Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Défendons la langue française > BLEU

BLEU

  Sommaire  

Ecrit le 19 avril 2017

 BLEU (1)

Dans l’ordre des 7 couleurs de l’arc-en-ciel, le BLEU se situe entre le vert et l’indigo et désigne la couleur qu’a le ciel les jours de beau temps : le ciel, l’eau, la mer- en particulier «  La grande bleue  »- , certaines anémones, certains chardons sont bleus. On a même mis au point une rose bleue ! Au figuré l’expression « elle est un peu fleur bleue  »(1) désigne une personne très sentimentale, empreinte de naïveté.

En zoologie, on qualifie de bleues certaines mouches, baleines, perruches et de bleus certains renards, requins, moutons, des chiens de Gascogne et d’Auvergne ainsi que des chats persans.

L’ oiseau bleu est un conte de Maeterlinck et La Barbe bleue, un conte de Perrault :le personnage éponyme de ce conte doit probablement son surnom à la couleur noir bleuté de sa barbe.

Un visage peut être bleu de froid, de rage, de colère, d’émotion : il m’a fait une peur bleue, j’en suis resté bleu, je n’y ai vu que du bleu. Les optimistes voient tout en bleu par référence à la couleur du ciel sans nuages.

On se fait des bleus (des ecchymoses) en se cognant. Un « enfant bleu » est atteint de la maladie bleue, qui est caractérisée par une cyanose (coloration bleue de la peau).

En gastronomie, un bifteck bleu est servi saignant et peu grillé et un fromage bleu est un Roquefort, un Bleu d’Auvergne , un Bleu de Bresse ou un Bleu de Termignon. Quant au cordon bleu qui désigne une cuisinière hors pair qui réussit à coup sûr la cuisson de la truite au bleu, par exemple, il était d’abord un ruban de tabis bleu que portaient les chevaliers de l’Ordre du Saint -Esprit : c’est par plaisanterie que l’expression s’est appliquée au figuré à une habile cuisinière en référence aussi à la couleur du tablier porté par les servantes à la fin du XIXe siècle.

Cela nous mène à évoquer les bleus de travail qui sont parfois verts ou orange, voire blancs pour les peintres .

Longtemps les vêtements bleus ont été portés par les filles en référence à la couleur des vêtements de Marie ; ce n’est que dans les années 50 que Grace de Monaco a lancé la mode du rose pour les filles, alors que jusque-là le rose était porté par les hommes comme déclinaison du rouge.

Les Bleus désignaient un corps de la Maison du roi, puis l’expression a désigné les jeunes recrues par allusion à la couleur de la blouse des jeunes conscrits qui venaient de la campagne. Par extension, un bleu désigne aujourd’hui un novice. Mais l’ équipe de France , les Bleus, est loin de n’être composée que de novices ! Allez, les Bleus !
Au figuré, les nobles ont , dit-on, le sang bleu ; on s’interroge sur l’origine de cette expression : certains pensent que les paysans appelaient les nobles « les palsambleus »( =par le sang de Dieu) car ces derniers juraient ainsi pour ne pas blasphémer ; d’autres disent que le teint clair des nobles laissait transparaître leurs veines bleutées.

(1) C’est le poète allemand Novalis qui est à l’origine de cette expression : sa « petite fleur bleue » symbolise la passion naissante.

DEVINETTE : qu’est-ce que le BLEU de CHAUFFE ? Réponse la semaine prochaine.

REPONSE aux devinettes de la semaine dernière :l’expression rire jaune date du XVII e siècle ; on disait alors « rire jaune comme farine », sachant qu’à cette époque-là, la farine désignait les gens sujets aux mêmes vices ; celui qui riait jaune avait donc un rire malsain, dissimulateur.

Le bouffon, dénommé aussi le fou du roi, portait un habit à dominance jaune, couleur qui symbolisait le caractère de folie inhérent à sa charge.

Elisabeth Blondel


Ecrit le 26 avril 2017

 BLEU (2)

Le BLEU est très présent dans la vie de tous les jours :
autrefois un télégramme envopé par la poste portait le nom de « petit bleu  », et les blanchisseuses utilisaient le bleu (abréviation de bleu de lessive) pour ...blanchir le linge. Le Train bleu était un train de luxe lancé vers 1880 par la Compagnie des wagons-lits. pour relier Calais à la Méditerranée.

Aujourd’hui nous avons le Livret bleu, France Bleu, les compteurs bleus, des tarifs bleus , la zone bleue  ; le fil électrique neutre est bleu, la pastille signalant l’eau froide sur les robinets, aussi ; certaines bouteilles de gaz sont bleues car cette couleur évoque celle de la flamme lors de la combustion. Le bouchon et le texte qui figure sur les briques de lait demi-écrémé sont bleus.

