Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > La Mée ? > La Mée : qu’est-ce ? > La Mée a changé d’adresse

La Mée a changé d’adresse

Ecrit en août 2010

 France.fr

Le site france.fr a connu un vrai fiasco. Présenté le 14 juillet 2010 comme « le symbole de la France à travers le monde », le site a eu une courte durée de vie : 50 000 visiteurs ont suffi pour le rendre « momentanément indisponible ». A qui la faute ?

Selon le service d’information du gouvernement (SIG), c’est la société Cyberscope qui est responsable. Les serveurs n’auraient pas été bien configurés pour une « telle » affluence et le problème ne pourrait être résolu qu’à la fin août. Six semaines pour régler un problème d’hébergement, l’histoire parait plus qu’étrange pour les professionnels.

Contrairement à ce qui a été avancé, le site n’a pas « planté » à cause de l’afflux de visiteurs, le chiffre étant très faible. En réalité selon challenge.fr, c’est « le nombre trop important d’erreurs 404 (pages introuvables) et de changements de langue du site qui posaient problème ».

Son lancement aurait coûté 862 705 euros. Bigre ! Que d’argent gaspillé !

 La-mee.fr

La Mée, elle, continue.
La période d’été limite les visites. Nous en sommes « seulement » à une moyenne de 450 visites par jour soit 13500 visites par mois (dont 4600 s’intéressent à Châteaubriant).

La Mée a changé d’hébergeur - et d’adresse. Cela lui coûte moins de 100 euros par an !
Nouvelle adresse : http://www.journal-la-mee.fr

Mais, pas d’inquiétude, une redirection a été mise en place.

Merci à Capintranet pour ce déménagement compliqué : 3670 articles et 4813 documents


Ecrit le 19 janvier 2011

 Bakchich : Un dernier pour la route

Le site satirique Bakchich a déposé son bilan après quatre ans et demi d’existence incertaine et compromise. Quinze salariés et une dizaine de pigistes sont donc laissés sur le carreau. Le dernier numéro de l’hebdomadaire satirique est paru le 14 janvier 2011 dans les kiosques.

Bakchich coûtait 120.000 euros et gagnait entre 30.000 et 40.000 euros par mois. Il ne pouvait donc pas tenir. Il essaiera de maintenir son édition-internet le plus longtemps possible.
http://www.bakchich.info/

Cela nous fait penser à … La Mée. Votre hebdo de la région castelbriantaise tient, comme il peut, sans journalistes, sans pigistes, sans financement occulte. Rien d’autre que les abonnements et ventes en librairie. Nos militants ne peuvent pas assurer une présence partout sur la région, nous comptons donc sur vous pour faire remonter des informations ! Et pour faire remonter aussi vos critiques et vos attentes. Pour que nous ne mettions pas la clé sous la porte . Merci