Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 17 octobre 2018

Mée-disances du 17 octobre 2018

Ecrit le 17 octobre 2018

 Selfie-tueur

Futuratech du 7/10 : Se prendre en photo avec son smartphone dans des situations périlleuses est pour certains un vrai jeu. Entre octobre 2011 et novembre 2017, au moins 259 personnes dans le monde sont mortes à cause d’un selfie autoportrait. C’est ce que révèle une étude conduite par l’India Institute of Medical Sciences qui a réalisé ce décompte en s’appuyant sur les articles de presse évoquant ce type d’accident mortel. Les trois principales causes de décès étaient la noyade, le fait d’être heurté par un véhicule ou la chute. La France compte peu de victimes de « selficide », terme employé dans l’étude. Mais les auteurs soulignent toutefois que leur chiffrage est sans doute une estimation basse car beaucoup de décès liés à des accidents de ce type ne sont vraisemblablement pas relatés par la presse.

 Faire argent de sa peau

France2 9/10 : En Chine, 70 millions d’animaux sont tués chaque année pour leur peau. C’est le premier pays producteur de fourrure au monde. Et le bien-être animal n’est pas vraiment sa priorité. Une militante de l’association Peta Asie, décrit les conditions d’hygiène dans ces fermes : « Les animaux urinent et défèquent dans leur cage. Et comme ils sont tous enfermés, certains peuvent développer des maladies de peau. Certains deviennent fous jusqu’à s’attaquer entre eux. Des morsures de leurs congénères sont constatées. L’odeur pestilentielle prend à la gorge et personne ne nettoie. » Les grandes marques de luxe européennes s’approvisionnent-elles dans ces élevages ?

 Ouyapacours

La FCPE   (Fédération de parents d’élèves) a mis en place un site internet recensant les heures de cours non assurées dans les établissements scolaires. Au 14 octobre 2018, le total se monte à 41 706 heures. « Ce n’est pas acceptable » dit la FCPE   qui proteste contre les non-remplacements, de la Maternelle à la Terminale.

Secret

Bastamag du 3/10 : Il y a un peu plus d’un an, le laboratoire pharmaceutique Merck met discrètement en vente une nouvelle formule du Levothyrox, un médicament populaire pour la thyroïde.

Au bout de quelques semaines, les signalements d’effets secondaires se multiplient, et l’affaire prend l’allure d’un scandale sanitaire. Plusieurs dizaines de plaintes sont déposées par les patients, qui s’interrogent sur les causes du phénomène, alors que la laboratoire et les autorités de santé nient tout problème. Entre-temps, l’ancienne formule du médicament est remise sur le marché.

Un avocat des victimes a demandé à l’Agence du médicament de lui communiquer le document officiel de l’autorisation de mise sur le marché de la nouvelle formule du médicament. Ce que l’agence publique a fait au bout de plusieurs semaines, mais en «  noircissant » plusieurs informations capitales : le lieu de fabrication du principe actif de la nouvelle formule du médicament du laboratoire Merck, et le nom de l’entreprise en charge de la production de ce principe actif. De quoi alimenter tous les soupçons…

 Couleurs

Les couleurs de l’automne sont extraordinaires. Mais la vidéo tournée par Justin McFarland avec son drone nous transporte carrément dans un monde que l’on croirait presque fictif. Et pourtant, ces couleurs rose vif, violet foncé et lavande sont bien les teintes d’une forêt en Utah (États-Unis). Et il fallait vraiment prendre de la hauteur pour apprécier ce spectacle grandiose. 
voir le site youtu.be

 Numérique et déréglement

L’UsineNouvelle du 5/10 : Certains pensent que regarder une vidéo sur leur smartphone n’a pas d’impact environnemental, d’autres voient dans le numérique un outil pour réduire nos consommations d’énergie. Si les premiers ont assurément faux, les seconds pourraient bien se tromper également. Un rapport publié jeudi 4 octobre (en français) par The Shift Project, a quantifié l’impact environnemental du numérique. « La transition numérique telle qu’elle est mise en œuvre actuellement participe au dérèglement climatique plus qu’elle n’aide à le prévenir », conclut-il.

 Wish

Ceux qui se promènent sur internet ont pu un jour tomber surt une publicité en faveur de « Wish » qui propose d’acheter en s’amusant avec des prix défiant toute concurrence. Mais le magazine 60 millions de consommateurs est allé y voir de plus près et il a remarqué trois choses :

La première concerne les réductions abusives annoncées par le site. Le site affiche en effet des prix exorbitants ou anciens pour des produits afin de pouvoir annoncer un taux de réduction énorme.

La seconde concerne le manque de clarté des offres, notamment en ce qui concerne leur photo de présentation. L’arnaque parait grossière, mais de nombreuses personnes se sont fait avoir : des photos présentent ainsi des consoles de jeux dernière génération vendues pour une poignée d’euros. En cliquant sur la bannière, on découvre que le site propose en réalité des autocollants pour personnaliser des manettes !

Des produits ne répondent pas aux normes européennes. Wish a par exemple vendu des bagues contenant un fort niveau de cadmium et de plomb, sans pour autant s’en inquiéter. Ces métaux très toxiques peuvent s’accumuler dans les organismes vivants et provoquer des difficultés pulmonaires, rénale ou osseuse. Il faut donc y prêter une attention toute particulière...

Bref 60 millions de consommateurs déconseille fortement l’utilisation de Wish

 Traduction

20minutes du 10/10 : “L’apprentissage profond”, alias “Deep learning” est un livre qui sortira en version française le 18 octobre prochain. Outre son titre, ce sont ses quelque 800 pages qui ont été traduites… par une intelligence artificielle.

Il n’a fallu que douze heures au programme pour traduire intégralement le livre, avant qu’il soit relu par quatre experts humains, cette fois (et tous français).

La traduction par l’IA représente un gain de temps et d’argent considérable. La traduction humaine aurait nécessité une dizaine de spécialistes du sujet, au moins une année de travail et un coût bien supérieur.
[Sauf que …. la mise au chômage d’une dizaine de spécialistes n’entre pas dans le calcul du coût …]

 Violences-femmes

« Réagir peut tout changer » : une campagne gouvernementale s’adressant à l’entourage des victimes et aux témoins de violences sexistes et sexuelles a été diffusée à la télévision du 1er au 14 octobre 2018 avec quatre spots « illustrant la diversité des cas selon le type de violence (sexistes ou sexuelles, verbales ou physiques) ou le cadre (sphère privée, sphère professionnelle et scolaire, ou encore espace public) ». En 2016, quelque 62.000 femmes ont été victimes d’un viol ou d’une tentative de viol, plus de 450.000 ont subi une agression sexuelle et 123 ont perdu la vie suite à la violence d’un conjoint ou d’un ancien compagnon, soit environ une tous les trois jours. Site internet :
voir le site stop-violences-femmes

«  Quand une femme dénonce, on se dit que l’homme, le pauvre, n’a pas pu retenir ses pulsions face à celle qui a forcément dû l’aguicher  », constate Mylène Hadji, juriste pour l’Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail. Pour elle, ces stéréotypes ressortent à tous les chaînons de la procédure judiciaire, de la part des policiers, des avocats, des magistrats ...