Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Entreprises > FUI : l’innovation primée chez RBL PLastiques

FUI : l’innovation primée chez RBL PLastiques

Ecrit le 25 janvier 2017

 FUI : Fonds unique interministériel

Les ministres chargés de la politique des pôles de compétitivité, en lien avec les Présidents des Conseils régionaux et l’Association des Régions de France, ont annoncé le financement de 56 nouveaux projets de R&D (Recherche et Développement) collaboratifs. 105 projets avaient été présentés lors de ce 22e appel à projets dédié au financement de projets des pôles de compétitivité. Les 56 projets sélectionnés bénéficieront d’une aide de l’État de 38,4 M€ ainsi que d’une aide des collectivités territoriales et des fonds communautaires (FEDER) de 37,8 M€.

Ces projets associent au moins deux entreprises et un laboratoire de recherche ou un organisme de formation. Ils ont été sélectionnés pour leur caractère innovant et l’activité économique qu’ils génèreront.

Deux projets de l’Ouest figurent dans les 56 projets retenus : Composites 2020 et Pywec.

 Composites 2020

Il s’agit d’une nouvelle technologie de mise en forme de composites thermoplastiques. Porté par RBL PLASTIQUES, et par l’entreprise FIBROLINE de Lyon, le projet porte sur la fabrication de semi-produits de plaques destinés au thermoformage sous vide de matériaux composites à matrice thermoplastique. Il a pour objectif de développer une nouvelle famille de composites qui pourraient être mise en œuvre par Thermoformage sous vide à partir de semi-produits renforcés de fibres et/ou de tissus. Ces semi-produits seraient réalisés directement en ligne à partir de la technologie d’imprégnation de poudre par voie sèche développée par FIBROLINE. Cette technologie d’imprégnation, économique et respectueuse de l’environnement est utilisée industriellement dans certains secteurs des textiles techniques, mais ne l’est encore pas pour le domaine des composites.

Ce projet est colabellisé par le Pôle Plastipolis. Le bureau d’études vendéen CD Plast Engineering, l’lcam à Nantes, l’école d’ingénieurs iNSA [Lyon]. L’IFTH [institut français du textile et de l’habillement] et Ain Fibres, une PME lyonnaise spécialisée dans la filature, sont les autres partenaires de ce projet qui devrait bénéficier d’une subvention de la Région de 800 150 € à condition que l’entreprise finance elle-même toute la mise au point du projet. Le PDG Jacques Le Bouler prévoit un délai de trois ans, nécessitant entre autres la construction d’un bâtiment de 1000 m2, l’achat d’une machine de thermoformage et l’embauche d’opérateurs qualifiés.

Rappel : RBL Plastiques est une société de thermoformage sous vide transformant les plastiques et les composites thermoplastiques. Installée sur la zone Horizon à Châteaubriant. Son secteur d’activité : Aéronautique, Automobile, Construction & génie civil, Energies marines renouvelables, Ferroviaire, Biens d’équipements industriels, Machinisme agricole, construction navale & structures en mer, Autres énergies, Nautisme, Autres énergies.

 Fibroline

Fibroline est une société de technologie et d’ingénierie basée en France, qui a développé et breveté des technologies révolutionnaires d’imprégnation sèche. Ces nettoyants permettent d’imprégner les matériaux en poudre dans des structures poreuses (textiles, nontissés, papiers, mousses ...) grâce à des champs électriques alternés de haute intensité ainsi qu’à d’autres solutions innovantes. Par rapport aux techniques classiques d’imprégnation par voie humide, les technologies d’imprégnation de Fibroline accompagnent les efforts de « croissance durable » de ses clients en supprimant l’utilisation de l’eau et la pollution, en réduisant considérablement la consommation énergétique, en éliminant de nombreux risques sanitaires personnels ...

 PyWEC

Pywec est une nouvelle technologie de production électrique à partir de matériaux piézoélectriques. La problématique de la conversion de mouvements lents et variables en électricité est un sujet actif de Recherche & Développement dans le domaine des Energies Marines Renouvelables. Le projet PyWEC vise à étudier, concevoir et développer un prototype de génératrice d’un type nouveau, mettant en œuvre des matériaux piézoélectriques et présentant des caractéristiques adaptées aux mouvements lents et variables tels que ceux produits par les convertisseurs primaires houlomoteurs.