Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Législatives > Législatives 2017 > Législatives 2017, résultats du premier tour

Législatives 2017, résultats du premier tour

Ecrit le 12 juin 2017

 Résultats

Résultats du premier tour des Législatives, dans les bureaux de vote de Châteaubriant, ce 11 juin 2017 :

Législatives, 11 mai 2017
Résultats des bureaux de vote de la ville de Châteaubriant

Résultats sixième circonscription de Loire-Atlantique :
– Bruno Chevalier (MRC + PCF)  : 655 voix
– Brigittte Nédélec (FN  )  : 5 743
– Brigitte Maillet (France Insoumise)  : 8 156
– Jacky Flippot (Parti Breton)  : 748
– Sandra Bureau (Divers Droite)  : 1 445
– Marie-Louise Dupas (Lutte Ouvrière)  : 551
– Yves Daniel (République en Marche)  : 22 921
– Alain Hunault (LR-UDI)  : 12 400
– Gérard Poisson (PS-EELV)  : 3 308
– Florence Thomas (Union Républicaine)  : 309
– Antoine Lépine (Nous Citoyens)  : 593
-  Anne Cadorel-Quetier (Régionaliste)  : 578

Inscrits : 110 233
Votants : 59 017 - 53,54 %
Abstentions : 51 216 soit 46,46 %
Suffrages exprimés : 57 407

Législatives 11 juin 2017
Résultats dans le Pays de Châteaubriant

Dans cette circonscription que la Droite estimait gagnable, c’est Yves Daniel qui arrive largement en tête avec 39,93 % des suffrages exprimés (22 921 voix). Il devance Alain Hunault qui ne recueille, lui, que 21,6 % (12 400 voix), même pas 12,5 % des électeurs inscrits. Une différence énorme !

Le résultat de Châteaubriant est intéressant puisque Alain Hunault est le maire de cette commune : il ne recueille que 61 voix de plus qu’Yves Daniel, en étant mis en minorité dans trois bureaux de vote sur six. C’est pour lui, et son équipe municipale, un revers cuisant ! Lui qui se voyait député, il est maintenant … dépité ! Et nous en sommes bien contents.

Ce piètre résultat s’est accentué du côté d’Ancenis où la mobilisation pour Yves Daniel a été forte : on a vu par exemple 15 maires se déclarer pour lui dans un communiqué commun.

Pour le Pays de Châteaubriant   (33 communes), Yves Daniel est en tête dans 26 communes sur 33 et a recueilli 37,8 % des suffrages exprimés, ne laissant que 28 % à Alain Hunault qui ne conserve son « emprise » que sur l’ex-canton de St Julien de Vouvantes, le plus défavorisé du secteur.

Dans la Com’Com’   de Châteaubriant-Derval, Alain Hunault ne récolte que 5319 voix alors qu’Yves Daniel fait 6463 voix. Même dans la Com’Com’   du Castelbriantais, dont Hunault est le président depuis 2001, Yves Daniel fait 4781 voix laissant 4281 voix à A.Hunault. Dans la circonscription Yves Daniel est en tête dans 61 communes sur 68.

 Communiqués

Le mouvement « Ensemble ! Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire », membre du Front de gauche, déclare : « Il faut maintenant faire élire le maximum de députés insoumis, communistes, réellement de gauche et écologistes... Il faut rassembler toutes les forces pour cela. Partout où c’est possible, il faut battre les candidat-es de droite et de la République En Marche ou se réclamant de la majorité présidentielle ».
Sauf que, nous, à Châteaubriant, nous espérons très vivement être débarrassés d’Alain Hunault.

Michelle Meunier, sénatrice, déclare : « À nouveau, le vainqueur de ce premier tour est l’abstention. Les Français.e.s marquent leur doute leur incertitude, leur désorientation face à un débat où beaucoup à droite comme à gauche n’ont pas clairement indiqué leurs positions. Au-delà de ce constat sur le fonctionnement de notre démocratie, les premiers résultats affichent clairement la défaite de la majorité socialiste. Éliminé.e.s de presque tous les seconds tours, nous sommes sous le choc ».

