Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN 2018-2019 CCN > La maison d’Hipollène

La maison d’Hipollène

Ecrit le 17 octobre 2018

Qui c’est Hipollène ? Hipollène, (avec un seul P et deux L), est un personnage de l’album « L’arbre sans fin » de Claude Ponti, artiste écrivain, conteur et illustrateur connu pour ses histoires d’une imagination débordante et tellement chaleureuse. Ce livre raconte le quotidien d’Hipollène qui grandit petit à petit au fil d’évènements près d’un arbre ressemblant étonnamment au Frêne majestueux de la prairie du château de Saffré ! Tout y est ! Claude Ponti, sollicité par courriel, a accepté que le nom de son personnage soit utilisé pour le tout nouveau Multi-Accueil de Saffré.

A Saffré, en 1995 l’accroissement naturel était négatif (c’est-à-dire un nombre de décès supérieur aux naissances), mais depuis, chaque année (avec un record en 2008 !), de nombreux enfants voient le jour, et la commune connait une dynamique démographique continue. La commune compte de nombreuses assistantes maternelles et la halte d’enfants, Saffré, Tout Petits, 80 m2, était devenue trop exiguë. Un tout nouvel équipement, la maison d’Hipollène, a été édifié dans la prairie du château, à proximité de la médiathèque   et de l’école Jacques Prévert, du Bois de la Bottine et de jardin de SaffréJoli. On y accède en traversant un village retraite auquel il apporte les rires des enfants.

Sur 311 m2 de bâtiment, 8 professionnels se relaient pour assurer l’amplitude horaire, 18 enfants peuvent être accueillis en simultané. Cela représente environ 80 familles bénéficiaires.

Dortoir pour les petits, possibilité de langer les enfants, fauteuil spécial pour allaitement maternel, salles de jeux, coins tranquilles … l’équipement offre tout cela.

La Maison d’Hipollène peut s’adapter aux nouveaux rythmes de vie et de travail de familles, puisqu’elle propose des accueils réguliers, occasionnels ou d’urgence,
toute la semaine ou seulement un jour… les spécificités et besoins de chaque famille sont pris en compte.

L’équipe organise des accueils en âges mélangés qui permet de regrouper les enfants quel que soit leur développement. Cela apporte ainsi de l’émulation positive aux tout petits et l’apprentissage du respect de l’autre aux plus grands. De plus, Dans un souci de mutualisation, une salle de réunions de 50 m2 est ouverte sur le quartier, elle est également accessible aux parents, ainsi qu’aux assistantes maternelles du territoire. Conçue pour être indépendante en fonctionnement, elle permettra d’accueillir les matinées d’éveil dans de bonnes conditions, de proposer des animations culturelles liées à la petite enfance, de servir de ludothèque, ce ne sont pas les idées qui manquent !

L’investissement travaux représente 630 000 € et 40 000 € d’équipement intérieur, le tout subventionné à près de 70%.

  L’auditoire

Saffré comportait, non loin du château, un chef d’œuvre en péril : l’auditoire. La porte monumentale qui datait de 1775, a été commandée par Etienne O’Riordan, armateur nantais d’origine irlandaise (qui avait acheté le château de Saffré en 1752 au Marquis de Crux) est enfin restaurée. Taille de pierres, charpente, couverture, tout a été refait. La nouvelle façade est en tous points identique à celle d’origine, dont le tuffeau a pourtant dû être remplacé dans sa quasitotalité.

 Une voiture volante

A Abbaretz, un habitant a vu une voiture volante, dans laquelle il a cru reconnaître son maire.

La nouvelle s’est vite propagée, la rumeur était née. Dans le cadre d’une résidence de journaliste, les élèves de CM1-CM2 de Madame Lorgeoux de l’école Louis Davy ont réalisé un tuto sur la propagation des infox. Suivez ce lien
voir le site youtu.be

 Paris-Bénarès

10 ans déjà ! En 2008, avec la fabrication de la première marionnette « Oisoh », la compagnie Paris Bénarès, comme une invitation au voyage, voyait le jour. Arrivaient ensuite « Châmoh », marionnette construite à Blain chez Bulles de zinc puis les « Vaches sacrées », mises bas à Puceul. Depuis 2012, la compagnie a posé ses valises à Puceul et y continue son aventure spectaculaire. Contact :
09 80 96 41 61