! Il y a aussi de forts relents d’antisémitisme dans ces accusations ; comme la caricature de Macron en banquier au nez crochu que les fillonistes ont été obligé de retirer...

fl5 Pour X Bertrand, président de région des Hauts de France, le FN   s’appuie sur les problèmes des Français pour gagner en puissance. « C’est un Front national qui ne réglera jamais les problèmes des Français parce qu’il a besoin de leurs problèmes. Le FN   va bien parce que la France va mal. Ne demandez au Front national de régler les problèmes des agriculteurs puisqu’il en a besoin pour avoir leurs voix. » « Ne pensez pas que Mme Le Pen va trouver la moindre solution pour Whirlpool, elle a plutôt intérêt à ce qu’il y ait de la misère et de la colère dans le pays. Pourquoi n’a-t-elle jamais voté les lois anti-terroristes pour nous protéger ? Parce que ça l’arrange qu’il y ait des troubles et de l’inquiétude. Le Front national est un problème de plus pour un pays qui n’en a pas besoin et je le vois tous les jours. » Une analyse simple et lucide !

fl5 Le « Hollande bashing », ou dénigrement systématique, avait commencé sitôt son élection mais le dénigrement systématique d’E Macron a commencé avant le 2e tour : il est critiqué de tous bords et souvent en relayant de fausses informations. Si pour l’extrême-droite c’est logique, on ne comprend pas que certains à gauche s’y associent au risque de faire passer Maruine Le Pen : c’est de l’inconscience ou un choix délibéré ?

fl5 Le 7 mai n’ayez pas de pudeur de gazelle ! Votez pour E Macron le seul vote utile pour la démocratie ! S’abstenir ou voter blanc, c’est favoriser le FN  

Signé : Philou


Ecrit le 10 mai 2017

 Et la bulle Macron éclata !

fl5 Pour la première fois dans l’histoire de la 5e république, un président qui n’a jamais eu aucun mandat électif et n’avait aucun parti pour le soutenir a été élu. Un homme inconnu des Français avant d’être ministre des finances il y a quelques mois et personne n’aurait misé un kopeck sur lui. Résultat : Les partis traditionnels ont été balayés et n’ont pas franchi la barre du 2e tour, ce qui va provoquer des recompositions importantes à droite comme à gauche. D’aucuns diront que c’est le candidat des médias et que sa campagne c’était juste du marketing. Mais alors pourquoi n’ont-ils pas utilisé les mêmes moyens pour faire passer leurs idées ? Ce ne serait pas plutôt leurs idées qu’ils ne savent pas « vendre » qui ne correspondent pas aux attentes des Français ou leur caste dont les électeurs ne veulent plus ?

fl5 La critique avait commencé avant son élection : E Macron est élu par défaut pour contrer Le Pen et il aura une majorité étriquée qui ne lui permettra pas de gouverner, il n’a pas de légitimité, on va tout faire pour qu’il échoue, etc. Mais si JL Mélenchon ou F Fillon avaient été élus, cela aurait été exactement la même chose ! Ils avaient chacun moins de 25 % au 1er tour et les ralliements sur la base de leur programme ne leur auraient pas permis non plus d’atteindre les 50 %. Seul le vote anti FN   leur aurait permis d’être élus et il n’est même pas certain ni qu’ils auraient gagné face à Le Pen ni qu’ils auront une majorité aux législatives ! Que l’on soit d’accord ou pas avec son programme, E Macron est le nouveau président de la République et il en a la légitimité, ça n’est pas discutable !

fl5 Le vernis a craqué lors du débat entre les deux tours : on a retrouvé la vraie Le Pen, le vrai visage (sauf sur ses affiches) qu’elle avait cherché à dissimuler pour paraître présentable. Et ça a marché puisque les médias lui tendaient le micro complaisamment. Ça a marché puisque la droite a repris peu à peu son discours et lui a donné le brevet de parti compatible avec la République… Ça a marché puisqu’elle a amené l’extrême-droite aux portes du pouvoir avec un score jamais atteint jusque-là. Mais tout est faux chez les Le Pen ! Ne parlons pas de son programme qu’elle n’arrive même pas à expliquer tellement c’est du vent, du vide, c’est rien ! Son discours n’est que mensonges, insinuations, tromperie, des fausses informations érigées en vérité sont lancées perfidement sans qu’ils en assument la paternité ensuite. Son parti ce sont les éructations, le populisme, le racisme et la bêtise abyssale de gens qui vivent de l’argent public. Un parti qui n’est ni démocrate ni républicain, qui n’a que faire de la vérité et de l’honneur. Mais un parti qui continuera de progresser s’il n’est pas rapidement mis un terme aux inégalités, aux nombreuses fractures dont souffre la société française.