« Un raz-de-marée En Marche est prévisible à l’issue du second tour : comme sénatrice, je continuerai de porter les valeurs d’égalité, de solidarité. Les plus démuni.e.s méritent d’être représenté.e.s et défendu.e.s. C’est donc avec la plus grande vigilance que j’examinerai, loi après loi, chacune des orientations que soumettra le gouvernement au Parlement »

Philippe Grosvalet, président du Conseil Départemental, : « Ce raz-de-marée traduit un vote national qui écrase les enjeux locaux avec cette forme d’ingratitude qui fait que, malgré un travail extraordinaire, des députés sortants comme Dominique Raimbourg, Monique Rabin ou Karine Daniel sont éliminés dès le premier tour. Ces résultats doivent nous pousser à repenser la maison socialiste (…) Le socialisme s’ancre dans l’histoire de l’humanité et a permis les progrès humains et démocratiques qui ont fait avancer la France. Le socialisme est indispensable à l’avenir de notre pays ».


Ecrit le 12 juin 2017

 Abstentions

Aux élections législatives du 11 juin 2017, l’abstention a encore battu des records : 46,46 % dans la sixième circonscription Châteaubriant-Ancenis, et environ 51 % dans la France entière. Cela pose question, non pas en termes de « devoir électoral » mais en termes d’implication des citoyens dans ce qui les concerne. Que ce soit pour les élections, ou la vie associative, ou les choix locaux, ou même les fêtes locales, le désintérêt des citoyens est manifeste. Chacun dans sa bulle et que les autres se débrouillent avec leurs soucis. Ainsi, il peut arriver n’importe quoi, et jusqu’au pire.


Mis en ligne le 14 juin 2017

Nous avons reçu des communiqués, trop tard pour la parution-papier du 12 juin.
Nous les publions donc ici ci-dessous.

 Association La Voie Citoyenne

L’association La Voie Citoyenne déclare : « Le résultat du 1er tour des élections législatives fait clairement apparaître une volonté des électeurs de faire de la politique autrement. Nous attendons la mise en place des comités citoyens annoncés par Yves Daniel pour nous y impliquer et proposer des solutions en accord avec nos valeurs de solidarité, de respect des différences et de transformation écologique de la société. »

 France Insoumise

Brigitte Maillet, Juliette Coanet et toute l’équipe de la France Insoumise de la sixième circonscription remercient les 8156 personnes qui ont apporté leur voix à une candidature qui proposait une alternative crédible aux politiques néo-libérales destructrices qui vont déferler maintenant en commençant par la réforme du code du travail par ordonnance, puis celles de l’assurance chômage et des systèmes de retraite. Jamais encore on n’avait vu les médias s’impliquer aussi totalement dans la défense d’un clan et d’un système où le mode électoral permet à un parti de rafler la quasi-totalité des circonscriptions. Ce système électoral qui fait la part belle à l’élection présidentielle explique également le taux d’abstention massif et inégalé à des législatives. Nous dénonçons aussi le fait que de nombreux électeurs ont reçu dans leurs enveloppes des professions de foi des candidats de la France Insoumise d’une autre circonscription.

Malgré ces difficultés, Brigitte Maillet, candidate de la France Insoumise et de son programme « L’avenir en Commun » arrive en troisième position sur la circonscription et recueille 14,21% des suffrages. Quatre candidats FI seront présents au second tour en Loire-Atlantique, nous appelons les électrices et électeurs concerné-e-s à se mobiliser pour faire élire des députés qui seront les fers de lance de l’opposition, sans laquelle la démocratie n’existe pas. Ces élections législatives montrent qu’il existe une base solide pour construire un modèle de société alternatif à ce que nous promet le gouvernement Macron. La France Insoumise est dorénavant la principale force de Gauche et la seule à représenter une opposition crédible.

En ce qui concerne la 6e circonscription, entre l’héritier de la dynastie qui domine la région castelbriantaise depuis plus d’un demi-siècle et le nouveau courtisan local du roi Macron, il n’y a pas lieu de choisir. Il faut se préparer à résister dans les entreprises, dans la rue, dans nos communes et sur nos territoires aux politiques de régression des droits qui se préparent. Nous donnons d’ores et déjà rendez-vous au 8 et 9 juillet à Notre Dame des Landes pour continuer la lutte.