Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Divers > Office municipal des sports

Office municipal des sports

Ecrit le 16 juin 2010

Foot et rugby : rififi à l’OMS

Mercredi 9 juin 2010, réunion à Châteaubriant de l’Office Municipal des Sports, sous la présidence de Serge Moreau (un grand ami du maire de la ville). Intervention d’Alain PILETTE, président du club de football de l’ALC, en direction de M. NOMARI (adjoint aux sports en remplacement de Maurice Deniaud) : « Est-il vrai que les Voltigeurs ont reçu une subvention exceptionnelle de 10 000 €uros ? » . M. NOMARi fouille ses papiers et bafouille « Euh euh, la ville a proposé au dernier Conseil Municipal une grille que je ne retrouve pas dans mon dossier. Aujourd’hui, nous soutenons le sport (etc) » – il n’était absolument pas convaincant et n’a pas véritablement répondu à Alain Pilette : « je ne peux pas te répondre, je ne retrouve pas la délibération…. ». Puis il repasse le micro à S. MOREAU. Finalement il retrouve la délib’ et redemande le micro. « Oui nous avons fait une grille et les Voltigeurs ont bien reçu une subvention de 10 000 € car ils évoluent en DH ».

Intervention de Luc Mourguye, rugbyman : « La ville a versé au SAC, [rugby], une subvention de 8 000 € et a promis selon nos éventuelles difficultés de nous aider !! Une autre subvention exceptionnelle pourrait nous être versée en janvier prochain ». Luc Mourguye ajoute : « il faut savoir que la Fédérale 3 (niveau de jeu du SAC suite à son accession) est supérieure à la DH des Voltigeurs …. » (Ndlr : on peut donc en conclure que les Voltigeurs auraient dû avoir 8 000 € et le SAC 10 000 €, enfin bon ….) 

Petit brouhaha dans la salle, commentaires des clubs qui ne trouvent pas cela très juste dans la répartition. Et drôle de façon de soutenir le sport ! Cette pratique de la Municipalité, qui s’apparente au favoritisme-à-la-tête-du-client ne va certainement pas permettre aux clubs d’être respectueux, solidaires et fraternels les uns envers les autres (valeurs sportives que défendent les sportifs et les bénévoles !!!).

Intervention de Serge MOREAU : « il n’est pas normal que la Ville verse directement des subventions aux associations sportives ; c’est remettre en cause notre fondement ; il serait plus juste que les subventions transitent par l’OMS et que, nous, nous les reversions selon des critères … plus justes et équitables et conformes au niveau d’engagement dans les compétitions sportives ». Wouah ! C’est bien dit !