Signé : Philou


Ecrit le 17 mai 2017

 Et la France dans tout ça ?

fl5 De nombreux pays d’Europe et du monde se réjouissent de la victoire d’E Macron : il n’y a semble t-il qu’en France qu’il y ait des grincheux qui contestent sa victoire… Ces adeptes de la politique du pire, de droite ou de gauche, entre-tiennent le pessimisme, la haine et le défaitisme, c’est même leur fond de commerce !

fl5 Tout le monde va gagner aux législatives ! A commencer par la République en marche, qui veut apporter une majorité au nouveau président. La droite qui a perdu une élection imper-dable rêve d’imposer une cohabitation tout comme la gauche « insoumise » qui voudrait prendre sa revanche. Et l’extrême-droite veut être le premier parti d’opposition. Il y en aura des déçus ! Si comme traditionnellement les Français donnent une majorité à E Macron, il pourra légitimement engager son pro-gramme mais rencontrera beaucoup d’oppositions. Certains promettent même de lui pourrir la vie comme ils ont pourri celle de F Hollande. Et l’avenir de la France dans tout ça, ils en font fi ?

fl5 JL Mélenchon avait adouci son discours pour séduire des électeurs que son attitude repousse, mais lui aussi a vite retrouvé sa vraie nature. Il a osé déclarer que le quinquennat de F Hollande était « le plus lamentable de la 5e République » c’est pitoyable ! Après avoir refusé d’appeler clairement à voter contre l’extrême-droite, il s’est auto-parachuté à Marseille pour les législatives dans la circonscription où il a atteint le plus gros score à la présidentielle au grand dam du socialiste sortant. En 2012 il critiquait « les chefs qui vont dans des planques où ils sont assurés d’être élus... » Quelle cohérence ! Son but étant de buter le PS pas le FN  … Très constructif comme objectif… En plus, s’il est élu, siégera t-il plus qu’au Parlement Européen où il est très peu présent ?

fl5 A Hunault et N Poirier, sont les candidats de la droite dans notre circonscription aux législatives. On ne présente plus le premier, il est partout… N Poirier, sa suppléante, est encartée au Parti Chrétien Démocrate dont la fondatrice C Boutin a appelé à voter pour l’extrême-droite. Elle-même a déclaré voter blanc au second tour de la prési-dentielle… Adjointe à la mairie d’Ancenis et conseillère régionale de droite, elle s’est notoirement opposée à la loi sur le mariage pour tous et donc à l’égalité des droits. Elle a déclaré « partager les mêmes valeurs » avec le cher Alain… Bref des candidats, très conservateurs, qui cumulent les mandats !

fl5 C’est pas moi… c’est pas notre faute : c’est toujours la faute des autres si l’extrême-droite fait des scores histori-quement forts, c’est la faute des autres s’ils ne convainquent pas, c’est la faute des autres si tout va mal... Ils devraient plutôt se demander pourquoi le vote populaire va en grande majorité à l’extrême-droite. Chacun ferait bien de balayer devant sa porte sinon la prochaine fois les carottes sont cuites ! De la faute des autres…

Signé : Philou


Ecrit le 24 mai 2017

 Éparpillés façon puzzle

fl5 Pour les partis traditionnels de gauche, malgré la présence de quelques socia-listes, avec trois ministres issus de LR, le gouvernement est forcément de droite et on n’a rien à faire avec ces gens-là. Mais pour ceux de droite, le gouvernement est de gauche ou pas assez à droite. Ils en arrivent même à dire tout et son contraire quand ils critiquent ce nouveau gouvernement. Ce n’est pas facile de comprendre ce qui se passe en utilisant de vieux schémas. Ils ont perdu leur boussole, le ciel leur est tombé sur la tête avec la victoire d’E. Macron dont ils prédisaient tous qu’il éclaterait en vol ! Ce sont eux qui ont éclatés et se retrouvent « éparpillés par petits bouts façon puzzle ... » comme dirait Audiard ! Cette recomposition leur tombe dessus alors qu’ils étaient installés depuis des lustres dans leurs certitudes, qu’ils se transmettaient le pouvoir tous les cinq ou dix ans sans réviser leur projet et que les mêmes hommes et femmes politiques vivaient tranquillement dans leur tour d’ivoire en attendant leur tour… Il y avait bien la montée du FN  , mais ils comp-taient sur le front républicain pour éviter le pire en espérant que ce soit leur candidat qui se retrouve face à l’extrême-droite pour gagner tranquillement… Alors forcément il leur faut un temps d’adap-tation !

fl5 Le gouvernement est à la fois critiqué parce qu’il y a plus de ministères que ce qu’avait dit Macron avant son élection et à la fois pour l’absence de ministères des droits des femmes ou de l’enfant, etc S’il y a un ministère à créer, c’est en priorité celui des ronchons !

fl5 Les journalistes ne sont pas contents avec le nouveau président qui souhaite ne plus être suivi par une meute de journalistes politiques mais par des spé-cialistes en fonction des déplacements. Crime de lèse-majesté ! Ils se sont telle-ment habitués à couvrir les événements officiels et retransmettre tous les mêmes images avec les petites phrases élaborées par des communicants d’où il ne sort pas grand-chose sur le fond !