La carte bancaire de paiement appelée «  carte bleue » a été créée dans les années 60 par le Groupe Carte bleue -association de 5 banques- qui n’existe plus depuis son absorption par Visa Europe en 2010. La couleur bleue était alors un clin d’œil au maillot de l’équipe de France de rugby et cette couleur évoquait l’immensité céleste (source BNP)

Les Casques bleus ne sont pas « les militaires »de l’ONU mais des soldats mis à la disposition des Nations Unies par 97 pays membres pour maintenir la paix et faire respecter les cessez -le- feu. Le créateur des Casques bleus est Lester Bowles Pearson. La couleur de leur casque est bleue parce que c’est celle de l’Europe. Rappelons que les Casques bleus ont obtenu le prix Nobel de la paix en 1988.

En Europe,sur le côté gauche des plaques minéralogiques se trouve un petit rectangle bleu sur lequel figure le drapeau bleu de l’Europe et les initiales du pays concerné et sur le côté droit se trouve un autre rectangle bleu comportant le numéro du département.

En ville et sur la route, les panneaux de signalisation sont bleus quand ils sont associés à une obligation : par exemple les flèches blanches sur fond bleu obligent l’automobiliste à tourner à droite ou à gauche ,à un embranchement, sur un rond-point , ou à une simple indication : par exemple la lettre P écrite en blanc sur fond bleu indique qu’un parking se trouve à proximité , le dessin d’un vélo blanc sur fond bleu indique une piste réservée aux cyclistes et le croquis blanc sur fond bleu de la silhouette arrière d’une voiture indique que l’on se trouve sur une autoroute ; les aires de repos y sont signalées par des panneaux bleus au-dessous desquels de petits panneaux bordés de bleu indiquent la présence d’un poste à essence, d’une aire de jeux , d’un restaurant ou d’un autre service. Enfin, les places réservées aux voitures des personnes handicapées sont peintes en bleu sur le sol des parkings.

DEVINETTE : quel poète français a écrit : « La terre est bleue comme une orange » ?

REPONSE à la devinette de la semaine dernière : le bleu de chauffe est la couleur que prennent les métaux ferreux chauffés à environ 400° Celsius ; c’est aussi le nom de la veste bleue que portaient les cheminots du temps des locomotives à vapeur.

Elisabeth Blondel


Ecrit le 3 mai 2017

 BLEU (3)

Certains pigments bleus furent longtemps peu utilisés, parce qu’ils étaient difficiles à fabriquer et à maîtriser : le bleu outremer, obtenu par le broyage de la pierre semi-précieuse appelée lapis-lazuli*-importée du Moyen-Orient- était la couleur la plus chère Ce bleu est présent dans les enluminures au XIVe siècle (Les très riches heures du duc de Berry).
Au cours de la IIe dynastie, les Egyptiens avaient mis au point, un bleu à partir de verre coloré au cuivre et broyé en poudre pigmentaire, que les Romains appelleront le bleu d’Alexandrie puis bleu égyptien. En Egypte, la couleur bleue était censée porter bonheur dans l’au-delà, ce qui explique sa présence sur les sarcophages.

Le premier pigment synthétique moderne employé par les peintres est le bleu de Prusse découvert au début du XVIIe siècle à Berlin. Cent ans plus tard, le bleu de cobalt employé par Turner (Le Rigi bleu) et Van Gogh (La nuit étoilée) inventé par Thénard reste très cher.
C’est Guimet qui parvient à effectuer pour un prix modique le bleu Guimet, synthèse du bleu outremer

.La couleur bleue a toujours fasciné les peintres à cause de l’étendue de sa gamme de tons : plus de 50 nuances, dont les plus connues sont le bleu turquoise, l’outremer, le bleu roi, le bleu marine, le bleu nuit et le bleu lavande.

Au siècle de Louis XV, le peintre Nattier a donné son nom à une nuance de bleu qui tire sur le gris. Au XXe siècle, Picasso eut sa « Période bleue » entre 1901 et 1904( La vida, la Celestina) Pour le peintre russe Kandinsky , le bleu attire l’homme vers l’infini et éveille en lui le désir de pureté et la soif du surnaturel Le bleu de Miro, peintre catalan, féconde l’imagination et le rêve. Celui de Matisse est célèbre : il l’emploie pour rendre le volume et la distance ; Dufy l’utilise aussi très souvent (Le Mozart bleu, Les danseuses bleues) Léger, adepte de la couleur pure, emploie fréquemment le bleu cyan (Les constructeurs, La femme en bleu).

Enfin , le peintre d’avant-garde Yves Klein a donné aussi son nom à un bleu créé à sa demande par un marchand de couleurs. A partir des années 50, Klein réalise des tableaux monochromes bleus qui , selon lui, « permettent d’échapper à l’espace de la vie quotidienne pour ouvrir celui de la réflexion » (IKB74).

*Composé de lazurite bleue et de pyrites de fer , ce minéral résulte de la fusion volcanique.

DEVINETTE : Qu’ appelle-t-on « la note bleue » ?

REPONSE à la DEVINETTE de la semaine dernière : La terre est bleue comme une orange est un vers de Paul Eluard.