Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCCD 2017 > Pré-diagnostic Climat Air Energie

Pré-diagnostic Climat Air Energie

Ecrit le 17 mai 2017

Un Pré-diagnostic Climat Air Energie Châteaubriant – Derval a été présenté le jeudi 16 février 2017 à la commission environnement de la Communauté de Communes Châteaubriant-Derval.

Le PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial) s’inscrit dans la politique internationale et nationale de lutte contre le réchauffement climatique.

La politique énergétique nationale veut :

– Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % entre 1990 et 2030 et diviser par quatre ces émissions entre 1990 et 2050,
– Réduire la consommation énergétique finale de 30 % en 2030 et de 50 % en 2050 par rapport à 2012,
– Réduire la consommation énergétique primaire des énergies fossiles de 30 % en 2030 par rapport à 2012,
– Porter la part des énergies renouvelables à 23 % de la consommation finale brute d’énergie en 2020, et 32 % en 2030.

En 2030, les énergies renouvelables devront représenter 40 % de la production d’électricité, 38 % de la consommation finale de chaleur, 15 % de la consommation finale de carburant et 10 % de la consommation de gaz.

Mais aussi :

– Réduire la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50 % à l’horizon 2025,
– Réduire les émissions de polluants atmosphériques, à l’exclusion des émissions de méthane entérique naturellement produites par l’élevage des ruminants,
– Disposer d’un parc immobilier rénové en bâtiment basse consommation ou assimilé à l’horizon 2050,
– Multiplier par 5 la quantité de chaleur et de froid renouvelables et de récupération livrée par les réseaux de chaleur et de froid à l’horizon 2030.

 Etapes du PCAET

Le PCAET est l’outil opérationnel de coordination de la transition énergétique sur le territoire. Il définit une trajectoire et un programme d’actions pour atteindre les objectifs nationaux avec une évaluation des résultats tous les 3 et 6 ans.

Le PCAET de Châteaubriant-Derval a deux objectifs  :

– Faire de la transition énergétique une opportunité pour tous les acteurs du territoire pour : l’optimisation budgétaire, l’attractivité économique, la qualité de vie
– Agir non seulement sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et des consommations énergétiques, mais également sur l’adaptation du territoire aux effets du changement climatique afin d’en diminuer la vulnérabilité.

Les étapes : le diagnostic, la concertation, l’élaboration du plan d’actions à mettre en œuvre par les collectivités et les acteurs socio-économiques.

 Consommation d’énergie

Le territoire de Châteaubriant-Derval a besoin de 1 526 Gwh/an – 41 % pour l’industrie, 24 % pour le transport routier, 21 % pour le résidentiel, 8 % pour le secteur tertiaire et 6 % pour l’agriculture.

Le poids de l’industrie et de l’agriculture est plus marqué qu’en Loire-Atlantique et en Pays de Loire.

Consommation d’énergie

La part consacrée au transport routier, et au secteur tertiaire est, en revanche, plus faible qu’en Loire-Atlantique et en Pays de Loire.

A noter que la consommation énergétique a baissé dans notre région (-2,4%), plus qu’en Loire-Atlantique (-0.3%) et moins qu’un Pays de Loire (-4%).

 Emission de GES

Notre région émet des gaz à effet de serre (GES) qui viennent majoritairement de l’industrie et de l’agriculture.

Nous rejetons 699 974 tonnes équivalent CO2 (gaz carbonique) : 55 % viennent de l’agriculture et 20 % de l’industrie.

Un critère UTCF prend en compte les flux de carbone générés par des activités liées à l’utilisation des terres.

– la récolte de bois (rouge foncé) et le défrichement (conversion des terres forestières)(orange) augmentent les émissions de carbone.
– l’accroissement forestier (évolution et vieillissement des zones boisées)(vert) diminue les émissions.

On constate une évolution positive dans notre territoire entre 2008 et 2014.

On constate une évolution positive dans notre territoire entre 2008 et 2014.

 Qualité de l’air

Particules fines en suspension, composés volatils non méthanique, oxyde d’azote, dioxyde de soufre : tout ceci contribue à la qualité, bonne ou mauvaise, de l’air que nous respirons. Le rapport constate qu’il y a moins de polluants dans notre territoire :

5,7 T / km2 /an : territoire CCCD
9,4 T / km2 /an : Loire-Atlantique
6,5 T / km2 /an : Pays de Loire.

 Electricité

Le territoire CCCD (Châteaubriant-Derval) est bien pourvu : 47 grandes éoliennes,
Production moyenne : 199 669 MWh/an
La production éolienne représente 65 % de notre consommation électrique.

Le solaire Photovoltaïque représente 1,4 % de notre consommation électrique : 533 installations représentant 4 431 MWh/an.

La méthanisation représente 6,7 % de notre consommation électrique avec deux entreprises : Valdis-Issé et Méetha-Soudan. Un projet agriméthane est en cours à Derval.

Finalement la production électrique renouvelable concerne 73 % de nos besoins.

 Chaleur

La ville de Châteaubriant s’est dotée d’une chaudière à bois à grilles mobiles et va ajouter à ce réseau de chaleur un site de capteurs solaires thermiques.

Le recyclage et la valorisation des déchets contribue aussi à une amélioration de la consommation énergétique. Le Tram-train offre une alternative à l’utilisation de la voiture particulière et réduit la pollution et les émissions de gaz à effet de serre.

 Actions diverses

Des actions diverses sont menées aussi pour réduire la consommation énergétique.

– avec la Chambre d’Agriculture : améliorer l’efficacité énergétique des exploitations agricoles, évolution vers des modes de productions durables plus respectueux des milieux, des ressources et de la biodiversité, développement de circuits courts
– en direction des habitants : rénovation de l’habitat, tri et recyclage des déchets.

Après ce pré-diagnostic, la Com’Com’   Châteaubriant-Derval a retenu le cabinet ECIC pour effectuer une étude approfondie, qui devrait être terminée pour novembre 2017, après, espérons-le, une phase de concertation avec la population et les acteurs du territoire.

Source :voir le site du PCAET