Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN 2018-2019 CCN > Conseil communautaire du 26 septembre 2018

Conseil communautaire du 26 septembre 2018

Ecrit le 10 octobre 2018

La séance a commencé par la pésentation de Jean-Paul Moulin, qui remplace Géraldine Tessier au secteur économie.

Puis Atlantic’Eau a présenté son rapport sur le prix de l’eau. C’est ainsi qu’on a appris, à Nozay, que Châteaubriant va adhérer à ce syndicat qui compte 243 000 abonnés et gère les ressources en eau de La Loire, le marais de Mazerolles, les captages de Nort sur Erdre et Saffré. Pour ce syndicat, l’année 2017 a été chaude et sèche, les nappes d’eau très basses, y compris chez les particuliers. La consommation d’eau a augmenté globalement de 5 % mais de 22 % dans les herbages. Des bornes de puisage ont été installées dans diverses communes pour empêcher les prélèvements sauvages.

Modification des statuts de la Com’ Com’ : les élus choisissent de s’engager dans la préparation d’un PLUI Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, de prendre en charge le versement de la contribution au syndicat départemental d’incendie et de secours, de gérer les transports scolaires vers les équipements sportifs intercommunaux.

Ils décident aussi de développer les modes de déplacements alternatifs à l’autosolisme. [Le savez-vous ? L’autosolisme désigne le fait pour un automobiliste d’être seul dans son véhicule].

Treffieux : la commune de Treffieux a sollicité la Com’Com’   au sujet du projet de zone d’activité prévue au nord du bourg de Treffieux, adjacent au giratoire de la déviation. La commune aurait souhaité que la Com’Com’   s’engage à réaliser le barreau routier nécessaire. Mais la Com’Com’   refuse, tout en affirmant l’intérêt de cette zone d’activité et en envisageant d’étudier la possibilité d’engager des travaux d’accès à la zone d’activité, via un embranchement direct sur le giratoire de la déviation.

Le Plan local d’Urbanisme est soumis à enquête publique entre le 9 octobre et le 9 novembre. Il y a toujours une divergence entre la commune et les services de l’Etat au sujet de la densification de trois grands villages, proches du bourg, et qui sont devenus des quartiers résidentiels, car il n’y a plus d’exploitations agricoles professionnelles dans ces villages. Il s’agit des Bordeaux, de la Morlais et de Fresnay.

Service public d’élimination des déchets
Depuis la mise en place de la collecte des ordures ménagères résiduelles une fois tous les 15 jours en janvier 2017, on note une baisse modérée des coûts (48 125 € en année pleine). Avec la collecte sélective, le territoire a réussi à faire baisser le poids des déchets ménagers : 99 kg/habitant pour la Com’Com’   de Nozay, pour une moyenne départementale de 195 et une moyenne nationale de 269.

Deux points négatifs cependant : le « taux de refus » des emballages qui est de plus de 30% et la persistance des dépôts sauvages, notamment au pied des colonnes de tri.