Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Spectacles > La crosse en l’air

La crosse en l’air

Page 232
Ecrit le 19 mai 2004 :

La Crosse en l’air

Où étiez-vous, Castelbriantais, ce vendredi 14 mai ? Le festival A Contre-Courant, et la compagnie Jolie Môme offraient le texte intégral de « La Crosse en l’Air » de Jacques Prévert. Le public était très réduit et composé essentiellement .... de spectateurs venus de départements voisins.

Est-ce parce que le spectacle n’avait pu (refus ?) être inscrit dans la programmation officielle du Théâtre de Verre   ? En sommes-nous, à Châteaubriant, à un conformisme culturel : ce qui est inscrit est bien, le reste ne vaut rien ?

Est-ce parce que le Pape faisait partie du texte de Prévert, un texte écrit de 1936 à 1939, un texte fort, parodique, mettant en scène Mussolini, et Pierre Laval, les Chiappe, « les Schneider, les de Wendel, tous les vieux débris du Creusot, tous les édentés carnivores, tous les marcheurs de la mort »

Est-ce par peur des Paroles de Prévert : « De deux choses lune, l’autre c’est le soleil » - « Notre Père qui êtes aux cieux, restez-y » - « La poésie est partout comme Dieu n’est nulle part ». Extravagance, jeux de mots, humour, surréalisme ....

Dix comédiens endiablés, pour une poésie jubilatoire. Et le grand cirque des chiens, un chat de gouttière, un oiseau blessé, et un veilleur de nuit qui parle de ses camarades, « espionnés... bafoués ... trompés ... fatigués ... découragés... ».

Dans ces années de Front Populaire, Jacques Prévert écrivait ses textes la veille pour les présenter le lendemain aux ouvriers en grève. Des textes qui, 60 ans après, sont d’une étonnante actualité. La Compagnie Jolie Môme a su exprimer toute l’exaltation, tout l’engagement de la poésie. Une poésie pour les ouvriers. Une poésie pour jeter un autre regard sur le monde.

Mais les ouvriers ne sont pas venus. Ils ne savent pas que la poésie est faite pour eux. Ils ne franchissent pas le seuil de ce Théâtre de Verre   qu’ils estiment ne pas être fait pour eux. Un rendez-vous manqué. La Jolie Môme ne reviendra pas.

http://www.cie-joliemome.org

Voir aussi : La Brigade