Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCCD 2017 > SCOT : orientations pour l’économie

SCOT : orientations pour l’économie

Ecrit le 27 septembre 2017

La seconde réunion publique du SCOT   portera sur le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD). Organisée par la Communauté de Communes Châteaubriant-Derval, elle se tiendra le mercredi 27 septembre 2017 à 20h15 à la salle municipale (face au lycée agricole) 48 rue de Rennes à Derval.

Elle comprendra une présentation synthétique du Projet d’Aménagement et de Développement Durables du territoire (PADD) qui va fixer les objectifs des politiques publiques sur les 20 prochaines années sur le territoire de la Communauté de Communes Châteaubriant-Derval, et des ateliers participatifs où les habitants seront invités à dessiner sur des cartes les bassins de vie de proximité qui reflètent leurs pratiques et leurs attentes.

 Industrie et artisanat

La dernière réunion de préparation a eu lieu le 14 septembre et a porté sur l’économie : industrie, commerce.

Les zones d’accueil des entreprises sont principalement situées autour de Châteaubriant et de Derval. En rouge les surfaces occupées. En vert les surfaces libres.

Les vocations de ces zones sont diverses :
- industrie, flèche violette, autour de Châteaubriant
- artisanat, triangle vert, essentiellement au sud de Châteaubriant
- mixte, étoile violette.

On distingue trois niveaux :
- les zones majeures, en général plus de 10 ha, avec des parcelles supérieures à 10 000 m2 et accueillant de grandes unités industrelles et nombre de PME/PMI. On en compte 5 autour de Châteaubriant et 3 autour de Derval.
-  les zones structurantes, globalement proches de 5 ha avec des parcelles moyennes de 5000 m2. On en compte 7.
- les zones de proximité, globalement inférieures à 3 ha, avec des parcelles de petite taille, accueillant principalement des entreprises artisanales. On en compte 14.

Les grandes orientations proposées sont :
- organiser et programmer l’offre foncière, existante et future, pour assurer un développement adapté des entreprises et une implantation de nouvelles structures.
- aménager les zones d’accueil des entreprises dans une logique de mutualisation et d’adaptabilité.
- limiter les conflits d’usage entre les activités incompatibles et permettre leur mixité dans les autres cas.
- limiter les déplacements domicile-travail.

 Commerce

Il y a un commerce dans presque toutes les communes et, en même temps, une soixantaine de cellules commerciales vacantes : 36 à Châteaubriant, 6 à Derval et 19 autres.

Celules commerciales vacantes

Il importe de revitaliser les centralités, de conserver les commerces de proximité, de limiter la périphérisation des structures commerciales.
- Répondre aux besoins des habitants et diversifier l’offre commerciale.
- Mais aussi affirmer le rôle complémentaire des circuits alternatifs dans le maintien d’une offre alimentaire de première nécessité dans les communes moins peuplées, par un travail sur la valorisation des producteurs locaux.
- Etudier la capacité à conforter l’activité des espaces commerciaux face au commerce sur internet.

Le cabinet d’études suggère aussi d’encourager le développement des activités ludiques, culturelles et touristiques sur le territoire [ce qui, là encore, est lié aux questions de mobilité], et accompagner le déploiement des communications électroniques sur le territoire.

Quelle organisation territoriale ? Le cabinet d’études fait deux nouvelles propositions :

1) deux secteurs principaux, Châteaubriant et Derval et six secteurs-relais.
2) quatre secteurs.
Voir le site scot-cd