Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Enseignement, formation > c. Collèges > Collège Schuman, Schum’Pratic et Schum’Poche

Collège Schuman, Schum’Pratic et Schum’Poche

Ecrit le 3 février 2016

Une vingtaine d’élèves, au collège Robert Schuman de Châteaubriant, ont choisi l’option ’’Découverte professionnelle’’. Ces jeunes ont constitué une mini-entreprise : ’’Schum’Pratic’’, avec une Directrice (Margaux, voir photo) ), un directeur Commercial (Emilien, assisté de Nicolas), un directeur Product (Florian), une chef Comptable (Alexia), un chargé de Marketing (Mustapha).

Le produit, les élèves l’ont défini ensemble, en cherchant, dans la vie courante, les petites choses qui les ennuient. Ils ont retenu l’idée d’un enrouleur baptisé Schum’Roule pour les fils de leur baladeur voire de leur smartphone. L’avantage : facile à fabriquer avec des perles HAMA et un fer à repasser. Facile à décorer : motifs, couleurs. Facile à personnaliser : dimensions, formes.

Schum’pratic

Tous les élèves de la classe sont producteurs. Les élèves ont préparé des lettres de motivation et CV pour postuler sur plusieurs postes qui les intéressaient. Le recrutement a été réalisé avec Adecco, partenaire de EPA pour les mini-entreprises.

Il y a, autour de la production, toute une réflexion sur les aspects commerciaux, financiers, réglementaires. L’occasion de comprendre l’utilité du calcul et d’un tableur, de savoir fabriquer un document de présentation (sans faute d’orthographe !) lisible et attrayant, un site internet, de rencontrer des journalistes et des distributeurs, d’argumenter, de savoir vendre et s’adapter aux besoins des clients.

Melvin, [Mme Schumacher], Alexia, Nicolas (et, devant : Florian, Mustapha, Emilien)

La mini-entreprise est soutenue par EPA (Entreprendre Pour Apprendre), et accompagnée par C. Renaudeau d’EPA, leurs professeurs, M. Hamon et Mme Schumacher et un parrain professionnel, M. Yvrenogeau.

Les jeunes ont pris un rendez-vous à la banque pour ouvrir un compte avec le budget qui leur a été alloué sous forme d’avance remboursable. Ils comptent bien que les ventes leur assurent une certaine marge de manœuvre.

Schum’roule

Prix de vente des objets 2 € ou 4 € ou davantage si fabrication à la demande.

Renseignements 
ou site internet
ou SchumPratic@gmail.com


Ecrit le 8 février 2017

Comment trouver le nom d’un objet en y évoquant le nom du collège Robert Schuman. L’an dernier c’était Schum’roule, cette année c’est Schum’Pochet ! On plutôt, comme disent les jeunes, c’est « Schumkeylight » ! On se demande pourquoi les enseignants laissent utiliser des expressions pseudo-anglaises qui n’apportent rien ! Mais, bon … Donc un groupe de garçons et filles, dans une classe de 3e, ont constitué une micro-entreprise qui projette de fabriquer des pochettes en tissu recyclé, décorées de pâte phosphorescente. « Grâce à ce porte-clé vous ne grifferez pas votre téléphone et tous les bénéfices seront reversés à une association ». Contact : 02 40 81 14 35.

Une partie de l’équipe dirigeante de la micro-entreprise du collège Schuman

Photo : Deux sympathiques élèves de 6e guidaient les nombreux visiteurs, lors des Portes Ouvertes du Collège


Ecrit le 5 avril 2017

 Entreprendre pour apprendre

24 mars Nozay, sur le parking du Super U, des jeunes distribuent des tracts, ils accrochent, ils incitent à aller visiter la galerie et les travaux des mini-entreprises. En entant dans la galerie, le visiteur est aussitôt happé : les mini-entrepreneurs sont bien entreprenants, prêts à expliquer le service qu’apporte le produit, innovant, qu’ils ont fabriqué. Le collège privé de Nozay présente Jo le berlingot, le collège privé de Derval a réalisé sacs de plage, bracelets, colliers en tissu Wax. Au lycée de l’Erdre à Nort, ils ont eu l’idée d’un Port’Bigo pour porter le téléphone en cours de rechargement. Le collège Marcelle Baron à Héric offre des guirlandes écolo-originales, faites avec des boites à œufs et des capsules de café rouges ou dorées, avec ou sans trous. Le lycée Saint-Stan à Nantes a cousu de grands vide-poches en lin. Le lycée St Clair de Blain propose des bocaux de verre avec les ingrédients et la recette pour faire des cookies à la maison. Le Lycée de l’Erdre, encore lui, a pensé aux douleurs cervicales et propose des coussins imprégnés d’huile essentielle de lavande.

 Des guirlandes écolo-originales

Guirlandes

Dommage que ces jeunes éprouvent le besoin de donner des noms anglais à leurs mini-entreprises. Comment les enseignants peuvent-ils laisser faire cela ?

Pour les jeunes entrepreneurs, cette découverte est un plaisir, le plaisir d’être acteur, d’imaginer un produit (et on constate qu’il y a des idées originales), de chercher les matériaux, de réaliser quelque chose de beau, d’utile, d’en assurer la promotion et la vente. Les fonds récoltés vont aider à payer un voyage de classe pour les uns, ou participer à l’action de mécénat chirurgie cardiaque ou soutenir une association d’aide aux femmes du Togo.

Le Salon Régional des Mini Entreprises-EPA aura lieu le mardi 23 mai prochain à Châteaubriant, à la Halle de Béré  , avant la finale nationale de Paris début juillet.

 Tissu Wax

Tki-Wax

L’organisation PAHCS (Programme d’Aide Humanitaire aux Cas Sociaux), travaille à la promotion des droits des personnes en situation difficile (personnes vivant avec un handicap et cas sociaux) au Togo. Il soutient financièrement l’éducation, la scolarisation et la formation professionnelle des jeunes en situation difficile (filles comme garçons).

Le tissu Wax est un textile de coton ayant reçu sur les deux faces un cirage lui conférant des propriétés hydrophobes. Les cires utilisées sont colorées et forment des motifs qui varient à l’infini dans une recherche esthétique. [La cire est de nos jours remplacée par de la résine ou de la colle amidonnée].

Les motifs sont variés à l’infini. L’usine Vlisco en a plus de 300 000 modèles, qui peuvent représenter plein de choses, le sac de Michele Obama ou même le buste du pape Jean Paul II ! Les tissus peuvent aussi être un véritable langage pour les femmes :
« Tu sors, je sors » : mari, attention à toi, si tu es infidèle, je le serai aussi.
– « genito » : j’aime les hommes jeunes.
– « feuilles de gombo » : je suis une femme sage, qui a beaucoup épargné.
On a pu parler, à ce sujet, de « paroles de pagne »

En tout cas, bravo aux mini-entreprises !

BP