Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > CD44 – Commission Permanente avril 2018

CD44 – Commission Permanente avril 2018

Ecrit le 16 mai 2018

 Randonnées :

Les Départements sont compétents pour élaborer les Plans Départementaux des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR). Dans ce cadre, afin de garantir l’entretien et le balisage sur les itinéraires, le Conseil Départemental de Loire-Atlantique (CD44) accorde 13 478 € à la Com’Com’   Châteaubriant-Derval et 6790 € à la Com’Com’   de Nozay.

 CLIC  

Les CLIC   dont l’action et le soutien sont prévus dans l’engagement départemental « Agir pour bien vieillir », sont des structures dédiées aux personnes âgées de 60 ans et plus, à leur entourage et aux professionnels de la gérontologie et du maintien à domicile. Ce sont aussi des lieux d’information de proximité adaptés pour les personnes en situation de handicap et à leurs familles qui s’appuient sur le maillage territorial du département, en relais de la Maison départementale des personnes handicapées.

Le CLIC   du Pays de Châteaubriant   couvre l’ensemble des communes appartenant aux deux communautés de communes : Châteaubriant-Derval, et la région de Nozay. C’est pourquoi le CD44 lui attribue 91 906 € pour ses actions Personnes Agées et 14 500 € pour l’accueil des personnes en situation de handicap.

« Le vieillissement de la population est un enjeu majeur en Loire-Atlantique. Les plus de 60 ans représentent environ un quart de la population, précise Annaig Cotonnec, vice-présidente du Département déléguée au vieillissement et aux personnes âgées. Le Département doit consolider les dispositifs en place et continuer d’animer le réseau des CLIC  . Ce sont des lieux privilégiés d’accueil, d’écoute et de conseil encadrés par des professionnels. Ils s’adressent aussi bien aux seniors qu’à leur famille et à leur entourage. »

 Logement

Le département conduit des actions d’accompagnement liées au logement et apporte un soutien à la gestion de sous-location dans le cadre du fonds de solidarité pour le logement (FSL) et du programme départemental d’insertion (PDI). L’occupation d’un logement sous-loué permet à de nombreux jeunes de trouver ou conserver un toit alors qu’ils n’offrent pas les garanties suffisantes pour accéder à un logement en tant que locataires en titre. Cette offre particulière concourt réellement à la lutte contre l’exclusion. C’est pourquoi le CD 44 attribue 31 878,00 € à l’Association pour le logement des jeunes à Châteaubriant au titre de l’accompagnement lié au logement, et 14 953,00 € pour le soutien à la gestion de sous-location (19 logements)

 Fête de la soupe

La mée ça gère : Attentif aux projets portés par les acteurs du territoire, le Département accueille nombre de manifestations sportives et culturelles sur les sites patrimoniaux, par exemple au château de Châteaubriant. L’association « La Mée ça gère » est une association d’éducation populaire, d’événementiel et d’éducation à l’environnement. Elle conduit un projet global,en développant des actions socio-culturelles dans le pays de Châteaubriant  . Par exemple l’association « La Mée ça gère » organise, depuis 2014, la fête de la soupe qui, sous le prétexte de la soupe, favorise l’échange intergénérationnel et culturel ainsi que la convivialité.

La fête de la soupe connaît un succès grandissant auprès de la population locale. Il s’agit notamment de sensibiliser les participants à une alimentation saine, locale et de saison, par la tenue du concours de « la louche d’or », où les participants peuvent goûter et élire la meilleure soupe, aux stands des soupiers inscrits. L’association prévoit des animations diverses autour de ce concours (ateliers culinaires, jeux en bois, ...).

Cette manifestation était organisée, pour les deux premières éditions, au Jardin des remparts, et pour la première fois, en 2016, au château de Châteaubriant, en tant que lieu symbolique du territoire, et permettant d’accueillir un public de plus en plus nombreux. Les éditions 2016 et 2017 au château de Châteaubriant ont connu un grand succès, puisque près de 1 200 visiteurs ont été comptabilisés chaque année entre 14 h et 21 h. L’équipe de médiation du château proposera lors de cette journée, des activités en lien avec la cuisine au Moyen-âge, l’art de la table chez les seigneurs. Cette journée contribue à renforcer les liens entre le château et son territoire, mais aussi avec les associations socioculturelles du castelbriantais et les habitants de Châteaubriant.

D’autre part, en 2018, dans le cadre du lien culture-social, il est prévu de faire participer des associations qui travaillent avec des personnes « éloignés » des sites culturels (en particulier le RAP  , relais-accueil proximité, ainsi que le groupe ressources RSA  ). Le CD44 autorise l’occupation de la cour Renaissance du Château le 27 octobre 2018.

A propos, La Mée ça gère cherche des militants pour donner un coup de main ! 06 19 29 84 91

Cinéma : 10 448 collégiens provenant de 79 collèges (58 publics et 21 privés) participent à l’opération Collège au Cinéma dont le collège Ville aux Roses et le collège Robert Schuman à Châteaubriant, et le collège privé de Derval.

 Gigalis

Gigalis  : Le Département de Loire-Atlantique est adhérent du syndicat mixte régional Gigalis depuis 2009, mais, en 2017, il a voté le principe d’un désengagement en raison d’une absence d’accord sur les conditions d’intervention de Gigalis sur les territoires.

Cette décision a permis de renouer rapidement un dialogue entre le Département et la Région. Un projet d’accord-cadre a alors été proposé par le Département à l’ensemble des parties et fait aujourd’hui l’objet d’un consensus.

1 - le Département a l’exclusivité de la desserte en réseau de fibre optique FTTH / FTTE en zones d’intervention publique, y compris en zone d’activité ;
2 - les raccordements éventuels de Gigalis, reposant uniquement sur un besoin urgent et spécifique dit FTTO nécessitent l’avis favorable préalable du Département.

Ca ne va pas faire l’affaire de la Com’Com’   de Châteaubriant-Derval qui refusait de travailler avec le Conseil Départemental dans ce domaine !


 Abeilles

En Bretagne, c’est une véritable hécatombe. On dénombre en ce printemps près de 20 000 colonies d’abeilles décimées. Des apiculteurs et apicultrices se retrouvent dans une situation particulièrement délicate.

Certains ont déjà décidé de jeter l’éponge et d’arrêter l’apiculture. D’autres sont dans une situation particulièrement précaire, notamment les plus récemment installés. Les apiculteurs de la région ont cheminé du 30 avril au 4 mai 2018 avec un convoi de ruches mortes vers la Chambre Régionale d’Agriculture de Rennes.

La solidarité est notre arme aussi nous lançons un appel aux dons avec comme objectifs principaux : d’une part aider les apiculteurs et les apicultrices les plus touchés à reconstituer leurs colonies d’abeilles. D’autre part financer des analyses que les services de l’État refusent de payer ; ces analyses permettraient de déterminer les causes de ces hécatombes.

Appel lancé par le Syndicat des Apiculteurs Professionnels de Bretagne. Pour donner c’est par ici :

voir le site association