Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Musiques > Festi’Roc à St-Aubin-des-Châteaux

Festi’Roc à St-Aubin-des-Châteaux

Ecrit le 11 mars 2009

 Festi’Roc : 3000 spectateurs

Une bande de copains : 16 membres dans le bureau ! Et une idée : créer un festival rock dans le nord de la Loire-Atlantique, paysage vierge pour ce genre de manifestation. La première édition en 2006, à St Aubin-des-Châteaux, sur le site de « Saint-Gilles », fut un succès : plus de 2000 jeunes. La fréquentation a dépassé les 3000 en 2007 et presque autant en 2008. L’équipe prépare donc la 4e édition pour le 13 juillet 2009.

Site officiel Festi

Ce qui est assez extraordinaire de nos jours : ni bagarres, ni drogue. La gendarmerie et la Croix-Rouge ont envoyé un courrier de félicitation. Les Pompiers expriment chaque année leur satisfaction. Les nuisances pour la commune sont infimes.

3000 spectateurs, c’est un très beau succès. Les jeunes viennent d’une quinzaine de départements mais principalement de la proximité : Loire-Atlantique, Ille et Vilaine, Maine et Loire, Morbihan, avec plus d’un millier de jeunes de la région de Châteaubriant.

Les commerçants locaux sont ravis. L’un d’eux a même déclaré : « je fais en un jour le chiffre d’affaires d’un mois ! ».

 250 bénévoles

250 bénévoles contribuent au succès du Festi’Roc : programmation, préparation du terrain, montage des scènes, des chapiteaux, terrain de camping, restauration, sécurité, etc.

Festi’

Le budget annuel est de 97 000 €. L’association met de côté 30 à 35 000 €, pour couvrir le risque d’échec (qui pourrait venir par exemple d’une mauvaise météo) et ne dégage, pour l’instant, aucun bénéfice.

« Si nous faisons du bénéfice (ce qui n’a pas été le cas en 2008 !) nous le consacrerons à l’achat de matériel qui serait propriété commune des associations de St Aubin-des-Châteaux. » explique le Président Thierry Trellu.

 Très peu d’aides

Le festival est auto-financé à 95 %. Les subventions (Conseil Général, Commune) sont extrêmement faibles. C’est étonnant quand on voit l’ampleur de la manifestation et la renommée qu’il donne à la commune deSt Aubin-des-Châteaux.

Le Festi’Roc est référencé sur tous les sites internet de festivals et dans les médias, presse et radios.

 Développement durable

Pour 2009 le Festi’Roc veut s’inscrire dans la Charte des Festivals du Conseil Général avec maîtrise de l’énergie, organisation de co-voiturage et d’une navette avec Châteaubriant, provenance locale des produits utilisés en restauration, couverts et récipients bio-dégradables, gestion des déchets, mise en place de toilettes sèches, stands d’information du public, etc.

En matière de sécurité, un camping aménagé et gratuit est proposé sur le site aux festivaliers avec petit déjeûner le lendemain matin. Des contrôles routiers sont mis en place à la fin du festival. Un stand d’information sur l’alcool et les drogues sera installé.

L’association demande un partenariat à la commune de St Aubin-des-Châteaux : prendre à sa charge les frais de sécurité du parking et du camping. La Com’Com’   du Castelbriantais, pour sa part, a promis de financer la location d’un deuxième podium bien adapté à ce genre de manifestation.

Le partenariat Commune + Com’Com’   devrait permettre une meilleure prise en compte par le Conseil Général qui est bien frileux en la matière et a tendance à trop regarder le nombril nantais.

La programmation 2009