Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > CD44 : cela nous concerne...

CD44 : cela nous concerne...

Ecrit le 6 décembre 2017

 Commission permanente du 12 octobre 2017

Voici les décisions prises par le Conseil Départemental et qui intéressent notre secteur.

Femmes : Soutien aux projets 2017 Sport & femmes Gagnons du terrain ! 2000 € pour le club des Voltigeurs de Châteaubriant

 Personnes âgées :

Le CD44 a un plan d’actions « Agir pour nos aînés » encore en cours jusqu’à l’adoption prochaine du nouveau document stratégique. Ce plan prévoit de soutenir certaines actions :
- axe 1 « Bien vieillir en société, dans son environnement » : actions favorisant la prévention et le lien social en faveur des personnes âgées, mobilisation du bénévolat pour développer les solidarités, soutien aux initiatives locales ;
- axe 2 « Continuer à vivre chez soi » : aide aux aidants, soutien aux actions collectives et actions innovantes.

450 € à l’association de Maintien à Domicile Derval-Rougé-Sion : Depuis 2013, l’association développe des activités en lien social pour lutter contre l’isolement des personnes prises en charge par le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD). Elle mène également des actions pour lutter contre l’épuisement des aidants familiaux et prolonger le maintien à domicile. L’association souhaite mettre en place un partenariat avec l’Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de Rougé pour que les usagers puissent participer aux temps d’animation de l’EHPAD. Cette nouvelle action permet le répit des aidants.

2000 € au RAP   pour le transport solidaire  . L’association implantée en milieu rural favorise par ses actions diversifiées, le lien
social, notamment auprès de personnes
isolées. Le service de transport solidaire  ,
créé depuis 2008, répond à des besoins de mobilité, en particulier pour un public âgé. L’activité de ce service est en augmentation.

1000 € pour Vivre à domicile à Puceul - Au-delà de son activité de soins à domicile, l’association propose des animations à destination des personnes âgées dépendantes. Cette offre vise à favoriser le lien social des usagers du service et permettre aux aidants des temps de répit.

 Animaux

15 000 € au comité de la Foire de Béré - Avec son espace élevage, la foire de Béré assure chaque année la promotion des différentes races de bovins et ovins par l’organisation de concours agricoles. Elle organise également des concours équestres.

1500 € - Subvention de fonctionnement 2017 pour le syndicat des éleveurs du Cheval Breton de Loire-Atlantique à Derval – pour quatre concours d’élevage modèles et allures et deux concours d’attelage, dont le concours départemental….. et en plus 1500 € Il s’agit d’un soutien exceptionnel, pour participation en 2017 à des manifestations dans le cadre de la préservation des Races et du patrimoine vivant local au titre des races chevalines menacées.

1500 € subvention de fonctionnement au syndicat d’élevage ovin à Sion-les-Mines. Aide forfaitaire. Ce syndicat agricole a pour objet de défendre et d’assurer la promotion de l’élevage ovin pour le département.

Randonnées  : subvention de 6790 € à la Com’Com’   de Nozay pour entretien annuel des circuits.

 Espaces Info-Energie

Les Espaces Info-Énergie mènent des actions d’information, de conseil et de montage de projets auprès du grand public, sur la double thématique de la maîtrise des énergies et des énergies renouvelables. Ils sont agréés, contrôlés et animés par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie et cofinancés par celle-ci et les collectivités locales. Ce service est ainsi gratuit, objectif et indépendant.

En Loire-Atlantique, le Département a participé au financement des Espaces Info Énergie, depuis 2006 pour celui de Nantes, depuis 2007 pour celui de Saint-Nazaire et depuis 2013 pour celui du nord-est du département.

l’Espace Info-Énergie du nord-est continue de bien fonctionner, et d’avoir un besoin de financement. C‘est pourquoi l’association FDCIVAM 44 a demandé un maintien de l’aide départementale à l’Espace Info-Énergie, dans un courrier de juin 2017 co-signé par les président-e-s des 4 établissements publics de coopération intercommunale territorialement concernés par l’Espace Info-Énergie, à savoir les communautés de communes de la région de Nozay, de Châteaubriant-Derval, d’Erdre et Gesvres et de la Région de Blain.

Dans la mesure où les Espaces Info-Énergie contribuent, pour une partie du public qu’ils touchent, à faire baisser la précarité énergétique, la subvention de CD44 estprolongée exceptionnellement en 2017 au même niveau que le soutien apporté en 2016, soit 3 000 euros. il sera cependant spécifié à l’association et aux établissements publics de coopération intercommunale que cette aide ne sera pas renouvelée pour cet objet les années prochaines, et demandé que des actions plus spécifiques à la résorption de la précarité énergétique dans le nord-est du département soient mises en place dès 2018.

 De 7 à 10, c’est cher

Aujourd’hui, la quasi-totalité des postes informatiques du Département fonctionnent avec le système d’exploitation Windows 7. Cependant, la fin du support annoncé par Microsoft sur Windows 7 pour 2018 et la perspective de voir les constructeurs proposer à leurs clients de moins en moins de machines compatibles avec Windows 7 à partir de l’an prochain, sont les raisons qui conduisent la Direction solutions numériques à envisager rapidement l’étude de la migration de l’environnement du poste de travail informatique vers Windows 10.

Pour conduire cette étude complexe, et le cas échéant, le projet de migration associé, le CD44 passera un marché à bons de commande pour une durée d’une année à compter de sa date de notification, reconductible une seule fois, avec un montant minimum annuel de 50 000 € H.T. et un montant maximum annuel de 200 000 € H.T.

[Ndlr : bigre ! Quand on pense qu’il y a des systèmes d’exploitation, remplaçant Windows et qui sont gratuits !]


 La « nouvelle » cuisine

Introduire des produits biologiques ou locaux n’est pas toujours facile en restauration collective où les volumes de production restent élevés. Chaque année 4,5 millions de repas sont préparés et servis le midi dans les collèges publics de Loire-Atlantique. L’enjeu pour le Département et les établissements est triple : il s’agit de préserver la qualité des produits dans l’assiette, de continuer à diversifier les menus proposés aux élèves tout en maintenant un coût raisonnable des repas.

Fortement engagé dans cette démarche, le Département de Loire-Atlantique a souhaité former tous les chefs et seconds de cuisine travaillant dans les collèges publics à cette « nouvelle » forme de cuisine dite alternative et évolutive.


 Aide au logement

Le Département a une opération de rénovation du parc immobilier vacant, pour le rendre accessible à des ménages aux petites ressources. Le propriétaire qui accepte cette location à un niveau de loyer plus bas que le prix du marché, reçoit en contrepartie des aides de l’Agence nationale de l’habitat, du Département et dispositif fiscal Cosse.