Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Du côté de Nozay

Du côté de Nozay

Ecrit le 9 janvier 2019

 Ouest-go

Depuis près de 15 ans les collectivités du Grand-Ouest déploient avec succès une politique de promotion et de développement du covoiturage de proximité reposant sur la création d’aires de covoiturage, la promotion et l’animation de la pratique du covoiturage et la mise à disposition de plates-formes internet de mise en relation à destination des covoitureurs.

Cependant le covoiturage de proximité, est loin d’avoir atteint tout son potentiel. C’est dans cette perspective que s’inscrit le projet Ouestgo, plate-forme d’animation et de mise en relation à l’échelle géographique de la Bretagne et des Pays de Loire pour le covoiturage de proximité.

La plateforme Ouestgo est publique, mutualisée sur le grand ouest, gratuite pour les utilisateurs, conçue autour de fonctionnalités de réseau social, pensée comme un outil d’animation pour les collectivités et développée sous licence libre et interopérable.

L’adhésion annuelle, à la charge de la communauté de communes de Nozay est de 750 € TTC.
Contact : voir le site ouestgo

 Habitat innovant

La Com’Com’   de Nozay a un projet multisites d’habitat innovant : « Réinventer la région de Nozay ». Le marché est confié à l’Atelier Georges, Cabinet d’urbanisme et de paysage basé à Paris et lauréat du Palmarès des Jeunes Urbanistes en 2014.

 Précarité énergétique

La Com’Com’   de Nozay a décidé, en janvier 2010, d’élaborer un Plan Local de l’Habitat (PLH). Le diagnostic a identifié la nécessité de mettre en place un dispositif d’amélioration de l’habitat ancien. Ainsi, deux Programmes d’Intérêt Général (PIG) de lutte contre la précarité énergétique et de maintien à domicile ont vu le jour successivement. Au regard des demandes sans cesse croissantes, et en raison d’une politique volontariste d’aide à l’habitat privé, les élus souhaitent accentuer l’effort par la mise en place d’un troisième PIG pour la période 2019-2020-2021.

 Politique locale du commerce

Les Com’Com’   avaient jusqu’au 31 décembre 2018 pour définir les actions d’intérêt communautaire en matière de commerce et celles qui relèvent de la responsabilité communale. La Com’Com’   a décidé de prendre :
- l’observation des dynamiques commerciales par la mise en place d’un outil intercommunal.
- l’animation et la mise en réseau des commerçants du territoire intercommunal,
- le soutien à la création d’une association intercommunale en complément de l’action des associations communales.
- le soutien à la création d’une association intercommunale des commerçants.
- l’adaptation des commerçants aux nouveaux modes de communication.

Les autres actions restent de compétence communale.

 Circulation ou sécurité

Une nouvelle entreprise pour la Com’Com’   de Nozay : ça ne court pas les routes ! Alors, quand il y en a une et qu’elle a des exigences, il faut bien en passer par là ! Sur la nouvelle ZAC de Puceul-La Grigonnais, une entreprise a déclaré vouloir acheter un terrain de 38 000 m2 mais la parcelle est traversée par la voie communale n°104 que convoite l’entreprise. Cette voie est utilisée par les riverains comme voie de desserte du territoire communal, permettant de rejoindre la Grigonnais et la nationale 171.

Pour remplacer cette voie, la Com’Com’   doit proposer une voie de substitution. L’enquête publique a été favorable mais les habitants demandent qu’il n’y ait pas de restriction d’accès, comme c’est le cas actuellement la nuit, le dimanche et jours fériés, à la demande des entreprises pour assurer la sécurité de la zone.

Le bureau communautaire et le groupe de travail économie-agriculture sont bien ennuyés. D’un côté ils comprennent la volonté des riverains de pouvoir circuler à toute heure et sans contrainte, et de l’autre ils sont soucieux de pouvoir apporter une garantie de sécurité aux entreprises dans les parcs d’activité ! Cornélien. Que faire ?

Finalement le Conseil a décidé de lever toute restriction d’horaire d’accès … mais le vote s’est fait avec quasiment 50 % d’abstentions.

 Enfance-jeunesse

Les CAF (Caisses d’allocations familiales) sont nées de la volonté d’apporter une aide à toutes les familles dans leur diversité tout en accompagnant les mutations de la société. Les CAF proposent plusieurs dispositifs aux collectivités pour les accompagner dans la mise en œuvre de leurs politiques publiques. Un Contrat Enfance Jeunesse sera signé avec la Com’Com’   de Nozay pour 2019-2021 :
- maintenir les services existants notamment le Relais Petite Enfance, le Lieu d’Accueil Enfant Parent, les accueils de Loisirs sans hébergement, les formations mutualisées BAFA.
- développer les capacités d’accueil de la Maison d’Hipollène (20 places au lieu de 18)
- et de nouvelles actions : la coordination Parentalité Petite Enfance et la création d’une ludothèque.

Les élus souhaitent favoriser la relation parents-écoles, offrir un temps privilégié aux enfants de 6-11 et à leurs parents pour renforcer le lien entre eux et la rencontre entre parents. Même chose pour les adolescents et leurs parents.

La Com’Com’   lance un appel à projets dans ce sens, en prenant en compte toutes les parentalités (mono-parents, co-parentalité, parentalité inter-culturelle). La place du père doit être confortée. La démarche du « aller vers » les publics les plus éloignés et les plus vulnérables est encouragée.

 Réseau Lecture

Deux médiathèques existent dans la Com’Com’   de Nozay : Tournepage à Nozay et Le Château à Saffré . Et cinq bibliothèques : La Mine du Livre à Abbaretz, Le Cirque des Pages à La Grigonnais, Au Puits du Livre à Puceul, L’Arbre aux Livres à Treffieux et La Grange aux Livres à Vay.