Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Personnes âgées, retraités > Retraites > Retraités CFDT - voeux 2018

Retraités CFDT - voeux 2018

Ecrit le 7 février 2018

La vie sociale se nourrit de traditions : janvier est le mois des vœux et des galettes des rois, février est le mois des crêpes, septembre est le mois de la foire de Béré et des journées du patrimoine….

Janvier est aussi le mois des assemblées générales des retraités syndiqués. Un regret cependant : on voit trop peu de retraités dans les autres activités sociales de l’année mais, s’ils se retiraient, les associations iraient mal ! Et puis il y a la garde des petits-enfants ...

CFDT : revenus, déserts médicaux, aînés

« Nous sommes face à de grands défis de transformation du travail, de l’emploi, du modèle social, du vieillissement de la population, mais aussi face aux difficultés de construire une Europe solidaire.

Contrairement à d’autres organisations syndicales, la CFDT Retraités est favorable à la CSG pour financer les prestations universelles et de solidarité de la protection sociale mais elle déplore n’avoir pas obtenu, contrairement à d’autres catégories, de compensation à l’augmentation de cette CSG.
De ce fait, la majorité des retraités sont les grands perdants. Cela se traduit par une nouvelle atteinte à leur pouvoir d’achat, en baisse depuis 25 ans. Le Conseil d’orientation des retraites vient de le confirmer. Les causes : le décalage et la faible revalorisation des pensions ainsi que l’augmentation des prélèvements sociaux.

Le décalage de la revalorisation des pensions, avec la conséquence d’une année blanche en 2018, et la mise en veilleuse de la généralisation du tiers payant sont autant de reculs sociaux ».

AG-CFDT

La CFDT-Retraités estime aussi que la remise en question de la généralisation du tiers payant, la hausse du nombre de déserts médicaux, ont des répercussions sur l’accès aux soins.

L’augmentation du forfait hospitalier a des répercussions sur les cotisations des complémentaires santé. Certains retraités sont obligés de réduire leurs garanties pour les adapter à leur budget.

La CFDT-Retraités apporte son soutien à la mobilisation intersyndicale des personnels des EHPAD « Pour nous, l’amélioration des conditions de travail des personnels est un gage de meilleure qualité de vie des résidents ».
Déserts médicaux : « Comme tous les ans nous avons encore constaté la disparition de médecins généralistes sur le Territoire du Pays de Châteaubriant   en 2017 et les délais pour voir un spécialiste s’allongent « dit la CFDT.

Des communes aux alentours de Châteaubriant sont à la recherche de médecin pour remplacer ceux qui vont partir. Ce n’est pas spécifique à notre territoire puisque dans de nombreuses zones et pas seulement des zones rurales il y a une pénurie. Le nord du département a été placé en zone déficitaire par l’Agence régionale de santé ce qui ouvre droit à des aides pour un nouveau médecin qui veut s’installer mais cela ne règle pas tout ».

Une invitation a été faite à tous les généralistes du secteur et une dizaine a participé à cette rencontre où il a été débattu de la situation et des problèmes liés à leur remplacement. Ils sont tous conscients du problème mais ont du mal à voir comment ils peuvent changer la donne et renvoient souvent le problème aux politiques qui pour eux sont responsables. Quelques-uns ont quand même décidé de se réunir pour approfondir le sujet et étudier des pistes qui souvent rejoignent les réflexions du Groupe santé du Conseil de Développement..

« Le Groupe Santé dit depuis longtemps que c’est un problème qui implique tous les acteurs c’est-à-dire les médecins, les élus et les usagers ou patients ! Aussi quand dans la même Com’Com’   on voit que certains n’arrivent pas à trouver un médecin et que la ville de Châteaubriant fait venir un médecin avec des conditions très avantageuses que les autres communes ne peuvent pas offrir il y a non seulement un sérieux problème de solidarité mais aussi un manque de vision global de la situation ! Face à un médecin à la recherche de la meilleure offre financière, il aurait été judicieux de mettre des conditions aux aides comme l’obligation de permanences dans les communes dépourvues, au lieu d’un cadeau sans vraiment de contrepartie ».

Ville amie des aînés : Trois retraités CFDT ont participé à une réunion régionale « Ville amie des aînés » à Château Gontier le 21 Novembre.
De quoi s’agit-il ? C’est un programme international porté par l’Organisation mondiale de la santé qui est né en juin 2005 lors du Congrès mondial de gérontologie et de Gériatrie à Rio de Janeiro au Brésil.

L’objectif est de créer un réseau de villes engagées dans l’amélioration du bien-être des habitants âgés sur leur territoire ainsi que la lutte « contre l’âgisme ». La particularité de la démarche est de s’appuyer sur l’expérience des habitants des villes et notamment sur celle des personnes âgées.

Signé : Yves Le Gall