Ne parlons pas de ceux qui sous couvert de journalisme cherchent des images pour se moquer des politiques dans des émissions de divertissement : même avec une carte de presse, cela n’a rien à voir avec du journalisme ! Les politiques se sont prêtés au jeu et l’ont même favorisé surtout depuis N Sarkozy et F Hollande. Alors naturellement ils sont un peu perturbés par le changement d’habi-tudes…

Il faut naturellement favoriser l’informa-tion et l’explication des orientations et des choix qui sont faits. Mais il faudrait que les journalistes cessent d’être des « petits rapporteurs » de petites phrases pour médias paresseux et fassent leur travail d’investigation et d’analyse... Et qu’ils osent contredire leur interlocuteur quand il raconte des salades… Plus difficile !

fl5 Il y en a qui ruminent leur défaite : « A 600 000 voix près, c’est moi qui dégageais Maruine Le Pen ». Et si ma tante en avait on l’appellerait mon oncle…

Signé : Philou


Ecrit le 31 mai 2017

 Diviser ou rassembler ?

fl5 Malgré l’appel de C Clergeau, le PS présente un candidat sur la 6e circonscription face à Yves Daniel. Associé à EELV, ils entendent « prolonger la dynamique » (sic) de la candidature de B Hamon sur le territoire. Contrairement à la position du PS 44 et malgré le résultat du référendum, le candidat est opposé à l’aéroport de NDDL, ce qui n’est pas très porteur dans une circonscription qui a largement voté OUI... Une candidature commune avec ceux de la « France insoumise » aurait été plus cohérente mais ceux-ci ne veulent pas d’alliance sauf si on se soumet à leurs positions… Et ils prétendent représenter et rassembler la gauche ? Non merci !

fl5 Avant même de connaître le contenu du projet de loi qui sera présenté aux partenaires sociaux, certains ont déjà condamné le projet de modification du code du travail du gouvernement. Allant même jusqu’à déclarer que « tout était à rejeter » C’est de la divination ? Non juste une posture politicienne ! Laissons les organisations syndicales juger des propositions qui seront faites. Ce sont les mieux placées et les plus compétentes dans ce domaine.

fl5 La procédure d’adoption par ordonnances de modifications du code du travail provoque une levée de boucliers car elle ne respecterait pas le parlement. Entre la première évocation d’une loi et son application, il s’écoule souvent des mois, voire des années. Il ne faut pas s’étonner que l’opinion finisse par se persuader que les responsables politiques sont impuissants et inefficaces. C’est la première vraie question posée par le recours aux ordonnances. Pourquoi cette lenteur ordinaire ? A quoi sert le Sénat qui ralentit encore plus l’adoption des lois sauf à caser des politiciens professionnels ? Mais cela ne doit pas empêcher un nécessaire dialogue, même rapide, avec les acteurs économiques et sociaux.

fl5 Monsieur Mélenchon traite les candidats de la République en Marche de : « horde, de meute, de ramassis... ». De plus en plus insultant, le chef des « insoumis » tout comme son adjoint Corbière !

fl5 Y a t-il une « affaire Ferrand » ? La polémique a juste pour but de jeter la suspicion sur un proche de Macron. Il a peut-être pu profiter de sa position de directeur de mutuelle pour que sa femme puisse faire un montage immobilier mais c’est le Conseil d’Administration qui a décidé entre les offres présentées. Et il n’était même pas membre de ce Conseil d’Administration. Et le montage proposé était le plus avantageux pour la mutuelle. En tout état de cause cela n’a rien à voir avec son mandat de député puisqu’il ne l’était pas à l’époque. C’est une affaire de droit privé et il n’y a pas eu détournement d’argent, public ou pas. La justice n’ayant rien trouvé d’illégal, sur un plan éthique et moral, est-ce éthique et moral de se poser en juge à la place des juges ? C’est assez drôle de voir la droite qui défend Balkany, Fillon, Sarkozy, réclamer sa démission. Tout comme M Le Pen dont on attend encore qu’elle se présente devant les juges comme elle l’avait promis… Un oubli ?

Signé : Philou