Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Immigration, Sans-Papiers > Sans-papiers : Solimée

Sans-papiers : Solimée

Ecrit le 19 janvier 2011

 Châteaubriant : Assemblée générale de Solimée

Soli comme …. Solidarité
– Mée comme .. Pays de la Mée

Le groupe s‘est intéressé au Projet de « loi Besson »qui doit être voté en février et dont on n’entend plus parler :
– Recul du contrôle du juge des libertés et de la détention .
– Procédure expéditive banalisée.
– Nouvelles entraves à la procédure d’asile avec la création de zones d’attente, là où arrivent des étrangers (cela fait suite à l’arrivée d’un grand nombre de migrants sur une plage corse ; ceux-ci ont dû être relâchés)
– Le nombre d’éloignements continue à augmenter avec son lot d’interpellations tous azimuts.
– Les poursuites ou intimidations des « délinquants de la solidarité » se sont multipliées.

Au plan européen, les accords de réadmission entre aide au développement et gestion des flux migratoires prolifèrent avec la mise en œuvre de la « directive retour » ou l’harmonisation des contrôles de l’entrée dans l’espace Schengen qui permet toujours plus de fichiers de contrôles à l’entrée ou au départ du pays et de lieux d’enfermement.

 Nouvelles taxes pour les étrangers

– Une contribution de 30 euros est désormais demandée aux étrangers sans papiers pour accéder à l’AME (Aide Médicale d’Etat).
– Augmentation du coût des visites médicales.
– Augmentation des taxes exigées pour les premières délivrances et renouvellement de titres de séjour.

Nouvelle circulaire contre les mariages dits « simulés » ou « gris » : cette circulaire comprend en annexe une grille d’audition des futurs mariés permettant de déceler « les indices faisant suspecter un défaut d’intention matrimoniale »

– De plus en plus de demandeurs d’asile se retrouvent à la rue (seuls ou en famille).

Concert du 22 janvier 2011 : Objectif : Sensibiliser la population et surtout les jeunes sur le sort réservé aux personnes arrivant en France. Récolter des fonds pour l’aide au logement des familles de Châteaubriant qui pour l’instant ont des papiers mais ont la situation est loin d’être réglée.


Ecrit le 7 décembre 2011

 Solimée, bilan 2011

L’association Solimée accompagne deux familles de sans-papiers. Elle s’inquiète des conditions d’arrivée et d’accueil des familles sur Châteaubriant. En effet Solimée intervient dans la majorité des cas après un hébergement par le CADA, or celui-ci quitte Châteaubriant, pour raisons financières.

Solimée est bien identifiée par le CCAS   de Châteaubriant. La présidente a été plusieurs fois sollicitée pour aider financièrement à l’obtention d’une carte de séjour et pour la prise en charge des frais de cantine pour 4 enfants de sans-papiers.

Pour info : les années précédentes, le CCAS   participait aux frais de cantine des enfants de sans-papiers. Depuis la rentrée ce n’est plus le cas. Doit on y voir un durcissement de la politique locale en matière de solidarité ? La ville vient pourtant d’obtenir le label « ville amie des enfants » !!

Rapport d’activité : dans l’année 2011 l’association a organisé avec Tous Solidaires le concert « les maux de la rue », et la galette des rois et le pique-nique citoyen. La réflexion est lancée pour trouver un mode de communication permettant de mobiliser et relancer les engagements pour l’année 2012. Solimée devra réfléchir à étendre son action pour l’accompagnement d’une nouvelle famille tchétchène de quatre enfants.

Bilan financier : 54 adhésions en 2011. Les finances permettront de poursuivre l’action, sous condition du maintien des adhésions dans les mêmes proportions.

Une chaîne téléphonique d’urgence est en place, permettant de mobiliser rapidement les 54 adhérents, en cas de menace sur les familles soutenues.

Présidente de Solimée : Nathalie Orrière


Ecrit le 26 février 2014

 Solimée : 35 adhérents

Solimée comme .... solidarité en Pays de la Mée. Jusqu’à ce jour l’association compte 35 adhérents (10 de moins qu’en 2012). L’année 2013 a été calme ; le bureau s’est réuni trois fois, le pique-nique citoyen n’a pas eu lieu en mai 2013 (il aura lieu le 18 mai 2014. Sauf besoin et événement particulier il aura lieu tous les deux ans). L’association finance toujours le logement et les charges d’une famille (Lamara et Magomed) en attente d’une réponse du CNDA qui peut prendre encore deux ans.

Ponctuellement l’association aide les familles suivies en commun avec Tous Solidaires :

  • - Participation aux frais de déplacement d’une famille Tchétchène en cours de régularisation pour se rendre à leur ambassade à Paris.
  • - Participation à l’achat de timbres fiscaux pour le renouvellement des cartes de séjour de Véronika et Erik

Bilan financier : 17 dons, 18 engagements pour l’année 2013. Le bilan de l’année est négatif (moins 1400 euros) Nous pouvons continuer grâce à notre réserve. À la fin de l’année 2013 il nous reste en caisse 5164 euros ; nous avons donc une petite année de fonctionnement devant nous.

Contact : Hélène Houeix, place du Pré Martin – 44660 Rougé


Ecrit le 15 mars 2017

 Solidarités, Solimée

Lamara et Magomed, Hava et Moussa, Gulishan et ses deux enfants, Véronika et Erik … l’association Solimée prend en charge le logement pour les uns, les frais d’avocat et de déplacements liés à la convocation à la CNDA (Cour Nationale du Droit d’Ásile) pour les autres, l’achat de lits et literie, la formation liée à une promesse d’embauche.

64 adhérents en 2016. Recette globale (dons + subvention municipale de 218,68 euros) : 11575,42 €. Dépenses : 10931,73 € (loyers , charges, assurances, aides aux transports, aide alimentaire, aide à l’équipement, timbres fiscaux ).

Exercice positif cette année (643,49 €)
L’équilibre financier de 2016 a pu être réalisé grâce à un don exceptionnel.