Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCCD 2017 > 130 idées récoltées, rendez-vous le 25

130 idées récoltées, rendez-vous le 25

Ecrit le 28 octobre 2017

Ah ! Enfin ! Cette fois les citoyens de la Com’Com’   Châteaubriant-Derval ont été appelés à donner leur avis. Cela s’est passé les 7 et 9 octobre 2017 dans le cadre de la préparation du PCAET : Plan Climat Air Energie Territorial. Quelques personnes ont fait les deux soirées mais on peut estimer qu’une soixantaine de personnes ont donné leur avis sur les thèmes : habitat, alimentation, achats, mobilité, services à la population, ressources naturelles, déchets, travail. La liste des propositions est consultable ici :

voir le site 130_propositions_pcaet.xlsx

Le Conseil de Développement a organisé un atelier participatif ouvert à toutes les personnes intéressées, autour de trois thèmes : Se nourrir, Habiter, Consommer. Des inscriptions en ligne avec choix de l’atelier ont été organisées. Un lien vers un outil collaboratif « framacalc » a été proposé pour permettre aux participants d’organiser eux-mêmes leur covoiturage, jusqu’à Saint Vincent des Landes. Cela a très bien fonctionné.

A la manière d’un jeu de plateau, cet exercice d’intelligence collective s’est construit autour de six tables. «  Nous avions réalisé « des cartes de jeu » avec des initiatives du territoire, répondant à la question posée et susceptibles de lancer et d’orienter le débat. Chaque table devait construire de nouvelles cartes, proposant ainsi des initiatives existantes ou à développer. Pour la convivialité, sur chaque table étaient proposés pain, pâtés, fromage, jus de pomme... produits localement. Chaque membre du Comité de pilotage avait pour mission d’animer une table et d’être garant des « règles du jeu  ». La réunion s’est composée d’un temps d’échanges et de réflexions d’une heure, suivi d’un temps de restitution de 5 minutes par table, pour porter à connaissance de l’assemblée, les propositions de chacun » dit le Conseil de Développement.

Il nous est impossible de tout reprendre ici, cette semaine. Le texte complet peut être consulté ici :
voir le site idees-cd.pdf

 Se nourrir

Voici les initiatives proposées pour... se nourrir

- Encourager et promouvoir le « Consommer local », à travers des initiatives comme les AMAP, la « ruche qui dit oui » ou des épiceries solidaires , avec des circuits courts,
- Penser à mettre en place un marché à des horaires qui correspondent aux personnes q ui travaillent (fin de journée),
- Inciter les commerces de proximité, l’épicerie de la commune, à être un véritable point de vente pour les producteurs locaux. L’exemple du « Panier Marsacais » à Marsac sur Don est une initiative   citoyenne très intéressante et dont il faut s’inspirer.

- Apprendre à cuisiner, éduquer au goût et à l’alimentation, à faire un potager, faire connaitre les produits de saison,
- Développer des ateliers de cuisine pour les enfants et/ou parents/enfants, [Ndlr : le RAP   le fait très bien].
- Créer un rucher-école (projet aux forges de Moisdon La Rivière)
- Valoriser et faire connaitre les espèces locales - Œuvrer à la sauvegarde des variétés anciennes (exemple du verger conser-vatoire de Nort sur Erdre) et sensibiliser à ces espèces locales, plus résistantes car mieux adaptées au territoire.
- Développer des jardins partagés qui favorisent le lien social.
- Encourager la restauration collective à se fournir en produits locaux, biologiques ou non.
- Former les cuisiniers à des pratiques différentes.

 Zoom sur... Le Panier Marsacais

Il s’agit d’une initiative   menée par un groupe d’habitants souhaitant consommer des produits de qualité et de saison tout en faisant vivre l’épicerie de la commune. Une distribution de paniers contenant différents produits locaux issus de l’agri-culture durable, socialement équitable et écologiquement saine, a été mise en place. Devant le succès de la distribution, une association a été créée en juin 2015 : « Le panier Marsacais » Au delà de son objectif premier, l’association souhaite également favoriser les échanges entre les différents acteurs qui la constituent, établir un lien social autour de l’alimentation saine mais aussi proposer un mode de consommation souple dans la périodicité et dans le choix des produits.

Comment ça marche ?
Les adhérents, moyennant une cotisation annuelle de 15€, peuvent composer leur panier directement sur le site internet à partir du samedi et ce jusqu’au lundi soir. Leur panier est ensuite disponible à l’épicerie du Don le jeudi suivant entre 16h30 et 19h30.
Source :voir le site lepaniermarsacais

 Consommer

- Créer une boutique de créateurs et du faire soi-même , un espace commercial qui mettrait en scène des objets réparés, recyclés, en leur donnant une seconde vie. Il pourrait y avoir des liens à imaginer avec la recyclerie, l’outil en main , l’ESAT  , l’ACPM   Cela permettrait de redynamiser le centre-ville et de consommer différemment.
- Recenser tous les lieux qui collectent et vendent des vêtements d’occasion, notamment les vestiaires caritatifs, pour donner de la lisibilité à l’offre. Elargir la collecte.
- Constituer une « CUMA d’habitants » pour partager des objets entre voisins, tels un broyeur, un scarificateur...
- Valoriser les tailles de haies bocagères comme ressource en énergie - Mettre en place des éoliennes par quartier ou hameau - Rénover les fours à pain dans les villages ou hameaux

  Zoom sur ... Les boutiques éphémères à Fougères

Installées dans le centre-ville dans le cadre du plan de revitalisation des commerces, elles sont cinq à avoir ouvert leurs portes au public... et aux artistes grâce à un partenariat Ville, CCI, Pays touristique du pays de Fougères, pour une durée de trois à six mois. Elles accueillent des artisans, venus présenter leurs créations de vêtements, bijoux, et autres peintures. Les créateurs doivent générer suffisamment de chiffre d’affaires pour payer leur moitié de loyer. L’autre est financée par la Ville, qui espère inciter les habitants à effectuer leurs achats en centre-ville. Outre le souhait d’assurer la viabilité des commerces, l’initiative   prend également une dimension humaine. «  Nous avons été séduits par les liens qui se créent entre nous tous, et puis c’est important d’avoir une vitrine pour se faire connaître » confient Elodie Nicolas, graveuse, et Laurent Girard, photographe et sculpteur.

 On choisit quoi ?

La réunion publique n°2 du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET), organisée par la Communauté de Communes Châteaubriant-Derval, se tiendra mercredi 25 octobre 2017 à 20h15 à la salle municipale (face au lycée agricole) 48 rue de Rennes à Derval. Elle aura pour objet de sélectionner et préciser les actions à inscrire dans le programme du Plan Climat pour la période 2018-2023 à partir des idées récoltées ci-dessus.